More on Mutual Credit

More on Mutual Credit

by on February 14, 2014

Thumbs up for Mutual Credit (Left: Thumbs up for Mutual Credit!)

We need credit and that’s
why a credit based money supply is so attractive. It catches two birds
with one stone. It’s probably its simplicity that makes it so hard to
digest. It solves money scarcity, the boom/bust cycle, Usury and
decentralizes credit allocation as much as is humanly possible. In
short: it meets all requirements of comprehensive monetary reform.

Mutual Credit in its purest form is peer to peer credit by double
entry bookkeeping. I think the phrase was first coined to describe LETS,
Local Exchange Trading Systems, which were proposed by Michael Linton.

LETS was designed to facilitate exchange between normal people. It is
Hour based, which is not something I’m overly fond of. Not because
Hours are not a good unit of account, but because nobody at this point
knows what an Hour is worth. This hinders price transparency. It creates
complications for businesses, because they don’t know how to price
their services in Hours, and because they need a second ledger to keep
their books.

The problem of money is not its unit of account function. Yes, we
need just weights and measures, in money too, but just weights and
measures are stable and predictable. It does not matter what it is, as
long as people know what they can expect.

At this point the Dollar (or Euro) provide a reasonably stable unit
of account and everybody knows what they are worth. Therefore I suggest
not complicating the issue and just settle for the ’1 unit = 1 dollar’
agreement. This is how most regional currencies and professional barters
work. On a national level this would also facilitate an as simple as
possible transition. We can simply replace the current usurious dollar
with an interest-free one.

In its simplest form, everybody gets the same credit limit and the
money supply is always equal to total outstanding debt. No credit
facility is necessary.

WIR Bank, providing Mutual Credit for 80 years now.

WIR Bank, providing Mutual Credit for 80 years now.

For this reason, some resist the idea that for instance a major unit
like the WIR is Mutual Credit: there a strong central credit facility,
the WIR bank, decides who can borrow what and charge service and
handling costs and nowadays, sorrily, even some interest.

But to me WIR is still Mutual Credit, because while the fundamental
peer to peer nature of it is slightly obscured by central management,
it’s more about the process of credit creation than anything else. It is
low cost because of mutual acceptance.

As we have been discussing
extensively, credit can be interest-free if it’s mutual. Nature unfolds
as a process between to only seemingly opposing forces: the binary
opposition of Yin and Yang. Debit and Credit are its equivalent in
money. The one is not better than the other. By accepting the credit of
the other today, we are allowing ourselves to finance our home and
business ventures tomorrow.

Society is served by our well-being and we have a direct interest in the well-being of our brethren.

The Difference between Fractional Reserve Banking and Mutual Credit
While both create money by double entry bookkeeping, Mutual Credit is
vastly superior, simply because it’s so much more simple. It does away
with the need for reserves.

Fractional reserve banking was designed to hide the fact that the
banks don’t lend deposits. It began as a scam, where goldsmiths lent out
up to ten times more Gold than they actually had. Later the process was
redesigned: every bank could lend 90 cents on every dollar in deposits,
this seems to have been the situation when the Federal Reserve Bank
opened up shop. Nowadays it’s very hard to get to the bottom of it all.
It does seem that the banks just lend whatever they want.

They are officially ‘restrained’ by ‘capital reserve requirements’.
This is then used by the Bank of International Settlements, which is the
apex of the global banking cartel, to manage the global volume of
money: if they raise the capital reserve requirements from 3% to 4%, the
banks can ‘only lend 25 times more than they can ‘back’, instead of 33
times more. This chilling effect on their capacity to lend leads to a
contraction of money, which in turn will lead to depression. This is the
game they play, late 2012 BIS ‘expected’ (made clear that they were
going to create) the next round of bank busts and a deepening of the
depression. “But hey, we need stable banks, no?” The wide eyed
banker/magician tells us.

It’s all complete baloney. We don’t need reserves. Management of the
volume of money should not be based on the stability of the credit
facility! Nothing could be more absurd, volume must be managed to
safeguard stable prices while maintaining stable access to credit.

So this is the great beauty: we don’t need a cent to create all the
money we will ever need. We don’t need ‘savings’ for investments. We can
restart from scratch at any given moment.

The credit facility can never go bust. If a loan goes sour and
collateral cannot be liquidated (an extraordinary situation) the debt
just circulates as unbacked money and the credit facility can take it
out of circulation at its leisure by passing on the cost for this in the
service and handling charges it passes on the users in the system. Just
like we have Mutual Credit, we have mutual insurance against default.

