Vote par correspondance organisé pour tricher !


Les preuves sont notamment les empreintes des tricheurs !

Exemple de Martigny, qui suffit pour tricher les résultats !

Électeurs inscrits Votants Votes par correspondances par voie postale par dépôt à la commune Votes à l’urne Bulletins blancs Bulletins nuls Bulletins valables 4. Oskar FREYSINGER 7. Frédéric FAVRE

Martigny 10066 5707 5077 1303 3774 630 37 115 5555 1371 2663




Rien qu’à Sion et à Martigny, c’est trop facile de tricher les votes par correspondance !

Communes les plus douteuses:
Anniviers, Arbaz, Ardon, Ayent, Bagnes, Bovernier, Chalais, Chamoson, Charrat, Chippis, Collonges, Evionnaz, Finhaut, Fully, Grimisuat, Grône, Icogne, Liddes, Martigny, Martigny-Combe, Massongex, Miège, Monthey, Mont-Noble, Nendaz, Salvan, Sierre, Sion, St-Martin, St-Maurice, Venthône, Vernayaz, Vérossaz, Vétroz, Vex, Veyras, Veysonnaz, Vollèges


Fichiers Excel

Excel par commune

Fichiers CSV / Excel 2ème tour
Excel 1er tour


Excel par commune
Fichiers CSV / Excel


LE VOTE PAR CORRESPONDANCE GÉNÉRALISÉ : UN CHANGEMENT IMPORTANT




Avec l’entrée en vigueur de la loi cantonale sur les droits politiques, un changement important de la manière de voter intervient dans le canton du Valais. Jusqu’à aujourd’hui, on votait en principe en se rendant au local de vote. On pouvait aussi voter par correspondance, mais uniquement sur demande préalable auprès de l’administration communale. Se déplacer n’est plus nécessaire.




Depuis le 1er janvier 2005, le vote par correspondance est généralisé pour tous les scrutins. Désormais, chaque citoyen a la possibilité, s’il le souhaite, de voter par correspondance sans avoir à en faire la demande, dès réception de son matériel de vote.


On parle d’un écart en trichant de 2124 voix d’avance sur le conseiller d’Etat sortant Freysinger (UDC) , mais en fait, mathématiquement, c’est la moitié plus une, donc seulement quelques centaines ( 1062 + une, donc 10 centaines plus 63, donc un cheveu sur tout le canton, et les tricheries de Sion, Martigny etc… vont changer ce résultat).


Tout ce qu’il faut savoir sur le vote par correspondance


Information aux citoyens _français_.pdf




Informations aux communes et bourgeoisies concernant la loi sur les droits politiques du 13 mai 2004 (LcDP)


Information aux communes No 1 _français_.pdf


Informations complémentaires concernant le vote par correspondance généralisé


Information aux communes No 2 _français_.pdf


https://votel.vs.ch/sites/votel/FR/1/correspondance






Plus sur:




http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/05/stop-fraudes-nouvrir-les-2-enveloppes.html




La loi Franz Weber a été manipulée de même dans quelques grandes villes suisses, dont Lausanne…




Ils ont fait pencher toute la Suisse en changeant le contenu des enveloppes.


Fraudes trop faciles, enveloppes de votes translucides !








Quelques détails !






CANTONALES 2017 – La lutte pour le cinquième fauteuil au Conseil d’Etat valaisan aura finalement eu lieu entre Oskar Freysinger et Frédéric Favre. Derrière tout au long de la journée, le candidat PLR aura finalement passé l’épaule grâce aux résultats de Sion et Martigny. Décryptage commune par commune ci-dessous.




Oskar Freysinger et Frédéric Favre ont progressé entre les deux tours. 10000 suffrages supplémentaires pour le candidat UDC contre près de 22000 voix de plus pour Frédéric Favre. Cette hausse concerne aussi les autres candidats.




Elle est due notamment à un taux de participation d’un peu plus de 3% supérieur à celui du premier tour (environ 7000 votants de plus, de 58 à 61%) et à une moins grande dispersion des voix avec six candidats en moins le 19 mars. Du point de vue des noms par bulletins, les Valaisans ont mis en moyenne 2,75 candidats par bulletin contre 3,2 au premier tour.


Le Valais romand a clairement choisi Favre




Avec 4824 voix de mieux qu’Oskar Freysinger dans le Bas-Valais, Frédéric Favre termine mieux élu de la région devant Jacques Melly et Christophe Darbellay. Dans le Valais central, le candidat PLR obtient 4944 suffrages de plus que son adversaire UDC.




Au total, ces 10000 voix de plus ou presque dans le Valais romand ont permis de combler le retard de 7644 voix que Frédéric Favre accusait dans le Haut-Valais. Dans le tableau récapitulatif ci-dessous, nous avons relevé les rangs des deux candidats par commune dans la course au Conseil d’Etat.




Rang d’Oskar Freysinger et Frédéric Favre au second tour par commune




600 voix de plus que Freysinger à Fully




Bovernier, Charrat, Collonges, Fully, Miège, Vex et Martigny affiche la plus grande distance en terme de classement entre les deux candidats. Dans toutes ces communes, Frédéric Favre termine mieux élu et Oskar Freysinger dernier. A Martigny, cette différence se traduit par près de 1292 suffrages de plus pour le PLR face à l’UDC. A Fully, il y a plus de 600 voix d’écart en faveur de Favre et à Sion 1267.
Freysinger premier et Favre dernier ex-aequo dans une seule commune




En chiffre absolu, c’est à Naters qu’Oskar Freysinger a le plus creusé l’écart face à Frédéric Favre avec 1229 voix de plus. Il fait aussi 1019 suffrages de plus à Brigue et 431 à Zermatt.




Au classement, seule une commune a placé le candidat UDC en tête et Frédéric Favre à la dernière place. Il s’agit de Bister. Le candidat PLR y figure en queue de classement à égalité avec Stéphane Rossini et Oskar Freysinger à la première.




Un écart de rang qui ne signifie pas grand chose puisque la commune compte 27 électeurs inscrits. L’écart au classement se solde par un écart de 12 voix entre les deux candidats.




PAR PATRICK FERRARI , ROMAIN CARRUPT


http://www.lenouvelliste.ch/dossiers/elections-cantonales-2017/articles/cantonales-2017-le-match-favre-freysinger-decrypte-commune-par-commune-651190




… et justement, selon certains renseignements obtenus, la supercherie aurait été démasquée, le nom de l’organisateur en chef aurait été transmis au procureur général, et, je vous le déclarer sans ciller, le démocrate criminel n’est proche ni de l’UDC, ni du PS, partis lesquels il n’a pas oeuvré. Et cette fraude, massive et organisée, n’est pas de nature marginale, elle est significative au-delà de ce que l’on pouvait penser (à tout le moins 300 enveloppes manipulées), sans prendre en considération les méthodes utilisées par les uns et les autres dans les homes pour personnes âgées, ni en prenant en considération les enveloppes dérobées directement dans les boîtes aux lettres ou obtenues par d’autres moyens, ni surtout les enveloppes soigneusement obtenues auprès de certaines “communautés”.


2’000 voix séparaient le cinquième du sixième, Frédéric devenant subitement l’homme qui changerait le Valais. Un retournement (hypothèse de travail) de mille voix aurait suffi à modifier le résultat.


Nous l’avons expérimenté au premier tour : la politique est affaire d’image. Qui aujourd’hui oserait affirmer qu’une affiche “Moi, je n’ai pas triché !” ne suffirait pas à convaincre le sage Valaisan de modifier la feuille de route choisie ?


Le tricheur a commis un attentat contre la démocratie. Le parti majoritaire va-t-il oser faire prêter serment aux “élus” ou va-t-il respecter l’Etat de droit et suspendre la procédure de serment jusqu’à droit connu ? Forcer le droit et faire semblant de se boucher les oreilles serait la démonstration d’une volonté de domination des majoritaires sans souci du respect de la constitution. Faire le forcing signifierait que l’on est prêt à tout pour exercer le pouvoir et se répartir en catimini prébendes, faveurs et offrandes.


Des questions immanquablement surgiront : s’il est vrai que des tricheries avaient déjà été constatées lors du premier tour et des élections au parlement, comment se fait-il que Maurice Chevrier, responsable des affaires intérieures, n’ait pas cru nécessaire, dans la transparence, d’informer la Cité pour éviter que ces manipulations se reproduisent au tour suivant ?


La législature 2013 – 2017 aura été la pire de l’histoire contemporaine du Valais. Elle s’achève dans le chaos le plus magistral.


Le Valais de là-haut est devenu la Floride de l’Helvétie.


Bonjour à tous ceux qui n’ont pas triché !




Post Scriptum I : qui va payer les frais publicitaires de campagne de ceux qui se présenteront au … troisième tour !?


Post Scriptum II : Oskar is back !


Post Scriptum III : Momo n’a pas triché !


Quid des différences ci-dessous ?

Votes par correspondances

par voie postale

par dépôt à la commune

Votes à l’urne

Electeurs inscrits Votants Votes par correspondances par voie postale par dépôt à la commune Votes à l’urne Bulletins blancs Bulletins nuls Bulletins valables 4. Oskar FREYSINGER 7. Frédéric FAVRE
Agarn 569 426 378 64 314 48 3 5 418 152 74
Albinen 193 126 122 46 76 4 0 0 126 54 16
Anniviers 1799 1197 1143 921 222 54 3 18 1176 331 525
Arbaz 885 603 553 131 422 50 5 13 585 166 242
Ardon 1609 1009 957 415 542 52 8 25 976 282 386
Ausserberg 481 371 346 119 227 25 1 7 363 132 80
Ayent 2822 1890 1820 884 936 70 19 33 1838 472 625
Bagnes 4458 2319 2204 903 1301 115 9 48 2262 612 1038
Baltschieder 924 560 453 209 244 107 0 11 549 276 120
Bellwald 292 143 126 27 99 17 0 1 142 53 38
Bettmeralp 328 143 118 73 45 25 0 3 140 37 21
Binn 103 60 41 20 21 19 0 3 57 27 14
Bister 27 20 14 12 2 6 0 0 20 13 1
Bitsch 699 423 375 145 230 48 1 6 416 180 66
Blatten 237 161 120 58 62 41 1 4 156 63 22
Bourg-St-Pierre 131 95 82 31 51 13 1 5 89 25 45
Bovernier 606 394 362 152 210 32 3 6 385 103 182
Brig-Glis 9168 5364 4811 2401 2410 553 1 142 5221 2357 1338
Bürchen 590 391 382 131 251 9 0 6 385 158 75
Chalais 2315 1443 1348 855 493 95 5 32 1406 422 515
Chamoson 2447 1607 1512 558 954 95 12 38 1557 467 640
Champéry 827 504 427 102 325 77 6 15 483 171 189
Charrat 963 602 538 135 403 64 3 14 585 144 289
Chippis 732 497 479 193 286 18 1 10 486 121 149
Collombey-Muraz 5116 2343 2139 876 1263 204 19 25 2299 811 675
Collonges 497 277 228 76 152 49 1 0 276 72 147
Conthey 5400 3493 3332 2150 1182 161 19 90 3384 1054 1365
Crans-Montana 5481 3403 3267 2048 1219 136 18 66 3319 1117 1220
Dorénaz 617 448 353 107 246 95 4 3 441 120 255
Eggerberg 286 206 187 106 81 19 0 3 203 95 32
Eischoll 374 271 245 79 166 26 0 1 270 121 33
Eisten 175 124 96 47 49 28 1 3 120 56 29
Embd 246 166 118 60 58 48 0 2 164 110 13
Ergisch 162 140 120 14 106 20 0 0 140 72 29
Ernen 408 228 196 85 111 32 0 4 224 96 47
Evionnaz 806 465 417 96 321 48 2 9 454 116 152
Evolène 1281 1017 968 285 683 49 1 14 1002 273 352
Ferden 211 131 69 35 34 62 0 1 130 49 24
Fiesch 683 365 347 142 205 18 3 10 352 137 83
Fieschertal 237 147 130 43 87 17 0 2 145 66 43
Finhaut 254 157 128 55 73 29 1 3 153 48 76
Fully 5488 3548 3285 1742 1543 263 27 87 3434 964 1588
Gampel-Bratsch 1464 1097 1034 234 800 63 3 22 1072 498 178
Goms 957 525 475 318 157 50 1 6 518 200 110
Grächen 997 525 464 101 363 61 20 0 505 266 62
Grengiols 340 193 187 75 112 6 0 2 191 85 47
Grimisuat 2154 1510 1410 711 699 100 10 30 1470 416 578
Grône 1567 1001 970 290 680 31 6 18 977 299 395
Guttet-Feschel 333 229 195 60 135 34 0 7 222 100 36
Hérémence 1148 833 814 554 260 19 0 10 823 336 247
Icogne 371 218 211 96 115 7 4 1 213 63 67
Inden 74 46 37 22 15 9 1 1 44 14 15
Isérables 678 494 467 140 327 27 8 6 480 158 222
Kippel 284 186 146 82 64 40 0 5 181 38 41
Lalden 498 358 310 60 250 48 0 2 356 158 72
Lax 214 129 119 37 82 10 0 5 124 33 28
Lens 2344 1524 1456 787 669 68 5 22 1497 477 639
Leuk 2870 2115 2011 586 1425 104 9 36 2070 692 496
Leukerbad 778 416 386 287 99 30 0 5 411 196 94
Leytron 2133 1433 1367 515 852 66 10 17 1406 386 598
Liddes 566 392 347 151 196 45 2 8 382 86 172
Martigny 10066 5707 5077 1303 3774 630 37 115 5555 1371 2663
Martigny-Combe 1585 1062 907 522 385 155 6 25 1031 231 496
Massongex 1165 617 577 351 226 40 1 19 597 168 216
Miège 886 616 579 156 423 37 0 6 610 177 279
Monthey 9643 4741 4297 1260 3037 444 29 117 4595 1433 1649
Mont-Noble 810 528 497 278 219 31 0 12 516 139 177
Mörel-Filet 484 327 311 140 171 16 0 4 323 107 63
Naters 7081 4346 3843 1361 2482 503 5 106 4235 2037 808
Nendaz 4518 2998 2913 1730 1183 85 21 64 2913 614 1049
Niedergesteln 535 353 330 187 143 23 0 6 347 115 71
Oberems 103 62 49 17 32 13 0 1 61 31 11
Obergoms 478 290 256 125 131 34 1 4 285 135 46
Orsières 2149 1626 1541 373 1168 85 6 37 1583 391 856
Port-Valais 2202 1006 838 482 356 168 3 16 987 392 344
Randa 262 187 157 46 111 30 1 0 186 81 28
Raron 1334 835 770 395 375 65 3 16 816 304 191
Riddes 1726 1133 1036 448 588 97 6 27 1100 358 521
Ried-Brig 1522 1023 959 388 571 64 1 16 1006 394 265
Riederalp 340 219 202 123 79 17 1 5 213 71 56
Saas-Almagell 287 235 155 25 130 80 0 4 231 100 56
Saas-Balen 281 220 174 97 77 46 0 1 219 81 50
Saas-Fee 945 565 533 284 249 32 3 13 549 132 124
Saas-Grund 779 527 490 77 413 37 2 9 516 239 78
Saillon 1582 992 947 541 406 45 5 16 971 330 383
Salgesch 1046 789 719 236 483 70 2 7 780 354 195
Salvan 1045 638 541 412 129 97 3 7 628 107 258
Savièse 5305 3842 3540 1094 2446 302 26 104 3712 1384 1477
Saxon 3010 1695 1584 566 1018 111 18 26 1651 585 593
Sembrancher 660 411 334 165 169 77 5 11 395 118 178
Sierre 9514 5833 5584 2341 3243 249 29 164 5640 1741 2195
Simplon 273 176 108 31 77 68 0 3 173 74 45
Sion 20462 12629 11620 4268 7352 1009 48 222 12359 3504 4771
St.
Niklaus
1655 1026 908 244 664 118 0 15 1011 560 156
Stalden 885 575 498 118 380 77 4 9 562 263 123
Staldenried 456 361 321 275 46 40 0 6 355 113 53
Steg-Hohtenn 1147 810 736 203 533 74 5 19 786 339 133
St-Gingolph 575 234 188 104 84 46 0 3 231 75 70
St-Léonard 1504 1112 1046 262 784 66 7 14 1091 336 463
St-Martin 664 488 458 222 236 30 0 4 484 118 206
St-Maurice 2591 1482 1324 631 693 158 9 18 1455 346 522
Täsch 473 253 239 101 138 14 0 10 243 124 34
Termen 661 451 413 129 284 38 0 12 439 176 107
Törbel 390 289 253 73 180 36 0 0 289 156 39
Trient 116 74 55 27 28 19 4 1 69 25 28
Troistorrents 3156 1748 1672 735 937 76 11 39 1698 671 564
Turtmann-Unterems 831 634 612 130 482 22 1 8 625 262 141
Unterbäch 329 194 161 78 83 33 0 2 192 53 27
Val-d’Illiez 1276 743 692 275 417 51 0 20 723 353 209
Varen 492 363 315 117 198 48 1 3 359 117 102
Venthône 882 619 332 46 286 287 3 10 606 164 261
Vernayaz 1129 682 643 331 312 39 3 8 671 161 270
Vérossaz 503 329 249 109 140 80 0 4 325 65 117
Vétroz 3532 2291 2139 1025 1114 152 23 65 2203 627 950
Vex 1236 799 687 396 291 112 5 10 784 212 343
Veyras 1232 845 799 351 448 46 2 8 835 223 350
Veysonnaz 412 253 206 76 130 47 0 13 240 57 70
Vionnaz 1696 831 722 489 233 109 7 12 812 269 258
Visp 5056 2819 2675 1609 1066 144 6 45 2768 1218 661
Visperterminen 1071 736 716 129 587 20 2 27 707 225 178
Vollèges 1295 847 782 341 441 65 4 21 822 156 328
Vouvry 2323 1029 914 499 415 115 11 17 1001 316 410
Wiler 407 261 163 99 64 98 0 0 261 106 53
Zeneggen 208 138 99 56 43 39 0 0 138 39 45
Zermatt 2944 1191 1111 382 729 80 1 47 1143 570 229
Zwischbergen 57 38 25 2 23 13 1 1 36 31 2
Canton 213959 131274 120363 51223 69140 10911 629 2625 128020 42520 44644