Credit allocation
Only one question remains: how do we allocate credit? In the current
system, the banks lend as much as they can and demand is limited by
interest rates. Low rates encourage demand and facilitate booms. Higher
rates dampen demand and thus the volume of money and thus growth. High
rates will precipitate depression. As for instance happened in the late
seventies, when Volcker ended chronic inflation by driving rates up to
13%, plummeting the West into years of stagnation and decline. The
economy never really fully recovered, although that was also to a large
extent due to the neo-liberal (libertarian) policies that became the
norm. This resulted in chronic lack of demand in the economy because of
ongoing austerity and decline in real wages.

As we have discussed extensively
in regard to Mathematically Perfected Economy, a highly advanced Mutual
Credit system, 0% interest rates will lead to a demand for credit that
is greater than the economy can handle: it would create so much
structural demand in the econonmy that there would simply not be enough
productive capacity in society to meet it and prices would start to
rise. Asset bubbles are to be expected, both in commodities and real
estate. A vicious circle of growing asset prices and growing demand
would seem to guarantee this.

The interest-free crediters have not been able to explain why 0%
rates would not see the same bubbles as the banks have been blowing for
centuries through easy credit.

Credit allocation should be based on rights. We participate in the
system and thus have basic rights to credit. I propose a truly radical
solution to the question how to allocate the available credit: let’s
share it equitably.

Equitably is not equally. Some people have a greater need for credit:
not all of us are going to be businessmen, for instance. If we have
greater income, than we probably will have a greater need for credit
too: more affluent people will probably want to live in bigger houses,
for instance.

We can create basic algorithms to facilitate fair sharing. A couple
of parameters are important. The money supply must remain stable. It
grows when new credit is allocated and shrinks when debts are repaid.
It’s a dynamic process. Because the demand for credit is greater than
what we can supply (given the need for stable money), it is in
everybody’s interest that loans are repaid as quickly as possible.
Borrowing 300k and repaying it in five years has a similar impact on the
money supply as borrowing 150k and repaying it over ten years.

Hence, people who can repay more quickly, have access to more credit.

Another rule should be that young people who are starting out in
life, coming together to create a family, should have preference over
people who already have had an interest-free mortgage.

It’s all not completely clear cut and it will have to be worked out
in more detail, but the direction is clear: there is a certain amount of
interest-free credit available, and we all have a claim to a part of
it. Our individual rights must be balanced with the common need for
stable money.

The Credit Facility
We all love peer to peer and personal sovereignty. We are sovereigns
without subjects. This is the truth and our money must harmonize with
that. Perfectly ideal would be private issuance. For instance the
promissory notes of MPE. Wayne Walton is also strong on issuance by the
sovereign.

But because of the need to allocate credit to manage volume (and to
insure repayment), I think we cannot do without a credit facility to
manage the whole thing. The books must be kept. Volume managed. Defaults
handled. While there are many responsible individuals in society, we
must also allow for the fact that we not all are completely capable of
meeting our commitments without some gentle guidance.

But the understanding must be that the credit is ours. It is not the
facility that creates credit, it’s our mutual agreement and the facility
only exists to manage its day to day implementation. We are not going
to face stern technocrats who are weighing us up to see how much they
can get out of us. They are only going to check whether we can meet our
commitments.

Credit facilities should have clear charters along these lines.

The credit facility covers its costs with real service and handling
fees. A mortgage should cost no more than 10% of the principle and
perhaps even less. A useful rule of thumb is that the financial sector
should not account for more than 1% of total economic activity.

The Monetary Authority
In a major national economy, there will be plenty of credit facilities
scattered around the country. The total volume of money must be managed
centrally and this is then the Monetary Authority.

This central body indexes economic activity and makes sure the money
supply develops accordingly. If the economy grows, the money supply
grows equally and if the economy is facing a downturn for real,
structural reasons, than the money supply must shrink accordingly.

The Monetary Authority oversees total credit allocation and makes sure individual credit facilities don’t overextend.

It should be independent from taxation and spending in Government.
Otherwise a dangerous powerglut emerges and Government would have a
strong incentive to subvert its operations for its own ends.

Considering the crucial issue of volume, there is well warranted
distrust of any central control, but on the other hand it is very hard
to see how all central coordination can be avoided.

As the wise men throughout the ages have told us, ‘the price of
ignorance of public affairs is being ruled by evil men’. The
dimwittedness of the masses and their blind trust in Government has been
humanity’s bane for as long as there has been recorded history.

Therefore the Monetary Authority should also have the duty to make sure the populace is well educated in monetary matters.

As we can see all this is not brain surgery. Far from it. It is not
the complexity of money that has made it such an elusive subject. It has
been the Money Power’s subversion of public thought and its subtle
manipulation of our greed and sense of insecurity, its exploitation of
Stockholm Syndrome, that has made monetary reform so incredibly
difficult to implement.

But now that the banking cartel has been exposed, now that a rational
discussion of money is ongoing and a real chance at getting it right is
slowly materializing, all the nonsensical ‘complexities’ are swept
away.

Education is fundamental to achieve reform and it’s even more vital
to secure it permanently. Every able bodied man should know the Monetary
Authority’s charter and understand its basic operations.

All decision making by the Monetary Authority should be completely
transparent. No oracles with bizarre language obscuring reality. No
‘need’ for ‘discretion’ to ‘placate markets’ and sundry nonsense.

We’re all grown ups, this our society.

Conclusion
Where we can talk endlessly about Usury because it’s so pervasive and
this innocent looking 5% per year has such profound and unexpected
implications, Mutual Credit is simplicity personified.

The reason that Mutual Credit is so incredibly attractive is that it
is so close to our current experience. The only thing that changes is
our perception: we don’t ‘borrow’ from the bank, we exercise our right
to our fair share in the available credit. Therefore it is
interest-free.

This familiarity also greatly helps the transition to a usury free economy.

This does not mean that Mutual Credit is the only way forward. The
goal is the end of usury, not the implementation of Mutual Credit. But
it’s hard to think of a more simple and understandable approach. It is
immediately implementable.

Sure, the change will be profound and it’s difficult to fathom all
the implications. But considering the stark choice we face, ongoing
servitude and Plutocracy vs. freedom and justice, this is the most
simple and straightforward approach available at this point.

It is the transition itself that is most risky and we will further
discuss the implications of ending usury on credit in a future post.

Related:
Mutual Credit, the Astonishingly Simple Truth about Money Creation
How to Manage the Volume of Money in Mutual Credit
The Goal of Monetary Reform

  1. How to apply Social Credit locally. François de Siebenthal

    www.michaeljournal.org/localmoney.htm‎Traduire cette page

    Mr. de Siebenthal has gone to several countries to explain this system to various interested audiences. In fact, Social Credit is no longer only a theory, but is put 

  2. François de Siebenthal: Social Credit international Congress in

    desiebenthal.blogspot.com/…/social-credit-international-congress-in.html‎

    20 août 2009 – Finally an international meeting for a good purpose. If you go to this Social Credit Congress please take good notes and pass them on to the 

  3. François de Siebenthal: “Social Credit” , favorable articles recently in

    desiebenthal.blogspot.com/2009/02/social-credit-favorable-articles.html‎

    4 févr. 2009 – The Wanderer, January 8, 2008. Should “Social Credit” Be Taken Seriously? By PAUL LIKOUDIS In his new book, *In Defense of Human 

  4. François de Siebenthal: Joining all common good forces with social

    desiebenthal.blogspot.com/…/joining-all-common-good-forces-with.html‎

    27 févr. 2009 – Joining all common good forces with social credit: Free Monetary Seminar in Chicago March 4th. Dear Friends of the American Monetary 

Homo Sapiens Population Is Crashing

Homo Sapiens Population Is Crashing


 

Culling The Herd Since 1987
by Mark R. Elsis

Homo Sapiens Population Is Crashing

Why Is The Population Of Homo Sapiens Crashing?

The Sixth Mass Extinction

Homo Sapiens Life Expectancy Is Declining

Will We Choose Extinction Or Immortality?

“The resultant ideal sustainable population is hence
more than 500 million but less than one billion.”
Club of Rome, Goals for Mankind
Homo Sapiens Population Is Crashing
The population of Homo sapiens increased since the end of the black plague in 1351.
With the few exceptions of major wars and the influenza of 1918, it has steadily increased.
The population of Homo sapiens peaked when we added 87,014,000 in 1987.
Every year since 1987 fewer and fewer people have been added to the population.
United Nations (UN) population numbers showing fewer added from 1987 to 1999:
1987 — 87,014,000
1988 — 86,336,000
1989 — 84,686,000
1990 — 82,613,000
1991 — 80,752,000
1992 — 79,339,000
1993 — 78,670,000
1994 — 78,544,000
1996 — 75,639,000
1996 — 74,063,000
1997 — 72,364,000
1998 — 70,521,000
1999 — 68,573,000

(See Table 1, 2 and 3 links below for all years and population numbers)
On October 12, 1999 we reached a population of 6 billion.
On October 31, 2011 we supposedly reached a population of 7 billion.
In these 12.05 years we added 1 billion people = 82,987,552 added per year.
How could this possibly be, when the population of Homo
sapiens had decreased for 12 straight years (1987 to 1999), with an
average yearly decrease of 1,536,750 people?
In 1999 the UN stated we added 68,573,000 (I believe we added only 63,270,000).
The UN started to publish low, medium and high population estimates in 1996.
Every year from 1996 to 2000 there were fewer people added than the UN low estimate.
Based on the UN numbers, zero population growth will occur between 2020 and 2029.
Even in 2000, the UN low for zero population growth to occur was in 2038.