http://1dex.ch/2017/03/conseil-detat-2017-oberwalliser-florida/#.WNjY0WiLRhF




Fraudes électorales: empreintes digitales sur les …




Wallis. Wahl-Rekurs




Plaintes contre les fraudes massives




Fraudes électorales not. en Valais

Fraudes démocratiques: nouveau recours et des indices

Suite aux cas de fraudes électorales dénoncées dans le Haut-Valais, l’UDC, par l’intermédiaire du député Jérôme Desmeules, a déposé hier un deuxième recours contre la validation de l’élection du Conseil d’Etat. Le délai étant fixé à lundi soir et le Grand Conseil ayant validé le vote en fin de matinée, ce recours est d’abord tactique. “Nous avons eu plus d’informations sur les fraudes qui apparaissent bien plus importantes que celles qui sont communiquées”, assure le député, “mais il y a aussi une question de technique juridique.” L’UDC devrait se baser sur ce point pour son argumentation qui devrait être déposée devant le Tribunal fédéral.

Claude Bumann, chef du service parlementaire, confirme avoir transmis le recours à la commission de justice. «C’est elle qui enquête sur la question et elle décidera si il faut convoquer une assemblée extraordinaire ou pas.»

http://www.lenouvelliste.ch/dossiers/elections-cantonales-2017/articles/fraude-electorale-un-deuxieme-recours-depose-par-l-udc-653899

L’UDC a déposé un second recours contre les résultats du 2ème tour des élections au Conseil d’Etat

Suite aux décisions prises hier par le Parlement cantonal, deux élus de l’UDCVR ont déposé un second recours contre les résultats du 2ème tour des élections au Conseil d’Etat.
 
Hier, le Parlement s’est comporté comme tous les observateurs politiques s’y attendaient. Il a décidé de bafouer le droit, en prenant une décision d’assermenter le nouveau Conseil d’Etat avant même que le délai de recours ne soit formellement échu. Mais aussi il a décidé de se moquer des fraudes systématiques et avérées perpétrées dans le Haut-Valais.
 
Si tous les groupes politiques ont affirmé que les fraudes étaient graves, seule l’UDC a estimé que le respect de la démocratie et des institutions, ainsi qu’une volonté d’apaisement et de sérénité imposaient de faire toute la lumière sur les fraudes constatées avant de procéder à une assermentation. Les autres groupes ont préféré se réfugier derrière un paravent moral consistant à dire que, si la Justice trouve des fraudes majeures, alors le Parlement pourra organiser un nouveau scrutin.
 
En réalité, ils savent que c’est faux. Plus le temps passe (et avec lui l’entrée en fonction du nouveau Gouvernement, avec son lot prévisible de remaniements départementaux), plus l’intérêt public d’avoir un Conseil d’état fonctionnel l’emportera sur le respect de la volonté populaire. Il serait fort probable que le nouveau Gouvernement, même élu suite à une fraude massive, même illégitime, resterait en fonction.
 
Dans ses débats, le Parlement a aussi choisi d’ignorer sciemment le fait que les abstentionnistes et les citoyens qui ne s’intéressent que peu à la politique ont pu ne pas remarquer que leur matériel de vote avait été subtilisé. C’est particulièrement vrai et suspect quand on sait que, dans les trois villes où des fraudes ont été rapportées, la participation au second tour a progressé bien plus que la moyenne.
 
Mais le Parlement voulait se débarrasser au plus vite du recours de l’UDC et enterrer au plus vite toute velléité de transparence en opérant un passage en force, au mépris du droit.
 
Dans son second recours, l’UDC apporte de nouvelles informations qui sont apparues durant le week-end par rapport à des cas concrets qui lui ont été rapportés. Ces cas concernent des personnes qui n’ont pas reçu leur matériel de vote, aussi dans le Valais romand, ainsi qu’une captation de suffrages possible dans un EMS du Haut-Valais. En outre, une ou plusieurs personnes se seraient chargées de récupérer le matériel de vote de Suisses d’origine étrangère, au sein de leur communauté. Il est aujourd’hui impossible de savoir combien de bulletins sont exactement concernés, ni même si d’autres personnes ont effectué le même travail auprès d’autres communautés. Il est naturellement exclu de jeter l’opprobre sur toute une communauté et il convient de respecter la présomption d’innocence. Mais c es informations sont troublantes et nécessitent une investigation poussée des autorités et notamment de la Justice pénale. C’est ce que l’UDC a demandé.
 
Le cumul de ces nombreux éléments laisse à penser que le résultat du 2ème tour aurait pu être différent. C’est encore plus vrai si la population avait su que des fraudes ont aussi eu lieu au 1er
tour et à qui elles ont profité.
 
L’UDCVR continuera ses démarches, certainement pas par volonté d’une prétendue revanche, mais pour que toute la lumière soit faite. Le Valais vit depuis longtemps au rythme des légendes urbaines concernant les manipulations de votes passées ou actuelles. Aujourd’hui il est possible de découvrir ce qui est, au moins partiellement, vrai. La démocratie valaisanne ne peut pas faire l’économie de cet exercice, la fin des combines est à ce prix.

Fraudes, Valais & Franc-Maçonnerie…



Chiffres et faits pour le canton de Vaud

L’imprimeur ( Edipresse alias Tamedia…) imprime un surplus de réserve de matériel de vote, soit 45’000 plus 15 % de 397’928 ( maculature permise ), en tout près de 100’000 matériels de votes de réserve… il suffit de vérifier les factures payées par le canton de Vaud… notamment lors de la fausse alerte anthrax qui a permis le remplacement de caisses entière d’enveloppes jaunes… Rappelons que les preuves ont été détruites pendant le délai de notre plainte, ce qui est un aveu de culpabilité, car les empreintes digitales sur les enveloppes étaient toutes les mêmes, celles des tricheurs…


Rappel d’un dialogue à cette occasion…



Pour ceux qui veulent essayer concrètement, il faut bien coller l’enveloppe jaune vaudoise contre la lampe dans l’obscurité ( important pour voir) mais attention à ne pas se brûler les doigts ou le papier ou mieux une lampe LED froide
.

Images:




Pour des empreintes laissées sur des tissus ou du papier, on utilise un colorant rouge qui se lie naturellement aux molécules de gras.
Il faut geler toutes les preuves et traces sur tout le canton, notamment à Sion et à Martigny …


…Les manipulateurs de Lausanne sont équipés depuis des années de lecteurs automatiques ultra-rapides avec flash qui permettent de lire à travers les enveloppes jaunes sans les ouvrir et de remplacer les enveloppes par d’autres pré-remplies à leur guise. J’ai vu les flash dans le bâtiment de Chauderon.On a observé les activités nocturnes précitées avec des lumières fluctuantes correspondant à des lectrices optiques automatiques dans le bâtiment administratif de la commune à la place Chaudron à Lausanne. On a pu voir ces lumières typiques car toutes les parois sont vitrées dans leur partie supérieure. Nous avons sonné plusieurs fois pour discuter avec les personnes très actives au milieu de la nuit dans ce centre administratif mais personne n’est venu. Tout est prévu dans les lois.

Selon les instructions imprimées sur le bulletin de vote dans le Canton de Vaud que vous avez en annexe dans une enveloppe encore scellée et jamais ouverte, il est recommandé de ne pas plier le bulletin de vote (sic !) et l’enveloppe est du format C5 pour faciliter les manipulations précitées, probablement par des lectrices optiques automatiques (?) qui peuvent ainsi faire des sondages secrets très économiques, au fur et à mesure de l’arrivée de la poste.

De plus, la loi vaudoise sur les droits politiques ( Exercice des droits politiques 160.01 ) précise bien tous les détails nécessaires pour assurer une bonne lecture par transparence sous fort flux lumineux:

Art. 23 Matériel officiel
1 Pour toutes les votations, l’autorité compétente fait imprimer le matériel de vote officiel qui comprend :
2 une enveloppe de transmission;
3 le bulletin de vote comportant les questions posées aux électeurs;
4 une enveloppe de vote gommée destinée à contenir les bulletins de vote (un au maximum par scrutin en cours).

Art. 25 Exercice du droit de vote 4, 9
1 L’électeur dispose d’un bulletin de vote sur lequel il répond par oui par non à la question posée.
2 Dans les communes autorisées à utiliser un lecteur optique pour le dépouillement des bulletins de vote, l’électeur répond à la question posée en cochant la case «oui» ou la case «non» au moyen d’une croix.

Art. 36 Matériel officiel
1 Pour toutes les élections (y compris en cas de second tour), l’autorité compétente fait imprimer le matériel électoral
officiel qui comprend :
2 une enveloppe de transmission;
3 des explications sur la manière de voter (sauf en cas de second tour);
4 un jeu complet des bulletins électoraux de parti et le bulletin pour le vote manuscrit;
5 une enveloppe de vote destinée à contenir les bulletins électoraux (un au maximum par scrutin ou tour de scrutin en cours).

Il est aussi à noter que dans d’autres Cantons, le Bulletin de Vote n’est pas assorti de la mention écrite précitée, et qu’il doit bien sûr être plié en deux (afin d’assurer l’opacité voulue, lire la confidentialité adéquate !), ne serait-ce que pour pouvoir être glissé dans une enveloppe de taille plus petite… et accessoirement aussi plus écologique et plus économique.