Now the UN is forecasting a population of 9 billion by 2050 and 10.1 billion by 2100.

Are these new fabricated population numbers a cover for the culling of Homo sapiens?

I believe they are.
This is exactly the type of deceit that is being done
with most government numbers. For a prime example, take a look at the
manipulation of US unemployment numbers for the last 50 years, done by
both parties, see http://ShadowStats.com This is done to keep the people believing we are growing and everything is fine on corporate Earth.
The original UN population numbers that I compiled in 2000 for Overpopulation.net:
(These population numbers are the smoking gun that caused me to write this article.)
Table 1
Zero Population Growth 2020
If The Current 6 Year 1994 – 2000 Decreasing Population Trend
Of 3 Million Less Humans Added Per Year Remains
The Population Of Earth Will Peak In 2020 @ 6.64 Billion
Table 2
Zero Population Growth 2029
If The Current 13 Year 1987 – 2000 Decreasing Population Trend
Of 2.1 Million Less Humans Added Per Year Remains
The Population Of Earth Will Peak In 2029 @ 6.90 Billion
Table 3
Zero Population Growth
United Nations Year By Year Population Numbers
Updated With The Latest Forecasted Numbers From LOVEARTH
Showing Zero Population Growth Occurring Between 2020 to 2029

“The big threat to the planet is people; there are too many”

Sir James Lovelock
Why Is The Population Of Homo Sapiens Crashing?

Usury spawned parasitical corporations that have comprised our air, water and food.

Predatory capitalism at its finest; culling the herd and making obscene profits doing it.
The following are making Homo sapiens; sick, stupid, infertile and possibly extinct:
(If anyone wishes my full lists of links on any or all of these subjects, simply email me)
Usury
Usury In Christendom http://revisionisthistorystore.blogspot.com/2010/03/michael-hoffmans-online-revisionist.html

“The
Jews should not be allowed to keep what they have obtained from others
by usury; it were best that they were compelled to worked so that they
could earn their living instead of doing nothing but becoming
avaricious.”

Thomas Aquinas

Fractional Reserve Banking
Dollar Deception http://www.webofdebt.com/articles/dollar-deception.php


Institute For Responsible Technology http://www.responsibletechnology.org
The World According To Monsanto (Film) https://www.youtube.com/MonsantoMovie


The Endocrine Disruption Exchange http://www.endocrinedisruption.com
Radiation
2053+ Nuclear Explosions, 566+ Nuclear Reactors Built, With 15+ Meltdowns
Deadly Nuclear Radiation Hazards USA http://www.prop1.org/prop1/radiated/drh.htm
Nuclear Information And Resource Service (NIRS) http://www.nirs.org
EMF (Electromagnetic Fields)
Resonance – Beings Of Frequency https://www.youtube.com/watch?v=5vb9R0x_0NQ
Alasdair Phillips Talks About EMFs http://www.youtube.com/watch?v=NYV8YWESt_Y
Barrie Trower http://www.youtube.com/playlist?list=PLEF47E5563AA26446

Chemtrails – Project Cloverleaf
Why In The World Are They Spraying? http://www.youtube.com/watch?v=mEfJO0-cTis

Consciousness Beyond Chemtrails https://www.youtube.com/watch?v=dEYQKA8EV3c
The Chemtrail-Geoengineering Coverup http://www.GeoengineeringWatch.org


Fluoride Action Network http://www.fluoridealert.org
Fluoride Deception (Film) http://www.youtube.com/watch?v=Q3y8uwtxrHo
Fluoridegate An American Tragedy – A David Kennedy Film http://www.fluoridegate.org/the-film
“Whether we and our politicians know it or not, Nature
is party to all our deals and decisions, and she has more votes, a
longer memory, and a sterner sense of justice than we do.”
Wendell Berry


Aspartame: Dangers / Side Effects https://www.youtube.com/watch?v=kq_LkOvPELk


Excitotoxins by Dr. Russell L. Blaylock http://www.joyfulaging.com/Excitotoxins.htm
MSG
Myth: MSG Is A Safe Food Additive https://www.youtube.com/watch?v=_9CjEeV9Y7o
High Fructose Corn Syrup
Dangers Of High Fructose Corn Syrup http://www.youtube.com/watch?v=b6frn6QrZKE
Sugar
Sugar: The Bitter Truth (Film) http://www.youtube.com/watch?v=dBnniua6-oM
Is Sugar Toxic Dr. Sanjay Gupta https://www.youtube.com/watch?v=sXhKQEdIDa0


Center For Food Safety http://truefoodnow.org
[How do I do it?] Well, it’s
always a mystery, because you don’t know why you get depleted or
recharged. But this much I know. I do not allow myself to be overcome by
hopelessness, no matter how tough the situation. I believe that if you
just do your little bit without thinking of the bigness of what you
stand against, if you turn to the enlargement of your own capacities,
just that itself creates new potential. And I’ve learned from the
Bhagavad-Gita and other teachings of our culture to detach myself from
the results of what I do, because those are not in my hands. The context
is not in your control, but your commitment is yours to make, and you
can make the deepest commitment with a total detachment about where it
will take you. You want it to lead to a better world, and you shape your
actions and take full responsibility for them, but then you have
detachment. And that combination of deep passion and deep detachment
allows me to take on the next challenge, because I don’t cripple myself,
I don’t tie myself in knots. I function like a free being. I think
getting that freedom is a social duty because I think we owe it to each
not to burden each other with prescription and demands. I think what we
owe each other is a celebration of life and to replace fear and
hopelessness with fearlessness and joy.”
Vandana Shiva
Seed Freedom
The Future Of Food And Seed http://www.youtube.com/watch?v=yYwOTLopWIw
Seeds Of Freedom (Film) http://seedsoffreedom.info
Bitter Seeds (Film) http://vimeo.com/52083871
Factory Farming
Overweight / Obesity



Diabetes Is A Worldwide Epidemic http://www.youtube.com/watch?v=3zO1lCnVHwk
Starvation / Hunger
Rachel Corrie I’m Here Because I Care http://www.youtube.com/watch?v=UK8Z3i3aTq4
The Three Top Sins Of The Universe http://Starvation.net
Epicyte
“It is especially important in this discussion to
recognize the unity of the total process, from that first unimaginable
moment of cosmic emergence through all its subsequent forms of
expression until the present. This unbreakable bond of relatedness that
makes of the whole a universe becomes increasingly apparent to
scientific observation, although this bond ultimately escapes scientific
formulation or understanding. In virtue of this relatedness, everything
is intimately present to everything else in the universe. Nothing is
completely itself without everything else. This relatedness is both
spatial and temporal. However distant in space or time, the bond of
unity is functionally there. The universe is a communion and a
community. We ourselves are that communion become conscious of itself.”
Thomas Berry


Amalgam / Mercury Dental Filling Toxicity http://www.holisticmed.com/dental/amalgam
Dangers Of Mercury Amalgam Fillings http://www.youtube.com/watch?v=2kx3rqjsO9k
Root Canals – 97% Of Terminal Cancer Patients Previously Had Root Canals
Dr. Mercola Discusses Root Canals http://www.youtube.com/watch?v=oYbOvx54OOs
The Price – Pottenger Story http://www.youtube.com/watch?v=XPCOGSnjP5w
Vaccinations
National Vaccine Information Center http://www.nvic.org
Leading World Bank Demographer:
Vaccination Campaigns Part Of Population Reduction Policy
by Jurriaan Maessen
“You never change things by fighting the existing reality…
To change something…
Build a new model that makes the existing model obsolete…”
R. Buckminster Fuller

Prescription Drugs – US and New Zealand are the only countries with Drugs Ads on TV
The Marketing Of Madness (Film) https://www.youtube.com/watch?v=41_8hZoVKjE
CDC: Antidepressant Use Up 400% In Past Decade http://tinyurl.com/8os9466
Worst Pills, Best Pills https://www.worstpills.org
Sick Care System / Medical Mistakes – Responsible For 225,000+ Deaths Per Year
Iodine Replaced By Bromine
Thyroid Disrupting Toxins http://www.youtube.com/watch?v=9NCThgBRzYs
Lyme Disease
Plum Island (BSL-4) And Lyme Disease http://tinyurl.com/9ssslnc
If greed were not the master
of modern man–ably assisted by envy–how could it be that the frenzy of
economism does not abate as higher “standards of living” are attained,
and that it is precisely the richest societies which pursue their
economic advantage with the greatest ruthlessness? How could we explain
the almost universal refusal on the part of the rulers of the rich
societies–where organized along private enterprise or collective
enterprise lines–to work towards the humanisation of work?
“If greed were not the master of modern man — ably
assisted by envy–how could it be that the frenzy of economism does not
abate as higher “standards of living” are attained, and that it is
precisely the richest societies which pursue their economic advantage
with the greatest ruthlessness? How could we explain the almost
universal refusal on the part of the rulers of the rich societies —
where organized along private enterprise or collective enterprise lines
— to work towards the humanisation of work? It is only necessary to
assert that something would reduce the “standard of living” and every
debate is instantly closed. That soul-destroying, meaningless,
mechanical, monotonous, moronic work is an insult to human nature which
must necessarily and inevitably produce either escapism or aggression,
and that no amount of of “bread and circuses” can compensate for the
damage done — these are facts which are neither denied nor acknowledged
but are met with an unbreakable conspiracy of silence — because to
deny them would be too obviously absurd and to acknowledge them would
condemn the central preoccupation of modern society as a crime against
humanity.”