6. Perfection dans les détails

Dans le Canton de Vaud,en tous cas à Lausanne,le matériel de vote précité est même assorti de carrés noirs et d’ un rectangle noir pour aligner les refus, et dont la seule utilité explicable est de mieux pouvoir viser les objets de Vote par des lectrices optiques automatiques. Les manipulateurs trichent probablement avec des spots professionnels ou une machine faite pour çà, vu les enjeux économiques ou politiques de certaines Votations (ici les milliards de l’industrie de la Biométrie et les pressions de Pays tiers sur la Suisse, ou encore localement Tridel, l’incinérateur cancérigène et dispensateur de nano particules à Alzheimer, qui a été construit à côté des hôpitaux et ses coûts en centaines de millions CHF..) depuis des années. Un milliard de m3 d’air vicié par année nous pollue tous…http://euroracket.blogspot.ch/…


Effectivement, la fraude est possible avec la plupart du matériel de vote existant. De plus les enveloppes de vote par correspondance sont stockées dans des endroits sans surveillance et je pense qu’il ne serait pas trop difficile d’obtenir l’accès via des employés d’entreprises de sécurité qu’un groupe d’intérêt aurait placé là, quand on connait l’affaire de l’infiltration d’attac par nestlé, rien est à exclure et il faudrait en effet vérifier les processus de stockage et de sécurisation du matériel de vote pour éviter de tenter ceux qui seraient tentés de le faire. Quand à la technologie pour scanner et trier les enveloppes en fonction de ce que le lecteur aura détecté, c’est un jeu d’enfant, surtout avec les marques de calibrage. Après je ne dis pas que ça se fait, je dis que ce n’est pas à exclure et qu’il vaudrait mieux s’en préoccuper un jour pour régler tout risque de fraude par ce biais. Mais c’est une autre histoire que celle sur les épidémies, là, s’il y a eu fraude, il est trop tard.


… Au vu de toutes ces preuves et indices, nous avons l’intime conviction que tout le système facilite les manipulations de la façon suivante.
9.1. L’imprimeur imprime un surplus de réserve de matériel de vote, soit 45’000 plus 15 % de 397’928 ( maculature permise ), en tout près de 100’000 matériels de votes de réserve…
9.2 Une partie est distribuée dans toutes les communes, l’autre est centralisée.
9.3 Les enveloppes des votants arrivent dans chaque commune, qui les ouvre et vérifie avec les codes barres, not. les signatures et les dates de naissances si elles sont valables.
9.4 A n’importe quel moment, de nuit de préférence, surtout le samedi soir avant le dépouillement selon nos témoignages, des inconnus ouvrent les urnes, peuvent voir par flux lumineux le contenu de tout ou partie des enveloppes jaunes fermées et remplacer certaines enveloppes par les leurs, remplies selon leurs besoins.
9.5 Les urnes sont alors refermées avec les faux sceaux, comme prouvé par 23 sur 44 d’entre eux dans un seul local de vote.
9.6 Le tour est joué, la votation est “gagnée” de manière sournoise…
9.7 On peut aussi faire remarquer qu’il suffit de changer un certain nombre d’enveloppes par d’autres, sans même en voir le contenu, ce qui fausse aussi les résultats dans le sens désiré.
9.8 Voici donc notre principale plainte, il n’y a plus dans le canton de Vaud de secret de vote ni de sécurité du respect de chaque vote interchangeable vu que plus de 90 % des votes ont lieu par correspondance. En effet, vu la transparence des enveloppes jaunes sous simple spot lumineux à 200 watts, transparence jamais corrigée depuis des années malgré les promesses des autorités, le rapprochement nominatif avec nos bulletins nominatifs gris signés et l’échange d’enveloppe est possible dans chaque greffe municipal pendant des semaines. Ce problème est possible au niveau de chaque commune et un postulat parlementaire, Réf : 03/POS/086 ( voir l’annexe ), a été déposé au niveau cantonal pour changer la procédure du vote de chaque greffe. On peut même penser à un fichage politique dans certaines communes, vu qu’ils peuvent faire le rapprochement avec la fiche d’envoi signée.


…L’imprimeur imprime un surplus de réserve de matériel de vote, soit 45’000 plus 15 % de 397’928 ( maculature permise ), en tout près de 100’000 matériels de votes de réserve… il suffit de vérifier les factures payées par le canton de Vaud… notamment lors de la fausse alerte anthrax qui a permis le remplacement de caisses entière d’enveloppes jaunes… Rappelons que les preuves ont été détruites pendant le délai de notre plainte, ce qui est un aveu de culpabilité, car les empreintes digitales sur les enveloppes étaient toutes les mêmes, celles des tricheurs……



À mon avis, la meilleure chose à faire pour l’instant est de sensibiliser la scène politique à ce thème – sans tomber dans la paranoïa sinon vous allez vous faire décrédibiliser – pour qu’ils demandent un audit complet du processus de vote par correspondance pour détecter les failles et possibilités de fraudes encore ouvertes, et prendre des mesures pour corriger ces risques….


si cela s’avère vrai chez moi aussi, vous pouvez être certains que je me ferais le plaisir d’en parler sur mon mur. Moi qui ne cache pas ce que je vote (je photographie même mon bulletin coché et mets l’image sur mon mur), je trouve que ce procédé – s’il s’avérait voulu et il l’est de tout manière par son manque de contrôle – serait d’une gravité gravissime….


…Votes septembre 2003, enveloppes transparentes au moins à Lausanne, on peut lire le NON par transparence, je viens de faire la photo chez moi avec un simple spot halogène. Ils ont du matériel professionnel, style projecteurs surpuissants ou flasj stroboscopique et peuvent lire les 3 votes par localisation sur la feuille, en références aux marques ou chiffres imprimés, enfantin pour un spécialiste. Pour les rfid, la ville de Genève suffisait pour tricher toute la Suisse.

B:P:  : pourtant, ce sujet est étroitement lié au résultat. Mais d’accord, que si cela sent le souffre, cela change la donne. Ce serait dommage que vous soyez loin. Pour autant, je ne crois pas que je vais arrêter mes investigations….

Je n’ai pas tout de suite répondu, car je pense qu’il faut se concentrer sur l’objet et non commencer avec des polémiques périphériques. Comme cette question prend de l’ampleur au vu des messages, je donne mon avis. Je suis d’avis comme Anne et Bertrand que nous restons concentré sur l’essentiel. D’ailleurs, les bureaux de votes soit disant accusés de manipulation, peuvent le faire sur chaque sujets et pas seulement sur la révision qui nous intéresse. Si certains désire vérifier, il ont qu’à demander à une commission communale ou cantonale d’enquêter. Pour avoir été mandataire dans mon bureau de vote (petite commune en Valais) et avoir fait le débriefing avec les mandataires de mon parti sur le district, je vois difficilement comment ont peut procéder. Les urnes sont scellées et ouvertes en présences des statutaires et mandataires (de différents partis) le dimanche à la fermeture des bureaux. Si vous voulez être sur, alors demander à votre commune, pour être scrutateur ou mandataire et là, vous pourrez avoir un meilleur contrôle. Il reste encore quelques jours à nous battre,a lors restons concentré sur notre objet et ne partons pas dans tous les sens…




…L’ensemble de ce qui précède tendrait aussi à expliquer les écarts inexpliqués et statistiquement inexplicables entre les pourcentage annoncés dans les derniers sondages RFID et les résultats – manipulés – de la plupart des dernières Votations.

En effet, selon le sondage de la SSR idée suisse:
L’idée de disposer d’un passeport contenant des données biométriques n’enthousiasme que très moyennement les Suisses, comme le montre le premier sondage sur les votations du 17 mai prochain…. 39% des sondés y sont en revanche opposés et 14% n’ont pas encore arrêté leur opinion.
http://www.swissinfo.ch/…
De 39 % à plus de 50 % sans les tricheries, quelle remontée…

Sceaux trafiqués et vrais sceaux.

Lorsque nous étions observateur officiel du dépouillement des votes, il nous a été interdit de nous rapprocher de l’ouverture des urnes et d’examiner les sceaux des urnes. Nous avons alors fait saisir le sac poubelle par un témoin et découvert une autre supercherie qui facilite la première. Nous avons un certificat du fabricant des pinces à sceller qui affirme que près de la moitié des sceaux utilisés à Lausanne ( 23 / 44 sceaux ) pour les urnes sont faits avec des pinces à sceller sans l’inscription officielle ! Même la qualité du plomb est différente et les fils de scellement sont différents. Preuves en annexe, un vrai sceau et un faux sceau, vous pouvez remarquer la qualité des plombs,


…plus une attestation du fabricant des pinces à sceller….


Personnellement je n’ai pas envie de céder à la peur qui en ce qui concerne cette affaire. S’il est vraiment vrai que les votations peuvent être manipulées, ce qui m’intéresse c’est: que peut-on objectivement faire ? Car pour ma part j’ai déjà déposé mon enveloppe dans la boîte aux lettres à la Place de la Louve!!!


…C’est aussi simple que cela: à Lausanne et à Genève veuillez tester votre matériel de vote et poster votre feedback ici. C’est vite fait. Si nous avons des preuves qu’on peut voir les OUI et les NON à travers des enveloppes, nous pouvons décider comment procéder.
Votes fédéraux de septembre 2013 ! On peut voir facilement les trois NON. Tricheries démocratiques possibles et démontrées avec un simple bout de carton et une lampe de salon à halogène, ce qui est possible trop facilement depuis des années avec des machines à lecture automatique. Notre argent est mieux protégé que notre démocratie ! Quelles sont nos valeurs primordiales ? 




Quelles sont nos valeurs primordiales ? Si on les laisse tricher notre démocratie, notre pays sera de plus en plus contrôlé par des tricheurs professionnels. L’enveloppe jaune est transparente et le bulletin gris à ne pas plier est transparent lui aussi… Le vote par internet, c’est encore pire. Il faut revenir au vote avec des urnes transparentes contrôlées en permanence par des caméras branchées sur internet et dans des vitrines ouvertes sur la rue, comme Poutine le fait en Russie. C’est l’un des derniers vrais démocrates, quel humour…http://euroracket.blogspot.ch/…


« Celui qui ne gueule pas la Vérité,
quand il connaît la vérité,
se fait complice des menteurs
et des faussaires »
(Charles Péguy)

Les cancers en Afrique étaient apparus cinq ans après les premières campagnes de vaccination !!!
Dr. Albert SCHWEITZER Prix Nobel…


Rien, absolument rien ni personne ne peut garantir que le non gagne. Par contre nous pouvons nous donner la peine de ne pas diviser pour régner. Par contre, oui nous pouvons soutenir toutes les personnes qui se donne tant de mal pour se faire entendre et faire entendre le non. Est-ce vraiment utile, nécessaire et juste de faire tout ce tapage !!!


“D’abord ils nous ignorent, ensuite ils se moquent de nous, puis ils nous combattent, et enfin nous gagnons! “(Mahatma Gandhi 1869-1948)


 Désinformations et disqualifications médiatiques

J’ai juste pris la place de M. Burdet pour le 2ème tour, soit quelques jours.

Monsieur Marc-Etienne Burdet n’a jamais menacé de se suicider et le disqualifier en le faisant passer pour un fou, après n’avoir que très mal couvert sa Candidature – ce qui explique son faible score – relève d’une absence de déontologie professionnelle.

Monsieur Burdet n’est pas un quérulent, mais un citoyen courageux qui a osé dénoncer les malversations des plus grosses banques suisses et les relais des petits copains dans nos Institutions cantonales et surtout dans le système judiciaire.

Certains articles ont gravement atteint à l’honneur de Monsieur Burdet, ajoutant la désinformation médiatique à l’injustice de la corruption.

Ni Monsieur Burdet, ni Monsieur Ulrich, ni le Comité d’Appel au Peuple ne m’ont sollicité pour reprendre le flambeau de cette lutte pour la Justice. Ma candidature relevait d’un choix citoyen personnel assorti de promesses aux électeurs.

Ma Candidature ne fut pas déposée avec trente secondes de retard, mais avec 26 heures d’avance par rapport au délai légal fixé le mercredi 12 novembre 2003 à midi. Quelle arrogance de mettre sous pression indue des citoyens dans l’exercice de leurs droits démocratiques. Ces mensonges n’ont jamais été corrigés par les mass-media et les fraudes faites pour nous obliger à payer les frais, car ils voulaient faire croire qu’on était en-dessous de 5 %, donc de payer leur facture mesquine, ce qui était un autre mensonge ridicule. M. S. a dû démissionner… car il avait trop triché, et fait brûler les preuves de ces mesquineries, probablement dans l’urgence médiatique. 

http://desiebenthal.blogspot.ch/…

François de Siebenthal: Gerhard Ulrich acquitté par le Tribunal pénal fédéral. Marc Etienne…


desiebenthal.blogspot.com
“D’abord ils nous ignorent, ensuite ils se moquent de nous, puis ils nous combattent, et enfin nous gagnons! “(Mahatma Gandhi 1869-1948)

Fraudes, Valais & Franc-Maçonnerie…

Fraudes démocratiques: empreintes des tricheurs !


Pour des empreintes laissées sur des tissus ou du papier, on utilise un colorant rouge qui se lie naturellement aux molécules de gras.

Il faut saisir toutes les urnes, les enveloppes, les bulletins, les sceaux, les preuves et traces sur tout le canton, notamment à Sion et à Martigny …

La motion UDC refusée… Des serments parjures ?


Un retournement  de près de mille voix suffit à modifier le résultat… soit la moitié de l’écart, facile à obtenir en trichant soit à Martigny, soit à Sion comme dans les trois plus grandes villes du Haut-Valais…
On parle d’un écart en trichant de 2124 voix d’avance sur le conseiller d’Etat sortant Freysinger (UDC) , mais en fait, mathématiquement, c’est la moitié plus une, donc seulement quelques centaines ( 1062 + une, donc 10 centaines plus 63, donc un cheveu sur tout le canton, et les tricheries de Sion, Martigny etc… vont changer ce résultat).

Fraudes électorales et démocratiques…

La Franc-Maçonnerie et des sociétés secrètes détruisent le Valais et la Suisse…


Ils trichent tout, y compris les élections et votations…
Les “communautés” citées dans certains média, blogs et conversations ces derniers jours sont notamment toutes les loges maçonniques et d’autres sociétés secrètes unies pour le mal, les mensonges et les tricheries et qui se vengent d’ une décision prise par le Grand Conseil valaisan, qui oblige désormais les magistrats et le Ministère public du canton de faire connaître leur éventuelle appartenance à une société secrète ou à un club service (Rotary, Lions Club, Kiwanis…). 
http://desiebenthal.blogspot.ch/2009/02/le-rotary-une-annexe-de-la-franc.html
Ils ont peur en effet d’un effet boule de neige des initiatives de l’UDC Valais qui inspirent déjà des sections d’autres cantons, et en particulier celle du Tessin. 


…un débat impensable en France se termine en Suisse : pourquoi ne pas imposer aux magistrats l’obligation d’annoncer leur appartenance à une société secrète ?

Une motion UDC adoptée au Grand Conseil valaisan impose désormais aux magistrats de l’ordre judiciaire et du ministère public du canton du Valais l’obligation d’annoncer leur éventuelle appartenance à une société secrète. Jean-Luc Addor, conseiller national UDC de Savièse, s’en explique ainsi dans une tribune publiée par Le Temps.
Cette question a agité le monde politique valaisan cet automne. En septembre, le Grand Conseil, traitant alors des liens d’intérêts que les députés doivent indiquer, a refusé à une majorité de deux voix (et cinq abstentions…) une proposition pourtant soutenue par son Bureau d’étendre l’obligation d’annonce à l’appartenance à un club service ou une loge maçonnique. En novembre, malgré l’opposition d’une alliance du PLR et de la gauche, une majorité UDC/PDC a en revanche accepté clairement une motion UDC pour une transparence complète dans l’indication des liens d’intérêts. Ce débat a suscité nombre d’interventions de «frères» maçons, qui ont espéré que l’apparition d’une poignée d’entre eux à visage découvert convaincrait les députés valaisans du caractère ouvert et inoffensif d’une franc-maçonnerie qui, pourtant, à diverses occasion, n’a pas fait mystère de ses ambitions d’influence.
L’UDC ne méconnaît pas l’enseignement de l’Eglise catholique, qui considère l’appartenance à une loge comme incompatible avec l’enseignement chrétien. Elle dont les statuts se réfèrent expressément au droit naturel et chrétien, n’ignore pas que l’ésotérisme de l’idéologie maçonnique, avec les rites initiatiques qui l’accompagnent, le primat et l’autonomie proclamés de la raison par rapport à toute vérité révélée, entre autres, ne correspondent pas à cet enseignement. Toutefois, la motion UDC, loin de faire la fixation que d’aucuns lui prêtent sur la franc-maçonnerie, a voulu appréhender des problématiques qui vont au-delà et qui touchent au fonctionnement de l’Etat et particulièrement de cette institution essentielle qu’est la Justice: celle de la transparence et des sociétés secrètes, ce que les loges sont incontestablement (essayez simplement de demander à un maçon la liste de ses «frères» ou l’accès au rituel d’initiation…).
La transparence est dans tous les discours, à commencer par ceux de la gauche. Elle est également consacrée par la loi, qui en fait un principe fondamental de l’activité de l’Etat. Elle en garantit en effet la crédibilité. Il ne s’agit pas de mettre tout le monde à nu, mais simplement de faire en sorte que les élus et les magistrats agissent en pleine lumière; dans ce sens, il est bon que les citoyens connaissent les intérêts et – c’est le sujet – les fidélités qui lient leurs représentants. Or, en Valais, l’obligation d’indiquer les liens d’intérêts n’incombe en l’état qu’aux députés et aux conseillers d’Etat. Et dans un contexte où la Justice valaisanne fait face à certaines critiques, à l’heure où le Valais se dirige sans doute vers la création d’un conseil de la magistrature, l’UDC, suivie par le Conseil d’Etat et par le PDC, estime normal que cette obligation d’annonce soit étendue aux magistrats de l’Ordre judiciaire et du Ministère public.
Pour les juges et les procureurs, cette obligation prend un sens tout particulier. En effet, l’absence de toute indication de liens d’intérêts empêche une mise en œuvre efficace des dispositions légales relatives à la récusation. Comment, en effet, être en mesure de demander la récusation d’un magistrat dont on ignore et qui tient cachés ses liens avec une partie au procès? Sous cet angle, c’est donc rien moins que la garantie constitutionnelle d’impartialité qui est en jeu.
Quant au champ d’application de l’obligation d’annonce, est-il suffisant de le limiter à tout ce qui est public comme les conseils d’administration? L’UDC estime que non. Car le fait, pour un magistrat, d’appartenir à une société secrète, d’être lié par un serment obscur, c’est la quintessence de l’opacité, une opacité que le procureur français Eric de Mongolfier a dû affronter lorsqu’il a été envoyé au Parquet de Nice, alors réputé pour ses collusions maçonniques. C’est cela que l’UDC veut éviter, dans l’intérêt des citoyens, des justiciables qui ont droit à une Justice réellement indépendante et crédible.
Car enfin, qui a peur de la lumière? Ou peut-être, qui a intérêt à travailler dans l’ombre?

http://www.medias-presse.info/le-valais-oblige-les-magistrats-dannoncer-leur-appartenance-a-une-societe-secrete/46285/

Liste der Logen – Liste des Loges –
L’elenco delle Logge
 – Lodge list

Änderungen usw. an den Webmaster / Modifications etc. au Webmaster: eMail

Nr. Kt. Name / Link / Adresse
1 AG Zur Brudertreue
Frey-Hérosé-Strasse
5000 Aarau 12
2 VD La Chrétienne des Alpes
Rue de Jérusalem 4
1860 Aigle
3 VD La Constance
Place du Marché 17
1170 Aubonne
4 BS Freundschaft & BeständigkeitByfangweg 13
4051 Basel
5 BS Zum Fels am RheinByfangweg 13
4051 Basel
6 BS OsirisZum neuen Venedig
Byfangweg 13
4051 Basel
7 BE Zur Hoffnung
Brunngasse 30
3011 Bern
8 VD Progrès & VéritéAvenue de la Gare
1880 Bex
9 BE Etoile du Jura
Rue du Jura 40
2502 Bienne
10 NE L’AmitiéRue de la Loge 8
2300 La Chaux-de-Fonds 2
11 GR Libertas & ConcordiaSalis Haus
Masanserstrassse 35
7000 Chur
12 GR HumanitasScalettastrasse 7
7270 Davos-Platz
13 NE EgalitéPlace d’Armes 17
2114 Fleurier
14 GE Les Amis Fidèles
Rue de la Scie 4-6
1207 Genève
15 GE Cordialité & Vérité
Rue de la Scie 4-6
1207 Genève
16 GE Fidélité & Prudence
Rue de la Scie 4-6
1207 Genève
17 GE PersévéranceRue de la Scie 4-6
1207 Genève
18 GE Union des Cœurs
Rue Massot 3
1206 Genève
19 GE Union & Travail
Rue de la Scie 4-6
1207 Genève
20 VD Espérance & Cordialité
Avenue de Beaulieu 17
1004 Lausanne
21 VD LibertéAvenue de Beaulieu 17
1004 Lausanne
22 VD Le ProgrèsAvenue de Beaulieu 17
1004 Lausanne
23 NE Les Vrais Frères Unis
Rue des Envers 37
2400 Le Locle
24 TI Il Dovere
Via Pretorio 20
6900 Lugano
25 LU Fiat LuxMurbacherstrasse 15
6003 Luzern
26 VD Les Amis Discrets
Rue du Port 11
1815 Clarens
27 NE La Bonne Harmonie
Case Postale 2635
2001 Neuchâtel
28 VD La Vraie Union
Rue Delafléchère 2
1260 Nyon
29 JU La Tolérance
Rue du Gravier 20
2900 Porrentruy
30 SG ConcordiaSpisergasse 42 / Schlössli
9004 St. Gallen
31 BE Bienfaisance & FraternitéRue du Midi 20
2610 Saint-Imier
32 BE Phoenix 
Hohmadstr. 36 A
3600 Thun
33 VD Constante & AvenirRue des Bosquets 331800 Vevey
34 ZH Akazia
Schwalmenackerstr. 7
8401 Winterthur
35 VD La FraternitéRue Pestalozzi 7
1401 Yverdon
36 ZH In Labore VirtusLindenhof 4
8001 Zürich
37 ZH Libertas & Fraternitas
Lindenhof 4
8001 Zürich
38 ZH Modestia cum Libertate
Lindenhof 4
8001 Zürich
39 ZH Sapere Aude
Lindenhof 4
8001 Zürich
40 GE Masonry Universal Lodge
Rue Massot 3
1206 Genève
41 BE Bon Accord
Brunngasse 30
3011 Bern
42 SG Humanitas in Libertate
Spisergasse 42 / Schlössli
9004 St. Gallen
43 ZH Cosmopolitan Lodge
Lindenhof 48001 Zürich
44 ZH Catena Humanitatis
Lindenhof 48001 Zürich
45 VD Lux in Tenebris
C.P. 218
1110 Morges
46 GE Tolérance & Fraternité
Rue Massot 3
1206 Genève
47 BS Panta Rhei
Byfangweg 13
4051 Basel
48 VS Les Amis SincèresEpinassey
1890 Saint-Maurice
49 VS Pensée & Action
1920 Martigny
50 FR La RégénéréeC.P. 1282
1700 Fribourg
51 VD Tradition
Avenue de Beaulieu 17
1004 Lausanne
52 ZH Post Tenebras Lux
Lindenhof 4
8001 Zürich
53 GE Labor & Perfectio
Route de Colovrex 25
1218 Grand-Saconnex
54 SO Prometheus
Ischernstrasse 25
4528 Zuchwil
55 BS Zur Dreiländerecke
Byfangweg 13
4051 Basel
56 ZH Aurora Humanitatis
Lindenhof 4
8001 Zürich
57 SH St. Johann am Rhein
Schützengraben 11/Postfach 456
8200 Schaffhausen
58 TI Brenno Bertoni
Via Pretorio 20
6900 Lugano
59 TI Veritas
Via Rovedo 9 c
6600 Locarno
60 TI Signa HominisFermo Posta
6834 Morbio-Inferiore
61 VD Trismégiste
Avenue de Beaulieu 17
1004 Lausanne
62 VD Les Frères Inconnus de Memphis
Avenue de Beaulieu 17
1004 Lausanne
63 TI Helvetia
C.P. 1776
6501 Bellinzona
64 BS Zu den Sieben Rosen
Byfangweg 13
4051 Basel
65 SG Bauplan
Spisergasse 42 / Schlössli
9004 St. Gallen
66 GE Flumen Fraternitatis
Rue de l’Athénée 12b
1205 Genève
67 FR Grevîre
C.P. 136
1630 Bulle
68 TG Wahrheit in Liebe
Greuterhof
8546 Islikon
69 VD Pythagore
Place du Marché 17
1170 Aubonne
70 VD EÔS
Rue du Petit-Beaulieu 1
1004 Lausanne
71 VD Saint-Jean du Léman
ch. du Chêne 7 d
1020 Renens
72 GE Lux post Meridiem
Temple, rue F. Massot 3
1206 Genève
73 VD More MajorumCh. du Chêne 7 d
1020 Renens
74
75 GE La Parole de Vie
Rue de la Scie 4-6
1207 Genève
76 VD René Guénon
Av. de Beaulieu 17
1004 Lausanne
77
78 SG Zur Windrose
Postfach 60
8892 Berschis
79 SG Weg zur Wahrheit
Gasthof Rössli Krempraten
Zürcherstrasse 96
8640 Rapperswil
80 GE Loge Hiram
Rue de la Scie 6
1207 Genève
81 VD Les Frères Bâtisseurs
Heptagone, Ch. du Chêne 7d.
1020 Renens
82 VD EvolutiaCase postale 232
1815 Clarens
83 BS St. Adrews LodgeByfangweg 13
4051 Basel
84 GE Sapientia Cordis
Cercle Pythagore
Rue de L’Athénée 12b
1206 Genève
85 VD St George’s Lodge
Hôtel du Mont-Blanc
Quai du Mont-Blanc
1110 Morges
86 VS Ataraxie
Cercle Alpha / Case Postale 4
1912 Leytron

La Franc-Maçonnerie est un « instrument de Satan »
cherchant à détruire l’Église

par

Mgr Schneider


Leurs empreintes ?


Écrit par le Diacre Nick Donnelly
SOURCE : One Peter Five
Le 5 janvier 2017

Mgr Athanasius Schneider, collaborateur du Cardinal Burke et Évêque auxiliaire d’Astana, au Kazakhstan, a donné une conférence sur « Marie, conquérante de toutes les hérésies » dans laquelle il a averti que la Franc-Maçonnerie est un « instrument de Satan ». Mgr Schneider a fait cette observation dans le contexte de l’Année 2017 qui est le 300e anniversaire de la fondation de la Franc-Maçonnerie avec l’établissement de la première Grande Loge à Londres.

Mgr Schneider a décrit les 300 dernières années de la Franc-Maçonnerie comme turbulentes et cachées, dans la poursuite d’une ambition révolutionnaire et subversive. Il a décrit la Franc-Maçonnerie comme un « outil de Satan » qui s’est caché du jour depuis sa fondation.

Mgr Schneider a rappelé les souvenirs de Saint Maximilien Kolbe sur les célébrations agressives des Francs-Maçons lors de leur 200e anniversaire à Rome en 1917 au milieu de la Première Guerre Mondiale. Sa Seigneurie a relaté la description de la Franc-Maçonnerie de Saint Maximilien Kolbe qui déclarait ouvertement la guerre à l’Église Catholique. Les Francs-Maçons étaient disséminés dans Rome avec des affiches montrant l’Archange Michael vaincu sur le sol piétiné sous un Lucifer triomphant. Dans leurs protestations contre l’Église Catholique, les Francs-Maçons ont également montré le drapeau noir de l’hérétique Giordano Bruno, un moine Dominicain qui a promu le panthéisme matérialiste, une croyance centrale de la Franc-Maçonnerie. (Bruno a également nié les Doctrines fondamentales de la Foi).

En conséquence de l’hostilité des Francs-Maçons envers l’Église en 1917, Saint Maximilien Kolbe décida de fonder la milice Immaculatae [les Chevaliers de l’Immaculée] pour contrecarrer les actions de Lucifer.