HAARP (High Frequency Active Auroral Research Program)

Did HAARP Cause Haiti Earthquake? http://www.youtube.com/watch?v=xhJfkh0e3l0
The Military’s Pandora’s Box by Dr. Nick Begich / Jeane Manning http://www.haarp.net  
Earthing
Clint Ober Demonstrates Earthing https://www.youtube.com/watch?v=v_z0HXOUSYQ
Epigenetics
Prenatal Epigenetics And Health http://www.youtube.com/watch?v=6GMz9B1aXdk
The Epigenetics Of Identical Twins http://www.youtube.com/watch?v=AV8FM_d1Leo
“I’ll tell you what they don’t want; they don’t want a
population of citizens capable of critical thinking. They don’t want
well informed, well educated people capable of critical thinking.
They’re not interested in that. That doesn’t help them. That’s against
their interest.”
George Carlin http://George-Carlin.com The American Dream

Entertainment / Media / Sports / News = Precipitous Decrease In Vocabulary
Television, Film, Video Games, Newspapers, Magazines, most Books and the Internet
Are mostly violent fearful distractions, 24 hours a day, 7 days a week, 365 days a year.
Precautionary Principle
The Precautionary Principle In The Real World http://www.rachel.org/lib/pp_def.htm
Corporations vs. Nature https://www.youtube.com/watch?v=QKnbo9Kg4ME
The Precautionary Principle https://www.youtube.com/watch?v=yAsH4Q7Njy8
The Nine Planetary Boundaries
Nine boundaries identified were stratospheric ozone, biodiversity, chemicals dispersion, climate change, ocean
acidification, freshwater consumption and the global hydrological
cycle, land system change, nitrogen and phosphorus inputs to the
biosphere and oceans and atmospheric aerosol loading. For three of these
boundaries, the nitrogen cycle, the rate at which species are being
lost and anthropogenic climate change, the acceptable boundary level has
already been passed. In addition, humanity is fast approaching the
boundaries for freshwater use, for converting forests and other natural
ecosystems to cropland, for acidification of the oceans and for the
phosphorous cycle.
“Identifying and quantifying planetary boundaries that
must not be transgressed could help prevent human activities from
causing unacceptable environmental change.”
Johan Rockström
Biodiversity (see next section for more)
One species goes extinct every 144 seconds http://Rainforests.net
Has The Earth’s Sixth Mass Extinction Already Arrived? http://tinyurl.com/62hwchu
Non-Renewable Dirty Energy – Oil, Coal, Gas, Nuclear – Into Clean Renewable Energy
Solar, wind, energy efficiency, wave energy, tidal and
current energy, ocean thermal energy conversion, geothermal, biomass,
smart grid, micro grid, smart homes, energy storage and net metering /
reverse electricity deregulation. Somewhere between 25 to 38 years we
could have, and better have, the Earth running on 95%+ renewable energy.
Solar Energy International http://www.solarenergy.org
Most Efficient Solar Panel Converts 33.9 Percent http://tinyurl.com/759cw56
Home Power Magazine: Solar, Wind, Water, Design, Build http://www.homepower.com
Wind Is The Cheapest Power Source In The World http://tinyurl.com/9fz9qox
American Wind Energy Association http://www.awea.org
Wind Map Of USA, Realtime Animation http://hint.fm/wind/index.html
Oceans
Acidification (from extra CO2 intake), Over-Fishing
(90% or more of the large fish are already gone), Plastics, Garbage,
Nuclear Waste, Temperature Increase (Expansion), Dying Coral Reefs,
Abused Wetlands, Lakes, Rivers and Streams. Cumulatively, what we are
doing to our Oceans, is beyond alarming. This must be turned around at
once.
Captain Charles Moore On The Seas Of Plastic (Ted Speech) http://tinyurl.com/9tbokss
The Future Of The Ocean Past (Video and Text) http://tinyurl.com/8zvhf9j
Big-Fish Stocks Fall 90 Percent Since 1950, Study Says http://tinyurl.com/tlok
“If we go on the way we have, the fault is our greed
and if we are not willing to change, we will disappear from the face of
the globe, to be replaced by the insect.”
Jacques-Yves Cousteau
We should never feel like
we’re going too far in breaking the law, because whatever laws you break
to liberate animals or to protect the environment are very
insignificant compared to the laws that are broken by that parliament of
whores in Washington. They are the biggest lawbreakers, the biggest
destroyers, the biggest mass-murderers on this planet right now.”
Captain Paul Watson
Fresh Water – Scarcity, Quality, Aquifers, Infrastructure, Wells, Fluoridation, Drugs
Water, Consciousness And Intent http://www.youtube.com/watch?v=tAvzsjcBtx8
Dr. Gerald Pollack High Quality Water http://www.youtube.com/watch?v=BRh38KfT8pw