Dans son discours, Mgr Schneider a poursuivi en déclarant que le but de la Franc-Maçonnerie est d’éliminer toute la Doctrine de Dieu et surtout la Doctrine Catholique. Pour atteindre cet objectif, les Francs-Maçons ont utilisé de nombreuses associations et sociétés. Selon l’Évêque Schneider, la Franc-Maçonnerie cherche la dissolution de la morale parce qu’ils sont convaincus qu’à moins qu’ils ne corrompent la moralité, ils ne peuvent vaincre l’Église Catholique puisqu’ils ne peuvent la vaincre avec des arguments logiques.

Mgr Schneider a conclu ses réflexions sur la Franc-Maçonnerie en observant que l’action maçonnique sur ce principe de corrompre la moralité pour vaincre l’Église Catholique était à l’heure actuelle très actuelle. En réponse à cela, il a eu la réflexion que sans aucun doute la Sainte Vierge Marie, qui a été conçue de manière immaculée, finira par écraser ce qui est le plus grand de tous les temps : l’hérésie de l’Antéchrist.

Plus tôt en 2016, l’Évêque Schneider a donné une entrevue à Daniel Blackman pour le site One Peter Five pendant laquelle il a discuté de l’influence subversive de la Franc-Maçonnerie :

Mgr Schneider : « La Franc-Maçonnerie est intrinsèquement incompatible avec la Foi Chrétienne ou Catholique, elle est intrinsèquement incompatible, car la nature de la Franc-Maçonnerie est antichrétienne. Ils nient le Christ, ils nient les vérités objectives, ils promeuvent le relativisme qui est contraire à la Vérité, à l’Évangile. Ainsi ils favorisent les erreurs doctrinales de la philosophie maçonnique. Ceci est incompatible avec la Foi Chrétienne et Catholique ».

« La Franc-Maçonnerie a aussi un aspect ésotérique qui n’est pas Chrétien. Ils ont des rituels et des cérémonies qui sont ésotériques qu’ils admettent ouvertement et ces cérémonies sont contraires à la Foi. Leurs symboles et rituels démontrent qu’ils sont contre les Vérités Divines dans l’Évangile — ces choses transmettent la vue que la Franc-Maçonnerie est une autre religion. Je le répète, la Franc-Maçonnerie est une autre religion, c’est une religion anti-Christ ».

« Même quand ils font de bonnes œuvres, de la philanthropie et ainsi de suite, ces choses dangereuses demeurent. Leur philanthropie n’est pas une justification pour que nous puissions accepter la Franc-Maçonnerie juste en raison de leur bon travail philanthropique. Je ne reconnaîtrai jamais leurs doctrines et leurs rituels qui sont contre les Divines Vérités de l’Évangile. L’Église ne peut jamais l’accepter. La déclaration de Congrégation pour la Doctrine de la Foi de 1983 sur la Franc-Maçonnerie est toujours valide. Selon cette déclaration, c’est un péché mortel de devenir Franc-Maçon — même le Pape François n’a pas changé cette loi. Cet enseignement est officiel et toujours valable ».

Daniel Blackman : En 2013 lors de son vol de retour de Rio de Janeiro, le Pape François a fait référence à un lobby maçonnique. Récemment, le Cardinal Ravasi, dans le journal Italien Il Sole 24 Ore, a appelé à un nouveau dialogue et à des valeurs partagées avec la Franc-Maçonnerie. La Maçonnerie a-t-elle gagné dans l’Église ?
Évêque Schneider : « Bien sûr, nous savons que la Franc-Maçonnerie est l’une des influences les plus puissantes à tous les niveaux de la société humaine. C’est manifeste et clair. Théoriquement, quand on est un partisan, un leader dans une organisation anti-chrétienne très influente, il y a la tendance à infiltrer l’organisation qui est votre ennemi, c’est très logique. Il est donc logique, au cours des siècles, qu’ils aient essayé et réussi sans doute à s’infiltrer dans les différents niveaux de l’Église — c’est clair pour moi ».

« Il est difficile de le démontrer concrètement, d’identifier qui est un membre. Il est très difficile et dangereux parce que quelqu’un peut être accusé d’être un membre alors qu’il est ensuite prouvé que la personne n’est pas formellement un membre. C’est à cause du secret et de l’ésotérisme de la Franc-Maçonnerie qui rend cela très difficile ».

« On peut supposer qu’un clerc, un prêtre, un Évêque ou un Cardinal, a des liens avec les Maçons par son discours. Nous entendons des clercs parler clairement comme des Francs-Maçons quand ils ouvrent la bouche, ils utilisent des termes et des concepts qui sont typiquement maçonniques. Ils pourraient être membres, mais il faut le prouver, mais au moins quand ils parlent, ils ont l’esprit du Franc-Maçon, peut-être ne sont-ils pas des membres formels mais certains Évêques et Cardinaux parlent clairement avec un esprit maçonnique. Je souligne cela ne signifie pas qu’ils sont formellement membres de la Franc-Maçonnerie.

Commentaire

Le Dr Rudolf Graber, Évêque de Regensburg (1903-1992), a écrit sur les plans de la Franc-Maçonnerie pour détruire l’Église dans son livre « Athanase et l’Église de notre temps ». Il cite une lettre écrite par un Franc-Maçon en 1839 :

« Nous ne devons pas individualiser le vice ; pour qu’il croisse aux proportions du patriotisme et de la haine de l’Église, il faut le généraliser. Le Catholicisme n’a pas plus peur d’un poignard pointu que la monarchie, mais ces deux fondements de l’ordre social sont susceptibles de s’effondrer par la corruption ; ne nous laissons jamais corrompre en aucune circonstance. Ne faisons donc pas de martyrs, mais popularisons le vice parmi les masses. Quoi que soit après quoi leurs cinq sens courent, devrait être satisfait … Créez des cœurs pleins de vice et vous n’aurez plus de Catholiques. C’est la corruption à grande échelle que nous avons entreprise, la corruption du peuple par le clergé et celle du clergé par nous, la corruption qui nous conduit à creuser la tombe de l’Église ». (Athanase et l’Église de notre temps, p. 40).

Publié à l’origine chez EWTN Grande Bretagne.

http://dieuetmoilenul.blogspot.ch/2017/01/mgr-schneider-la-franc-maconnerie-est.html




http://www.udc-valais.ch/?p=435


Que faire ?

Interdire au moins le pré-dépouillement qui permet les tricheries pendant la ou les nuits…
Interdire  le vote par correspondance ou électronique, revenir à une seule journée de vote et dépouiller dans chaque bureau de vote vu tous les risques de tricheries…

Recours final au tribunal fédéral et à Strasbourg

François de Siebenthal: Les valeurs de la vraie Suisse, seule contre …

desiebenthal.blogspot.com/2009/03/les-valeurs-de-la-vraie-suisse-seule.html

2 mars 2009 – soit les sociétés secrètes qui tiennent les commandes de plusieurs systèmes en apparence contradictoires pour les spectateurs la plupart trop …

page97_Couvert_2 – Famille de Siebenthal

www.de-siebenthal.com/page97_couvert_2.htm

Qu’est-ce qu’une “Société secrète” ? Les F.M. nient constituer une société secrète : Elle est déclarée, reconnue d’utilité publique. On en connaît les adresses, …

Famille de Siebenthal

www.de-siebenthal.com/

Corruption et Sociétés secrètes (SS), comment lutter contre… Politique, communiqués de presse … viedesieb… finality et finality.ch. La vie de Jean de Siebenthal …

edi05-05 – Famille de Siebenthal

www.de-siebenthal.com/edi05-05.htm

IMédia &endash; Interface Sciences, Médecine et Société. Bibliothèque …. Jean de Siebenthal ….. Je n’ai jamais été membre d’une société secrète ( ss).

Société secrète — Wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Société_secrète

Une société secrète est une organisation sociale qui demande que ses membres gardent une partie de ses activités et de ses motivations cachées.

Liste des sociétés secrètes — Wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_sociétés_secrètes

Cet article ou cette section peut contenir un travail inédit ou des déclarations non vérifiées (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Vous pouvez …

François de Siebenthal: Dioxines et nano particules en carburant.

desiebenthal.blogspot.ch/2009/07/dioxines-et-nano-particules-en.html

22 juil. 2009 – (c) Date de l’article, sinon 2000 Famille de Siebenthal, Lausanne, …… de quelque organisation religieuse non-catholique, société secrète ou …

Sociétés Secrètes | Le Nouvel Ordre Mondial

www.nouvelordremondial.cc/cat/societes-secretes/

Après avoir passé 47 ans au service d’illuminati de haut rang, l’indic anonyme dit qu’il veut révéler tous les plans de la société secrète car tout commençait à …

NON À – Familiaplus

www.familiaplus.com/site02.htm

François von Siebenthal … J’ai appris de source sûre qu’au moins une société secrète, celle de la fraternité blanche universelle, la même qui a fait un procès à …

Fraudes, quelques centaines de voix suffisent pour tout changer !

Fraudes, quelques centaines de voix suffisent pour changer le Conseil d’ Etat et une voix suffit pour le Grand Conseil !
Empreintes digitales en noir et blanc, en fait en rouge et blanc, couleurs du Valais


On parle d’un écart en trichant de 2124 voix d’avance sur le conseiller d’Etat sortant Freysinger (UDC) , mais en fait, mathématiquement, c’est la moitié plus une, donc seulement quelques centaines ( 1062 + une, donc 10 centaines plus 63, donc un cheveu sur tout le canton, et les tricheries de Sion, Martigny etc… vont changer ce résultat).

Rien qu’à Sion et à Martigny, c’est trop facile de tricher les votes par correspondance !

Communes les plus douteuses:

Anniviers, Arbaz, Ardon, Ayent, Bagnes, Bovernier, Chalais, Chamoson, Charrat, Chippis, Collonges, Evionnaz, Finhaut, Fully, Grimisuat, Grône, Icogne, Liddes, Martigny, Martigny-Combe, Massongex, Miège, Monthey, Mont-Noble, Nendaz, Salvan, Sierre, Sion, St-Martin, St-Maurice, Venthône, Vernayaz, Vérossaz, Vétroz, Vex, Veyras, Veysonnaz, Vollèges 

Quelques détails !

CANTONALES 2017 – La lutte pour le cinquième fauteuil au Conseil d’Etat valaisan aura finalement eu lieu entre Oskar Freysinger et Frédéric Favre. Derrière tout au long de la journée, le candidat PLR aura finalement passé l’épaule grâce aux résultats de Sion et Martigny. Décryptage commune par commune ci-dessous.

Oskar Freysinger et Frédéric Favre ont progressé entre les deux tours. 10000 suffrages supplémentaires pour le candidat UDC contre près de 22000 voix de plus pour Frédéric Favre. Cette hausse concerne aussi les autres candidats.

Elle est due notamment à un taux de participation d’un peu plus de 3% supérieur à celui du premier tour (environ 7000 votants de plus, de 58 à 61%) et à une moins grande dispersion des voix avec six candidats en moins le 19 mars. Du point de vue des noms par bulletins, les Valaisans ont mis en moyenne 2,75 candidats par bulletin contre 3,2 au premier tour.

Le Valais romand a clairement choisi Favre

Avec 4824 voix de mieux qu’Oskar Freysinger dans le Bas-Valais, Frédéric Favre termine mieux élu de la région devant Jacques Melly et Christophe Darbellay. Dans le Valais central, le candidat PLR obtient 4944 suffrages de plus que son adversaire UDC.

Au total, ces 10000 voix de plus ou presque dans le Valais romand ont permis de combler le retard de 7644 voix que Frédéric Favre accusait dans le Haut-Valais. Dans le tableau récapitulatif ci-dessous, nous avons relevé les rangs des deux candidats par commune dans la course au Conseil d’Etat.

Rang d’Oskar Freysinger et Frédéric Favre au second tour par commune

600 voix de plus que Freysinger à Fully

Bovernier, Charrat, Collonges, Fully, Miège, Vex et Martigny affiche la plus grande distance en terme de classement entre les deux candidats. Dans toutes ces communes, Frédéric Favre termine mieux élu et Oskar Freysinger dernier. A Martigny, cette différence se traduit par près de 1292 suffrages de plus pour le PLR face à l’UDC. A Fully, il y a plus de 600 voix d’écart en faveur de Favre et à Sion 1267.
Freysinger premier et Favre dernier ex-aequo dans une seule commune

En chiffre absolu, c’est à Naters qu’Oskar Freysinger a le plus creusé l’écart face à Frédéric Favre avec 1229 voix de plus. Il fait aussi 1019 suffrages de plus à Brigue et 431 à Zermatt.

Au classement, seule une commune a placé le candidat UDC en tête et Frédéric Favre à la dernière place. Il s’agit de Bister. Le candidat PLR y figure en queue de classement à égalité avec Stéphane Rossini et Oskar Freysinger à la première.

Un écart de rang qui ne signifie pas grand chose puisque la commune compte 27 électeurs inscrits. L’écart au classement se solde par un écart de 12 voix entre les deux candidats.

PAR PATRICK FERRARI , ROMAIN CARRUPT

http://www.lenouvelliste.ch/dossiers/elections-cantonales-2017/articles/cantonales-2017-le-match-favre-freysinger-decrypte-commune-par-commune-651190

… et justement, selon certains renseignements obtenus, la supercherie aurait été démasquée, le nom de l’organisateur en chef aurait été transmis au procureur général, et, je vous le déclarer sans ciller, le démocrate criminel n’est proche ni de l’UDC, ni du PS, partis lesquels il n’a pas oeuvré. Et cette fraude, massive et organisée, n’est pas de nature marginale, elle est significative au-delà de ce que l’on pouvait penser (à tout le moins 300 enveloppes manipulées), sans prendre en considération les méthodes utilisées par les uns et les autres dans les homes pour personnes âgées, ni en prenant en considération les enveloppes dérobées directement dans les boîtes aux lettres ou obtenues par d’autres moyens, ni surtout les enveloppes soigneusement obtenues auprès de certaines “communautés”.
2’000 voix séparaient le cinquième du sixième, Frédéric devenant subitement l’homme qui changerait le Valais. Un retournement (hypothèse de travail) de mille voix aurait suffi à modifier le résultat.
Nous l’avons expérimenté au premier tour : la politique est affaire d’image. Qui aujourd’hui oserait affirmer qu’une affiche “Moi, je n’ai pas triché !” ne suffirait pas à convaincre le sage Valaisan de modifier la feuille de route choisie ?
Le tricheur a commis un attentat contre la démocratie. Le parti majoritaire va-t-il oser faire prêter serment aux “élus” ou va-t-il respecter l’Etat de droit et suspendre la procédure de serment jusqu’à droit connu ? Forcer le droit et faire semblant de se boucher les oreilles serait la démonstration d’une volonté de domination des majoritaires sans souci du respect de la constitution. Faire le forcing signifierait que l’on est prêt à tout pour exercer le pouvoir et se répartir en catimini prébendes, faveurs et offrandes.
Des questions immanquablement surgiront : s’il est vrai que des tricheries avaient déjà été constatées lors du premier tour et des élections au parlement, comment se fait-il que Maurice Chevrier, responsable des affaires intérieures, n’ait pas cru nécessaire, dans la transparence, d’informer la Cité pour éviter que ces manipulations se reproduisent au tour suivant ? 
La législature 2013 – 2017 aura été la pire de l’histoire contemporaine du Valais. Elle s’achève dans le chaos le plus magistral.
Le Valais de là-haut est devenu la Floride de l’Helvétie.
Bonjour à tous ceux qui n’ont pas triché !
Post Scriptum I : qui va payer les frais publicitaires de campagne de ceux qui se présenteront au … troisième tour !?
Post Scriptum II : Oskar is back !
Post Scriptum III : Momo n’a pas triché !

http://1dex.ch/2017/03/conseil-detat-2017-oberwalliser-florida/#.WNjY0WiLRhF

Fraudes démocratiques: empreintes des tricheurs !


Pour des empreintes laissées sur du papier, on utilise un colorant rouge qui se lie naturellement aux molécules de gras.
Il faut geler toutes les preuves et traces sur tout le canton, notamment à Sion et à Martigny …



Plusieurs enveloppes intérieures et/ou bulletins n’ont aucune trace ? Bingo, ils ont triché avec des gants ou des machines, mais il y a des traces ADN !
Fraudes électorales massives prouvées par leurs empreintes ! Les tricheurs devraient se dénoncer, ils seront ainsi moins punis  !
Il faut mettre sous scellés  toutes les enveloppes ( externes et internes ) et tous les bulletins dans toutes les communes, au moins les communes les plus suspectes ( au moins une plainte par commune, merci )…
à venir, en pire… empreintes digitales et ADN …


étapes pour les enquêteurs:

Plusieurs enveloppes et bulletins n’ont aucune trace ? Bingo, ils ont triché avec des gants ou des machines, mais il y a des traces ADN !

Plusieurs enveloppes et bulletins ont surtout les même traces des tricheurs qui n’ont rien à faire là ( traces surnuméraires qui ne sont ni celles des assermentés, ni celle du citoyen ayant voté, bingo !

Elles n’ont que les traces de chaque citoyen et des fonctionnaires assermentés, c’est donc correct…

Elles ont trop de traces, à étudier et à vérifier… Notamment parmi les employés de la poste et notamment des membres de la franc-maçonnerie

Chacun doit vérifier s’il a voté ou non, en allant au greffe de sa commune, mais il reste le doute de la substitution du matériel électoral avec ceux qui sont en réserve dans chaque greffe ! ( voir les preuves plus bas et dans les liens ci-dessous )


On parle d’un écart en trichant de 2124 voix d’avance sur le conseiller d’Etat sortant Freysinger (UDC) , mais en fait, mathématiquement, c’est la moitié plus une, donc seulement quelques centaines ( 1062 + une, donc 10 centaines plus 63, donc un cheveu sur tout le canton, et les tricheries de Sion, Martigny etc… vont changer ce résultat).

Plus sur:
La loi Franz Weber a été manipulée de même dans quelques grandes villes suisses, dont Lausanne…

Ils ont fait pencher toute la Suisse en changeant le contenu des enveloppes.

Fraudes trop faciles, enveloppes de votes translucides !



L’UDC valaisanne dépose lundi matin une motion au Grand Conseil et demande l’ajournement de l’assermentation des membres du Conseil d’Etat, prévue le jour-même.
Des cas de fraude électorale ont été dénoncés par trois villes haut-valaisannes jeudi.
«Le futur Conseil d’Etat ne pourra pas être légitimé tant que la lumière ne sera pas faite sur les cas de fraudes systématiques dénoncés par les communes de Brigue, Naters et Viège», explique le chef du groupe UDC Valais Grégory Logean.
Brigue et Naters ont déposé une plainte, respectivement mercredi et vendredi, auprès de la Chancellerie d’Etat. L’UDC du Valais romand a ensuite déposé un recours contre l’élection du Conseil d’Etat le 19 mars.
Vice de procédure
«La commission de validation, chargée de se prononcer sur le recours, ne peut pas prétendre avoir pu procéder aux mesures d’instruction nécessaires. Statuer sur le fond du recours, alors qu’aucune mesure d»instruction n’a été ordonnée et encore moins prise n’est pas concevable. Ce serait un vice de procédure évident, pour ne pas dire une forme de coup d«Etat», précise Grégory Logean.
Si le recours devait être accepté par l’assemblée, l’arrêté avec les résultats du 2e tour de l’élection publié vendredi dans le bulletin officiel deviendrait caduc et un nouveau scrutin serait organisé.
(ats/nxp)
Créé: 27.03.2017, 08h13

Fraudes, Valais & Franc-Maçonnerie…

Abus démocratiques, vol des votes pour protéger leurs pouvoirs…

Ils changent les enveloppes et leurs contenus selon leur bon plaisir, depuis des années !


Elections communales à Lausanne et votations vaudoises, mars 2016. Ils ont juste changé la couleur de l’enveloppe, qui reste translucide, donc il est facile de tricher. Tricheries aussi lors des votations fédérales, notamment pour ou contre l’imposition des couples, ou la LTVR à quelques milliers de voix (  une seule grande commune qui triche change le résultat de toute la Suisse, sic , il faut prendre la moitié de l’écart plus une voix… 
L’initiative du PDC par exemple a été rejetée par 50,8% des voix mais acceptée par la majorité des cantons… donc différence d’environ 0,4 %, avec des arguments truqués… ). 

De plus, il n’y a plus de secret de vote !


On remarquera les carrés rouges et noirs qui permettent aux machines automatiques à lecture optique de mieux viser le oui ou le non, machines permises par la loi ( voir ci-dessous), mais machines qui lisent à travers les enveloppes jaunes, vertes, violettes, qui sont toutes translucides pendant les 3 semaines du vote par correspondance, dans tous les cantons que nous avons vérifiés. Ils se permettent d’ ouvrir les enveloppes extérieures avant le jour du dépouillement, sic… Le système est fait pour tricher depuis le début des votes par correspondance ! Ils ne font que peu de sondages vu ce système qui leur permet en plus de changer les enveloppes de vote par les leurs… avec leurs votes !

( voir ci-dessous). 

Extraits d’un mail récent:
  • Un responsable d’un service cantonal de votation et élection m’a bien dit qu’il avait largement assez d’enveloppes de vote et de bulletins surnuméraires pour remplacer celles qui lui parviennent en retour du vote par correspondance, s’il voulait être frauduleux (ce qu’il n’est certainement pas, le connaissant).
  • Dans le canton de Vaud, les retours du vote par correspondance sont déposés par la poste, ou le citoyen, dans la boite à lettres communale, et sont traités avec le courrier par le greffe municipal (secrétariat de la commune). C’est donc la secrétaire qui les sépare des lettres, ouvre l’enveloppe de transport et dépose l’enveloppe du bulletin dans l’urne. Initialement, elle le faisait seule, mais désormais -suite à un débat au Grand Conseil- elle doit être assistée d’un témoin pour cette tâche.
    Il est à remarquer qu’au Valais les retours du vote par correspondance doivent être déposés directement dans une urne scellée, manipulée et conservée sous contrôle policier, avant ouverture et traitement par la commission électorale; les retours déposés dans la boite aux lettres de la commune sont considérés comme nuls. Chaque canton à ses usages.
  • J’ai placé des enveloppes de vote vaudoises, genevoises et valaisannes devant une simple lampe torche, on voit très bien le bulletin de vote à l’intérieur.
On a donc là, outre le parcours postal, et indépendamment de l’honnêteté des préposés, une faiblesse intrinsèque de ce mode de vote.



Matériel suffisant pour voir à travers les enveloppes suisses de vote par correspondance.

Lampe expressivo à moins de SFR 8.-, ampoule comprise ou une forte lampe de poche à LED

Ampoule halogène G4 12V 20W, sic 12 volts et vingt watts ou à LED…

Il suffit de presser l’enveloppe contre la vitre chaude de la lampe ou la lampe de poche froide à LED et de voir le vote par la transparence ainsi obtenue…

Près de 100’000 enveloppes de “réserve” et de “maculature” prêtes et imprimées pour bourrer les urnes, seulement dans le canton de Vaud !

En Suisse, aucun canton n’a accepté de recompter quelques votes RFID, même par sondages, malgré près de 500 recours de citoyens inquiets dans tous les cantons…

En Iran, ils ont accepté de recompter près de 10 % des votes, au choix des opposants…




Que faire ?

Interdire au moins le pré-dépouillement qui permet les tricheries pendant la ou les nuits…
Interdire  le vote par correspondance ou électronique, revenir à une seule journée de vote et dépouiller dans chaque bureau de vote vu tous les risques de tricheries…

Recours final au tribunal fédéral et à Strasbourg

  Titre 14 Délits contre la volonté populaire

  Art. 279 Violences

Violences
Celui qui, par la violence ou par la menace d’un dommage sérieux, aura empêché ou troublé une réunion, une élection ou une votation organisées en vertu de la Constitution ou de la loi,
celui qui, par la violence ou par la menace d’un dommage sérieux, aura empêché ou entravé la quête ou le dépôt des signatures destinées à appuyer une demande de référendum ou d’initiative,
sera puni d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire.

  Art. 280 Atteinte au droit de vote

Atteinte au droit de vote
Celui qui, par la violence ou par la menace d’un dommage sérieux, aura empêché un électeur d’exercer son droit de vote, ou de signer une demande de référendum ou d’initiative,
celui qui, par la violence ou par la menace d’un dommage sérieux, aura contraint un électeur à exercer un de ces droits, ou à l’exercer dans un sens déterminé,
sera puni d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire.

  Art. 281 Corruption électorale

Corruption électorale
Celui qui aura offert, promis, accordé ou fait tenir un don ou un autre avantage à un électeur, pour l’engager soit à exercer son droit de vote dans un sens déterminé, soit à donner ou à refuser son appui à une demande de référendum ou d’initiative,
celui qui aura offert, promis, accordé ou fait tenir un don ou un autre avantage à un électeur, afin qu’il s’abstienne de prendre part à une élection ou à une votation,
l’électeur qui se sera fait promettre ou accorder un tel avantage,
sera puni d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire.

  Art. 282 Fraude électorale

Fraude électorale
1. Celui qui aura contrefait, falsifié, détruit ou fait disparaître un registre électoral,
celui qui, sans en avoir le droit, aura pris part à une élection, à une votation ou signé une demande de référendum ou d’initiative,
celui qui aura falsifié le résultat d’une élection, d’une votation ou le chiffre des signatures recueillies à l’appui d’une demande de référendum ou d’initiative, notamment en ajoutant, modifiant, retranchant ou rayant des bulletins ou des signatures, en comptant inexactement les voix ou les signatures, ou en constatant le résultat par un procès-verbal contraire à la vérité,
sera puni d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire.
2. Si le délinquant a agi en une qualité officielle, la peine sera une peine privative de liberté de trois ans au plus ou une peine pécuniaire de 30 jours-amende au moins. En cas de peine privative de liberté, une peine pécuniaire peut également être prononcée.1
1 Nouvelle teneur selon le ch. II 1 al. 16 de la LF du 13 déc. 2002, en vigueur depuis le 1er janv. 2007 (RO 2006 3459FF 1999 1787).

  Art. 282bis1Captation de suffrages

Captation de suffrages
Celui qui recueille, remplit ou modifie systématiquement des bulletins de vote ou qui distribue des bulletins ainsi remplis ou modifiés sera puni d’une amende.
1 Introduit par l’art. 88 ch. 1 de la LF du 17 déc. 1976 sur les droits politiques, en vigueur depuis le 1er juil. 1978 (RO 1978 688; FF 1975 I 1337).

  Art. 283 Violation du secret du vote

Violation du secret du vote
Celui qui, par des procédés illicites, aura réussi à découvrir dans quel sens un ou plusieurs électeurs usent de leur droit de vote sera puni d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire.

  Art. 2841

1 Abrogé par le ch. I de la LF du 18 mars 1971, avec effet au 1er juil. 1971 (RO 1971 777; FF1965 I 569).

  Titre 15 Infractions contre l’autorité publique



    Chantiers participatifs en permaculture



    Sujet: Chantiers participatifs en permaculture

    Après le succès des chantiers participatifs en 2016, le jardin aux milles et une mains de Rovéréaz, dans les hauts de Lausanne, remet ça en 2017 avec 5 journées de travail collectif sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur: dimanche 19 mars et 9 avril, samedi 13 mai et 17 juin et dimanche 2 juillet.

    Entre le jardin forêt et le potager pédagogique: il ne manquera pas d’occasion de mettre la main à la terre pour jardiner, planter, échanger et partager de bons moments.