http://www.youtube.com/watch?v=hpxsvZ4eqZk

Environmental Speech At UN Meeting (From a twelve year old girl)

by Severin Suzuki
“Famine seems to be the last, the most dreadful
resource of nature. The power of population is so superior to the power
in the earth to produce subsistence for man, that premature death must
in some shape or other visit the human race. The vices of mankind are
active and able ministers of depopulation. They are the precursors in
the great army of destruction; and often finish the dreadful work
themselves. But should they fail in this war of extermination, sickly
seasons, epidemics, pestilence, and plague, advance in terrific array,
and sweep off their thousands and ten thousands. Should success he still
incomplete, gigantic inevitable famine stalks in the rear, and with one
mighty blow, levels the population with the food of the world.”
Thomas Robert Malthus

The Sixth Mass Extinction
The extinction of another species is the number one sin in the universe.

Homo sapiens are causing the sixth mass extinction of Earth (one every 144 seconds).
“The one process now going on that will take millions
of years to correct is the loss of genetic and species diversity by the
destruction of natural habitats. This is the folly our descendants are
least likely to forgive us.”
E. O. Wilson
The following are just few of the better-known species near extinction:
There are only 6 of 9 Tiger subspecies remaining in existence (around 3,000 Tigers)
Siberian Tiger
Sumatran Tiger
South China Tiger
Malayan Tiger
Indochinese Tiger
Bengal Tiger
“A thing is right when it tends to preserve the
integrity, stability and beauty of the biotic community. It is wrong
when it tends otherwise.”
Aldo Leopold
Javan Rhinoceros
Golden-Headed Langur
Black-Footed Ferret
Borneo Pygmy Elephant
Giant Panda
Florida Panther
Polar Bear
Iberian Lynx
Saiga Antelope
Silky Sifafka
Vaquita
Amur Leopard
“When you realize the value of all life, you dwell less on what is past and concentrate more on the preservation of the future.”
Dian Fossey
Mountain Gorilla
Cross River Gorilla
Sumatran Orangutan
Gorilla Youngsters Seen Dismantling Poachers’ Traps http://tinyurl.com/ckswmd2
Bonobo – Why are Homo sapiens extinguishing the species closest to them by DNA?
The Bonobo is matriarchal, they are peaceful, share food, play, make love all the time.
We are extinguishing a loving and peaceful cooperative system, the opposite of ours.
Homo sapiens – are racing towards extinction (passing our Omega point) immortality and singularity at nearly the same rate.
The question is whether any
civilization can wage relentless war on life without destroying itself,
and without losing the right to be called civilized.”
Rachel Carson





Scientists Warn Of Sperm Count Crisis
Biggest-Ever Study Confirms Drastic Decline In Male Reproductive Health
Between 1989 And 2005, Average Sperm Counts Fell By A Third
In The Study Of 26,000 Men, Increasing Their Risk Ofinfertility.
The Amount Of Healthy Sperm Was Also Reduced, By A Similar Proportion.
by Jeremy Laurance

Rainforests Biodiversity Scale Of Destruction http://Rainforests.net
We must speak more clearly about sexuality, contraception,
about abortion, about values that control population,
because the ecological crisis, in short, is the population crisis.
Cut the population by 90% and there aren’t enough people left
to do a great deal of ecological damage.”
Mikhail Gorbachev



The poorer you are the shorter life expectancy you will
have, this will only get worse unless we dramatically change ours ways.
 (see more on this in the next section)
CDC Reports Decline In Life Expectancy
by Mark Stibich, Ph.D.