    Pour celles et ceux qui préfèrent partager leurs autres talents : cuisine, photos, animation seront autant de possibilités de rendre ces journées d’échanges riches et conviviales.
    Informations pratiques

    Cette année, pour nous faciliter la vie, nous avons décidé de ne pas faire d’inscription. Mais nous vous invitons de participer dans la mesure du possible à une demi journée (de 10h à 13h00 ou de 14h00 à 17h). Nous préparerons une soupe et partagerons un repas canadien tous ensemble entre 13h00 et 14h00. L’idée est que l’association Rovéréaz offre la soupe (préparée par les bénévoles du chantier) et le pain (préparé par François, notre artisan boulanger) et que chacun amène un petit quelque chose pour compléter. N’hésitez pas à nous faire goûter vos tartes, cakes et autres délices pâtissiers qui pourraient égayer les pauses entre deux coups de grelinette. Les familles et enfants sont les bienvenus. Pour les nouvelles et les nouveaux au jardin, il y aura un moment d’accueil et d’introduction à 10h et à 14h. Venez nous donner un coup de main dans une ambiance festive et conviviale ! Pour plus d’information, visitez notre site internet: www.rovereaz.ch ou contactez-nous: association@rovereaz.ch.   

    —————————————

    Merci d’avance! 

    Belle soirée,

    Elise

    **************************************

    Elise Magnenat

    Association Rovéréaz
    Ferme agroécologique
    Rte d’Oron 127
    1010 Lausanne 
    M. 078 666 67 92
    elise.magnenat@rovereaz.ch
    www.rovereaz.ch
    https://www.facebook.com/rovereaz/

    Oskar Freysinger se représentera, si…


    Selon une information de Rhône FM, l’UDC Oskar Freysinger se représentera, si les fraudes électorales étaient avérées et que les Valaisans devaient revoter le deuxième tour à l’exécutif cantonal.
    Toujours selon nos confrères, Freysinger a parlé de sa décision au chef du groupe UDC au Grand Conseil, Grégory Logean.
    Ce dernier annoncera la nouvelle, lundi matin, lors de la séance constitutive du Grand Conseil. (Le Matin)
    Créé: 26.03.2017, 14h52
    http://www.lematin.ch/suisse/freysinger-representera-valaisans-revotent/story/29303935

    à venir, en pire… empreintes digitales et adn…


    étapes pour les enquêteurs:

    Plusieurs enveloppes et bulletins ont surtout les même traces des tricheurs qui n’ont rien à faire là ( traces surnuméraires qui ne sont ni celles des assermentés, ni celle du citoyen ayant voté, bingo !

    Elles n’ont aucune trace ? Bingo, ils ont triché avec des gants ou des machines !

    Elles n’ont que les traces de chaque citoyen et des fonctionnaires assermentés, c’est donc correct…

    Elles ont trop de traces, à étudier et à vérifier…

    Chacun doit vérifier s’il a voté ou non, en allant au greffe de sa commune, mais il reste le doute de la substitution du matériel électoral avec ceux qui sont en réserve dans chaque greffe !

    Plus sur:
    http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/05/stop-fraudes-nouvrir-les-2-enveloppes.html

    La loi Franz Weber a été manipulée de même dans quelques grandes villes suisses, dont Lausanne…

    Ils ont fait pencher toute la Suisse en changeant le contenu des enveloppes.

    Fraudes trop faciles, enveloppes de votes translucides !



    Fraudes, Valais & Franc-Maçonnerie…

    Abus démocratiques, vol des votes pour protéger leurs pouvoirs…

    Ils changent les enveloppes et leurs contenus selon leur bon plaisir, depuis des années !



    Elections communales à Lausanne et votations vaudoises, mars 2016. Ils ont juste changé la couleur de l’enveloppe, qui reste translucide, donc il est facile de tricher. Tricheries aussi lors des votations fédérales, notamment pour ou contre l’imposition des couples, ou la LTVR à quelques milliers de voix (  une seule grande commune qui triche change le résultat de toute la Suisse, sic , il faut prendre la moitié de l’écart plus une voix… 
    L’initiative du PDC par exemple a été rejetée par 50,8% des voix mais acceptée par la majorité des cantons… donc différence d’environ 0,4 %, avec des arguments truqués… ). 

    De plus, il n’y a plus de secret de vote !


    On remarquera les carrés rouges et noirs qui permettent aux machines automatiques à lecture optique de mieux viser le oui ou le non, machines permises par la loi ( voir ci-dessous), mais machines qui lisent à travers les enveloppes jaunes, vertes, violettes, qui sont toutes translucides pendant les 3 semaines du vote par correspondance, dans tous les cantons que nous avons vérifiés. Ils se permettent d’ ouvrir les enveloppes extérieures avant le jour du dépouillement, sic… Le système est fait pour tricher depuis le début des votes par correspondance ! Ils ne font que peu de sondages vu ce système qui leur permet en plus de changer les enveloppes de vote par les leurs… avec leurs votes !

    ( voir ci-dessous). 

    Extraits d’un mail récent:

    • Un responsable d’un service cantonal de votation et élection m’a bien dit qu’il avait largement assez d’enveloppes de vote et de bulletins surnuméraires pour remplacer celles qui lui parviennent en retour du vote par correspondance, s’il voulait être frauduleux (ce qu’il n’est certainement pas, le connaissant).
    • Dans le canton de Vaud, les retours du vote par correspondance sont déposés par la poste, ou le citoyen, dans la boite à lettres communale, et sont traités avec le courrier par le greffe municipal (secrétariat de la commune). C’est donc la secrétaire qui les sépare des lettres, ouvre l’enveloppe de transport et dépose l’enveloppe du bulletin dans l’urne. Initialement, elle le faisait seule, mais désormais -suite à un débat au Grand Conseil- elle doit être assistée d’un témoin pour cette tâche.
      Il est à remarquer qu’au Valais les retours du vote par correspondance doivent être déposés directement dans une urne scellée, manipulée et conservée sous contrôle policier, avant ouverture et traitement par la commission électorale; les retours déposés dans la boite aux lettres de la commune sont considérés comme nuls. Chaque canton à ses usages.
    • J’ai placé des enveloppes de vote vaudoises, genevoises et valaisannes devant une simple lampe torche, on voit très bien le bulletin de vote à l’intérieur.

    On a donc là, outre le parcours postal, et indépendamment de l’honnêteté des préposés, une faiblesse intrinsèque de ce mode de vote.




    Matériel suffisant pour voir à travers les enveloppes suisses de vote par correspondance.
    Lampe expressivo à moins de SFR 8.-, ampoule comprise
    Ampoule halogène G4 12V 20W, sic 12 volts et vingt watts…
    Il suffit de presser l’enveloppe contre la vitre chaude de la lampe et de voir le vote par la transparence ainsi obtenue…

    Près de 100’000 enveloppes de “réserve” et de “maculature* prêtes et imprimées pour bourrer les urnes, seulement dans le canton de Vaud !

    En Suisse, aucun canton n’a accepté de recompter quelques votes, même par sondages, malgré près de 500 recours de citoyens inquiets dans tous les cantons…

    En Iran, ils ont accepté de recompter près de 10 % des votes, au choix des opposants…

    Recours final au tribunal fédéral



      Valais: enjeux des fraudes !





      En raison de l’affaire de fraudes électorales, l’UDC envisage d’empêcher la prestation de serment du nouveau Conseil d’Etat valaisan, qui doit avoir lieu lundi, rapporte le SonntagsBlick dans son édition de dimanche.

      “L’UDC Bas-Valais songe à déposer une motion visant à biffer du programme du jour la prestation de serment des conseillers d’Etat”, explique le conseiller national Franz Ruppen (UDC/VS) au SonntagsBlick.

      Selon lui, l’exécutif ne peut pas prêter serment alors que les plaintes pénales déposées à Naters, Brigue et Viège n’ont pas été éclaircies et qu’un recours de l’UDC est pendant.
      Le Grand Conseil concerné

      La fraude électorale en Valais concerne non seulement les élections au Conseil d’Etat, mais aussi les élections au Grand Conseil du 5 mars, déclare-t-il par ailleurs dans la NZZ am Sonntag.

      “Nous sommes tombés sur environ 15 (cas) au premier tour et 8 au second”, explique celui qui est également le maire de la commune de Naters.

      Dans la circonscription de Brigue, une seule manipulation électorale pourrait déjà se traduire par une répartition différente des sièges au Grand Conseil.

      Si l’UDC avait 15 voix de moins et le PCS 15 de plus, les chrétiens-sociaux auraient gagné un siège au détriment des démocrates du centre. Le PS pourrait aussi perdre un siège avec une seule voix en moins.

      ats/tmun






      reprise officielle de la RTS et de l’ ATS
      https://www.rts.ch/info/regions/valais/8492896-flou-sur-la-tenue-de-la-prestation-de-serment-du-conseil-d-etat-valaisan.html


      http://www.fm1today.ch/wahlmanipulation-und-eu-zugestaendnisse-in-den-sonntagszeitungen/456446

      Le serment, base de la vraie Suisse.

      Le serment, la vraie Suisse en paix depuis des siècles car elle se met humblement sous la protection du Dieu unique en trois personnes mystérieuses.
      Les autorités, les gardes suisses et les citoyens suisses lèvent la main droite depuis des siècles, 3 doigts dressés en l’honneur de la Sainte Trinité, le Père, le Fils et le St Esprit et les deux autres doigts pliés en l’honneur des deux natures du Christ, divine et humaine.



      La formule officielle, historique et actuellement légale du serment est la suivante:

      «Je jure devant Dieu tout-puissant d’observer la Constitution et les lois et de remplir en conscience les devoirs de ma charge.» 


      Assemblée fédérale, loi sur http://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/20010664/201311250000/171.10.pdf



      Art. 3
      Serment et promesse solennelle
      1
      Chaque membre de l’Assemblée fédérale prête serment ou fait la promesse solennelle avant d’entrer en fonction.
      2
      Les personnes élues par l’Assemblée fédérale (Chambres réunies) prêtent serment
      ou font la promesse solennelle devant l’Assemblée fédérale (Chambres réunies)
      immédiatement après leur élection, sauf disposition contraire de la loi.
      3
      Tout élu qui refuse de prêter serment ou de faire la promesse solennelle renonce à sa fonction.
      4
      La formule du serment est la suivante:
      «Je jure devant Dieu tout-puissant d’observer la Constitution et les lois et de remplir en conscience les devoirs de ma charge.»
      5
      La formule de la promesse solennelle est la suivante: «Je promets d’observer la
      Constitution et les lois et de remplir en conscience les devoirs de ma charge.» 


      desiebenthal.blogspot.com/2014/06/le-serment-base-de-la-vraie-suisse.html

      Le serment, base de la vraie Suisse. Le serment, la vraie Suisse. Les suisses lèvent la main droite, 3 doigts dressés en l’honneur de la Sainte Trinité …




      ELECTIONS CANTONALES 2017 – Suite aux cas de fraudes avérés dans le Haut-Valais, l’UDC va faire recours contre le résultat des élections du Conseil d’Etat. L’affaire pourrait aller jusqu’au TF. Face à une situation inédite, le Conseil d’Etat en place ne sait pas exactement ce qu’il va se passer. Le conseiller d’Etat Jean-Michel Cina demande s’il doit rester en place une année encore… Le PLR envisage un éventuel nouveau scrutin avec sérénité.

      18h: Le PS ne fera pas recours

      Le PS a finalement décidé de ne pas déposer recours lui-même contre l’élection du Conseil d’Etat, a déclaré la présidente du parti, Barbara Lanthemann à l’ats.

      17h45 Le PDC veut que toute la lumière soit faite

      Le président du PDC Serge Métrailler souhaite que “toute la lumière soit faite” sur ces fraudes qu’il juge “scandaleuse”. En ce qui concerne le volet du recours, il se dit dans l’attente. “Il faut voir l’ampleur de la fraude et voir si elle est susceptible de remettre en cause le résultat du scrutin.” Les premiers éléments annoncés jusqu’ici par les communes haut-valaisannes où se sont déroulées ces faits ne semblent pas indiquer que le Valais ait eu affaire à une fraude massive, mais l’enquête doit encore confirmer cette première impression.

      16h50 De nombreuses questions se posent aux politiques

      Que se passera-t-il en cas de troisième tour, ou de deuxième tour bis? Le président du PLR du district de Sierre, Vladimir Granziero, résume la situation.

      15h50 Pendant ce temps, l’UDC recueille des témoignages

      Les cas de fraudes sont-ils limités au Haut-Valais? L’UDC obtient des témoignages de citoyens mécontents du système électoral. Jérôme Desmeules, le co-président du parti, en publie sur son profil Facebook.

      15h05 Jean-Marie Bornet parle de repartir…

      Pas présent au second tour, Jean-Marie Bornet pourrait-il repartir pour un éventuel nouveau scrutin? Sur Facebook, il se rit de la situation. 

      14h45 Le recours de l’UDC laisse le Conseil d’Etat perplexe

      La présidente du Conseil d’Etat Esther Waeber-Kalbermatten ne cache pas une certaine surprise face à la situation entourant l’élection de l’exécutif cantonal. « C’est la première fois que cette situation se produit. » Le Conseil d’Etat a analysé la situation avec l’administration aujourd’hui.
      La présidente explique qu’il y a deux procédures distinctes.
      « Un recours a été annoncé, mais il n’a pas été formellement déposé. Il peut être déposé à la Poste jusqu’à lundi 17h. On ne saura donc que mardi matin s’il y a eu recours ou non. » Soit, le lendemain de la session constitutive du Grand Conseil qui doit justement valider l’élection du Conseil d’Etat… « Le Grand Conseil peut valider avec réserves cette élection. Ensuite, la Commission de justice va instruire l’affaire. Le Grand Conseil doit ensuite valider ou non l’élection. » La présidente évoque la possibilité, encore à étudier, d’avoir une session spéciale en avril pour procéder à cette validation formelle pour que les conseillers d’Etat puissent entrer en fonction normalement le 1er mai.
      En cas de validation, les recourants pourront s’adresser directement au Tribunal fédéral. En cas d’acceptation du recours ? « On devra recommencer l’élection », indique Esther Waeber-Kalbermatten.
      La deuxième procédure a été ouverte par le dépôt de plainte de trois communes haut-valaisannes, Brigue, Naters et Viège. «Le Ministère public va mener l’instruction. Son dossier sera ensuite remis à la Commission de justice qui statuera et le Grand Conseil devra se déterminer. » La conseillère d’Etat constate que cette procédure peut durer un certain temps. Ici aussi, la décision du Grand Conseil pourra être contestée directement devant le Tribunal fédéral.
      Que se passe-t-il pendant que le ou les recours ne sont pas traités par le TF ? Le point d’interrogatoire demeure pour l’heure.

      14h Le point sur les plaintes à Naters

      Premier président UDC de Naters, Franz Ruppen confirme que sa commune a déposé plainte pour des fraudes survenues lors du second tour de l’élection du Conseil d’Etat. “Huit citoyens se sont plaints. Il ne s’agit pas d’une seule maison ou quartier, mais de personnes disséminées dans tout le village.”
      Celui qui est aussi conseiller national et président de l’UDC du Haut est favorable au dépôt d’un recours contre l’élection. “Le délai pour faire recours n’est que de trois jours. Il vaut la peine de faire recours et d’aller plus loin si le nombre de cas est important.”
      Franz Ruppen constate une anomalie dans la manière dont l’assermentation des conseillers d’Etat se déroule. “La validation de leur élection et l’assermentation est prévue lundi 27, alors que le délai de recours court jusqu’à lundi à minuit.”

      11h10 L’assermentation des nouveaux conseillers d’Etat pourrait être contestée

      “Le groupe UDC étudie la possibilité de déposer une motion d’ordre pour modifier l’ordre du jour de la session du 27 mars”, affirme le chef de groupe Grégory Logean.
      Le Grand Conseil siège le lundi 27 mars en session constitutive. Point 6 de l’ordre du jour: la validation de l’élection du Conseil d’Etat. Point 7: l’assermentation du Conseil d’Etat.
      “A notre sens, en voyant le déroulement des événements, il est prématuré de procéder à la validation de l’élection du nouveau Conseil d’Etat”, affirme Grégory Logean.  Les agrariens prendront une décision formelle sur cette demande de modification de l’ordre du jour lundi matin.

      10h50 La présidente du PS a aussi constaté des choses bizarres

      “Je comprends que l’UDC fasse recours. Dans leur situation, je ferais la même chose”, déclare Barbara Lanthemann, la présidente du Parti socialiste du Valais romand.
      Son parti analyse la situation. “Nous devons encore nous consulter”, indique la présidence, qui préfère se prononcer sur un éventuel recours après avoir eu connaissance des résultats de l’enquête.
      Barbara Lanthemann a elle-même constaté des choses bizarres dans le Valais romand. Dans sa commune de Saxon, le courrier adressé à certaines personnes vivant dans un home aboutissent au bureau communal. 

      10h30: “Le PLR acceptera une nouvelle élection”

      Le président du PLR René Constantin pensait être sorti de la période de turbulence des élections. Ce n’est pas le cas. “L’Etat du Valais doit mettre en place de nouvelles mesures pour améliorer la sécurité du vote par correspondance, puisque, visiblement, cette sécurité peut être violée.”
      Sur le fond de l’affaire, il insiste pour que le principe de proportionnalité soit respecté. S’il n’y a que quelques bulletins concernés, cela ne doit pas remettre en cause une élection qui s’est soldée par plus de 2000 voix d’écart entre Frédéric Favre et Oskar Freysinger.
      René Constantin affirme toutefois: “Le PLR acceptera une nouvelle élection”, si les conclusions de l’enquête exigent un nouveau vote.
      Il se dit très confiant quant à l’issue d’un possible nouveau scrutin: “Le PLR est serein, car la volonté populaire est là. Si on devait revoter, je suis sûr que le résultat serait confirmé par le peuple.”

      10h10: Jean-Michel Cina demande s’il doit rester en fonction

      Le conseiller d’Etat Jean-Michel Cina pose la question sur Twitter: Dois-je rester en fonction encore une année?

      Conseil d’Etat: le recours de l’UDC pourrait aller jusqu’au TF.  http://www.lenouvelliste.ch/news-652898 

      10h: Le recours pourrait aller jusqu’au TF

      Qui s’occupera du recours déposé par l’UDC? “On n’a encore jamais vu ça!”, s’exclame le chancelier Philipp Spoerri. C’est lui qui recevra le recours annoncé par l’UDC. Il le transmettra ensuite au Grand Conseil. C’est la Commission de justice (Coju) qui va instruire le recours.
      Le Parlement cantonal va se constituer lundi 27 mars. Il va nommer les membres de la Coju. Madeline Heiniger (ADG) devrait devenir sa présidente et Alex Schwestermann (chrétien-social du Haut) son vice-président. Suite à l’instruction de la Coju, le Grand Conseil va valider ou invalider l’élection du Conseil d’Etat.
      “Il est possible de faire recours contre la décision du Grand Conseil auprès du Tribunal fédéral”, indique le chef du Service parlementaire, Claude Bumann.

      9h25: L’UDC confirme sa volonté de faire recours

      Tout n’est peut-être pas terminé pour l’élection du Conseil d’Etat. Suite aux fraudes qui se sont déroulées dans le Haut-Valais, l’UDC va faire recours contre le résultat du second tour.
      “Tout laisse penser qu’il y a plus que les 50 cas dont on a parlé dans le Haut. Cela pose un gros problème démocratique”, déclare le député Jérôme Desmeules, co-président de l’UDC du Valais romand. “Cela ressemble à une action organisée qui a visé trois grandes communes du Haut.”
      Le politicien de Fully indique qu’à la suite des révélations de la presse à propos des cas dans le Haut-Valais, il a reçu des appels d’électeurs du Valais romand lui affirmant ne pas avoir reçu de bulletin de vote pour participer au second tour. “Nous allons enquêter pour savoir si ce sont des éléments isolés, des bulletins égarés par la Poste, où si cela va plus loin”, indique encore Jérôme Desmeules.

      http://www.lenouvelliste.ch/dossiers/elections-cantonales-2017/articles/recours-de-l-udc-la-presidente-du-ps-a-aussi-constate-des-choses-bizarres-652898

      La question de ce recours a été discutée avec Oskar Freysinger, mais c’est le parti qui fera recours et non pas le candidat malheureux.

      Fraudes, Valais & Franc-Maçonnerie…

      Fraudes en Valais romand !


      de Maximus Decimus

      Mardi 14 mars 2017, 13 h 33
      Jacouille la fripouille appelle la commune :  » Bonjour Mme. Je suis très très fâché. Je n’ai pas reçu mon matériel de vote. Je ne peux pas voter !! Ceci est un scandale comme qui dirait Georges Marchais. »
      Réponse d’une commune « normale » :
      « Restez calme Jacouille. Il y a eu peut être eu un problème avec la poste. Nous allons vous renvoyer tout le matériel nécessaire. Vous avez encore toute la semaine pour voter »
      Réponse de la commune présidée pas Franz Ruppen :
      « Désolé Jacouille, vous avez déjà voté !!! »
      Réponse de Jacouille :
       » Comment pouvez-vous prétendre que j’ai déjà voté, alors que les enveloppes reçues par correspondance ou déposées à l’urne et contenant la feuille de réexpédition devraient être encore dans les urnes scellées jusqu’à vendredi après-midi 17 mars ?? (Jusqu’au prédépouillement)
      Réponse de la commune :
       » euh euh euh…bip bip bip… »
      Saxon:
      Barbara Lanthemann a constaté des choses bizarres dans le Valais romand. Par exemple, dans sa commune de Saxon, le courrier adressé à certaines personnes vivant dans un home qui aboutit au bureau communal.
      http://1dex.ch/2017/03/conseil-detat-2017-fraude-electorale-systematique-villes-haut-valais/#.WNberWg19hE

      Martigny:
      à venir, en pire… empreintes digitales et adn…


      Les enveloppes et les bulletins ont les même traces des tricheurs, bingo !


      Elles n’ont aucune trace ? Bingo, ils ont triché avec des gants ou des machines !


      Elles n’ont que les traces de chaque citoyen et des fonctionnaires assermentés, c’est donc correct…


      Elles ont trop de traces, à étudier et à vérifier…


      Chacun doit vérifier s’il a voté ou non, en allant au greffe de sa commune, mais il reste le doute de la substitution du matériel électoral avec ceux qui sont en réserve dans chaque greffe !


      Plus sur:
      http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/05/stop-fraudes-nouvrir-les-2-enveloppes.html

      La loi Franz Weber a été manipulée de même dans quelques grandes villes suisses, dont Lausanne

      Ils ont fait pencher toute la Suisse en changeant le contenu des enveloppes.

       

      Initiative sur les résidences secondaires.

      On se sert notamment du vote des suisses de l’étranger pour faire pencher les votes dans les cantons “limites”… et on change les enveloppes pour avoir un résultat selon ses intérêts…

      L’initiative de Franz Weber a été acceptée avec seulement 50,6% des voix.
      Du côté du “oui”, Bâle-Ville a soutenu le plus nettement l’initiative avec 62,1%.
      Comme par hasard, ce sont les cantons où la tricherie est la plus facile qui ont fait pencher toute la Suisse, comme pour les RFID mouchards.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Initiative_populaire_«_pour_en_finir_avec_les_constructions_envahissantes_de_résidences_secondaires_»

      https://www.facebook.com/groups/votations/

      http://desiebenthal.blogspot.ch/2013/10/ils-ont-fait-pencher-toute-la-suisse.html

      Il fallait la double majorité. Balance des cantons, par exemple …

      Argovie: 1869 de différence divisé par 2 plus une voix: 935 voix prises en changeant les enveloppes par du matériel de réserve ou les suisses de l’étranger…

      Fribourg: 1418 de différence divisé par 2 plus une voix:: 710 voix prises en changeant les enveloppes par du matériel de réserve ou les suisses de l’étranger…

      Ci dessous on a quelques résultats des votes des suisses de l’étranger dans les tableaux excels…Où sont les autres suisses de l’étranger ?

      9030 Suisses de l’étranger du canton de Lucerne              3’646              1’422               39.0              1’376                559                817               40.6
      9040 Suisses de l’étranger du canton d’Uri                361                111               30.7                109                  55                  54               50.5
      9120 Suisses de l’étranger du canton de Bâle-Ville              6’691              2’109               31.5              2’074              1’050              1’024               50.6
      9160 Suisses de l’étranger du canton d’Appenzell Rh.-Int.                279                  83               29.7                  83                  36                  47               43.4
      9170 Suisses de l’étranger du canton de Saint-Gall              6’615              2’297               34.7              2’276              1’025              1’251               45.0
      9190 Suisses de l’étranger du canton d’Argovie              6’746              2’277               33.8              2’256              1’054              1’202               46.7
      9200 Suisses de l’étranger du canton de Thurgovie              2’579                952               36.9                942                424                518               45.0
      9220 Suisses de l’étranger du canton de Vaud            14’781              5’522               37.4              5’400              2’430              2’970               45.0
      9230 Suisses de l’étranger du canton du Valais              3’929              1’379               35.1              1’299                501                798               38.6
      9250 Suisses de l’étranger du canton de Genève            18’818              8’108               43.1              7’837              4’163              3’674               53.1

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Initiative_populaire_%C2%AB_pour_en_finir_avec_les_constructions_envahissantes_de_r%C3%A9sidences_secondaires_%C2%BB

      https://www.facebook.com/groups/votations/

      Dossier vaudois
      Votation 17.05.09.pdf

      Le dossier de Jean Chucri Canaan mort à 40 ans à Genève dans des circonstances étranges. L’autopsie nous est refusée.
      Votation 17.05.09 bis.pdf

      Initiative populaire «Pour en finir avec les constructions envahissantes de résidences secondaires», par district. Télécharger (XLS). La page s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. 54 KB   Initiative populaire «Pour en finir avec les constructions envahissantes de résidences secondaires», par district
      (je-f-17.03.02.04.dy.555.d)
      Office fédéral de la statistique OFS
      11.3.2012
      Initiative populaire «Pour en finir avec les constructions envahissantes de résidences secondaires», par canton. Télécharger (XLS). La page s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. 35 KB   Initiative populaire «Pour en finir avec les constructions envahissantes de résidences secondaires», par canton
      (je-f-17.03.02.04.dy.555.k)
      Office fédéral de la statistique OFS
      11.03.2012
      Initiative populaire «Pour en finir avec les constructions envahissantes de résidences secondaires», par commune. Télécharger (XLS). La page s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. 463 KB   Initiative populaire «Pour en finir avec les constructions envahissantes de résidences secondaires», par commune
      (je-f-17.03.02.04.dy.555.c)
      Office fédéral de la statistique OFS

      Permaculture le 12 avril 2017

      Madame, Monsieur,

      L’Institut de Recherche en Agriculture Biologique (FiBL) et le Service de l’agriculture et de la viticulture (SAVI) du canton de Vaud ont le plaisir de vous inviter à

      la visite du BioDiVerger de Marcelin
      le mercredi 12 avril 2017
      14h00-16h00
      gratuit et sans inscription

      Les thèmes suivants seront abordés:

      – Reconnaitre les auxiliaires et les ravageurs” : présentation du BioDiVerger, identification des auxiliaires et des ravageurs présents dans le verger, compréhension des relations écosystémiques qui les lient. Par Pascal Mayor, SAVI.

      – “Enjeux et défis de la mise en place d’un système de culture alternatif” : présentation du BioDiVerger, discussion sur les difficultés rencontrées et les perspectives sur les axes technique, économique et social. Par Hélène Bougouin, FiBL.

      Pour toute question supplémentaire, n’hésitez pas à me contacter.

      Meilleures salutations,
      Hélène Bougouin

      Collaboratrice scientifique / Junior scientist
      FiBL (Institut de recherche de l’agriculture biologique / Research Institute of Organic Agriculture)
      Département vulgarisation, formation et communication / Department of Extension, Training and Communication
      ————————————————————-
      Antenne romande
      Av. des Jordils 3, CP 1080
      1001 Lausanne
      Tél. : +41 (0) 21 619 44 77
      Mobile : +41 (0) 78 830 68 98
      E-Mail: helene.bougouin@fibl.orgmaurice.clerc@fibl.org>
      www.fibl.org<http://www.fibl.org/>

      Visite BioDiVerger

      Traduction »