Heart Disease Remained The Leading Cause Of Death
In The United States, Followed By Cancer
The Fruits Of Neoliberalism: Declining Life Expectancy For Some
A Potential Decline In Life Expectancy In The United States In The 21st Century
by S. Jay Olshansky, Ph.D., Douglas J. Passaro, M.D., Ronald C. Hershow, M.D.,
Jennifer Layden, M.P.H., Bruce A. Carnes, Ph.D., Jacob Brody, M.D.,
Leonard Hayflick, Ph.D., Robert N. Butler, M.D.,
David B. Allison, Ph.D., and David S. Ludwig, M.D., Ph.D.
http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMsr043743

Falling Behind: Life Expectancy In US Counties

From 2000 To 2007 In An International Context
by Sandeep C Kulkarni, Alison Levin-Rector, Majid Ezzati and Christopher JL Murray
Americans Die Younger Than Others In Rich Nations
In A Study Comparing Health In Developed Countries,
The U.S. Ranked At Or Near The Bottom In Life Expectancy For Both Men And Women.
by Liz Szabo
“I do not pretend that birth control is the only way in
which population can be kept from increasing. There are others, which,
one must suppose, opponents of birth control would prefer. War, as I
remarked a moment ago, has hitherto been disappointing in this respect,
but perhaps bacteriological war may prove more effective. If a Black
Death could be spread throughout the world once in every generation
survivors could procreate freely without making the world too full.
There would be nothing in this to offend the consciences of the devout
or to restrain the ambitions of nationalists. The state of affairs might
be somewhat unpleasant, but what of that? Really high-minded people are
indifferent to happiness, especially other people’s.”
Bertrand Russell
Will We Choose Extinction Or Immortality?
As I mention earlier, Homo sapiens are racing towards
extinction (passing our Omega point) immortality and singularity at
nearly the same rate. For all we have done and are still doing that is
detrimental to ourselves, our fellow species and our Mother Earth, we
will soon cross our irreversible, Omega point. Once passed, life will be
on an ever increasingly nightmarish slippery slope, till finally, Homo
sapiens are extinct.
All larger organisms,
including ourselves, are living testimonies to the fact that destructive
practices do not work in the long run. In the end, the aggressors
always destroy themselves, making way for others who know how to
cooperate and get along. Life is much less a competitive struggle for
survival than a triumph of cooperation and creativity.”
Fritjof Capra
Or, today we turn it around 180 degrees from the
endless destruction, into a creative cooperation of Earth. If we
immediately do this, we may very well make it through what I call; the
atomic hump in Human evolution. This atomic hump is the final
evolutionary weeding out of a corrupt species before enlightenment and
immortality can occur.
Mondragon Cooperative Corporation
Mondragon Cooperative Corporation (Videos)
We still have this choice, extinction or immortality.
But time is quickly running out to make the choice. I am not trying to
scare you, but if we do not decide to totally change our ways, our
decision will soon be made for us. This is the most important issue
there is, the survival of our species. The decision we make now will
decide our fate, forever.
“We owe it to ourselves and to the next generation to
conserve the environment so that we can bequeath our children a
sustainable world that benefits all.”
Wangari Maathai
If we do see the light and change our ways, we will
soon be able to become immortal. With immortality, a whole host of new
problems must be solved and morality thought through. Like, who lives
(forever), who dies and who or how many can be born?
“No one person has to do it all but if each one of us
follows our heart and our own inclinations we will find the small things
that we can do, and together we will come up with enough to create a
sustainable future and a healthy environment.”
John Denver
We are also racing towards, singularity, and with it,
self-replication. Again issues with many new problems in need of
solutions. I do believe the computational power of the computer can help
us make the correct decision of sustainability / immortality, in time.
We can change to creative cooperation, with debt free money, for
everyone on Earth.
If we don’t, the extinction of Homo sapiens will occur. Taken out by the parasite, usury.
The Debt Money System (wonderfully explained by a twelve year old girl from Canada)
by Victoria Grant
Here are the simple facts of
the great betrayal. Wilson and House knew that they were doing something
momentous. One cannot fathom men’s motives and this pair probably
believed in what they were up to. What they did not believe in was
representative government. They believed in government by an
uncontrolled oligarchy whose acts would only become apparent after an
interval so long that the electorate would be forever incapable of doing
anything efficient to remedy depredations.”
Ezra Pound, in the intro to:
Secrets of the Federal Reserve
by Eustace Mullins
November 5, 2012

Mark R. Elsis

Vive la robolution !

Nous sommes confrontés au plus grand bouleversement du marché du travail depuis 1800 et personne n’est prêt’

par Audrey Duperron
Lu 6258x
21 janv. 2014


La généralisation de l’automatisation
dans tous les secteurs de l’économie va se poursuivre au cours de la
prochaine décennie. Cette automatisation va nous enrichir sur le long
terme, mais à court terme, le
remplacement du travail humain va créer beaucoup de problèmes,
notamment parce qu’aucun gouvernement ne se prépare à cette révolution,
affirme The Economist
.
L’innovation, et en particulier l’automatisation, a révolutionné notre façon de travailler. Elle a détruit des emplois, et en a créé de meilleurs.
Une société plus productive est une société plus riche, et
l’augmentation de la richesse provoque une hausse de la demande pour des
biens et des services de plus en plus sophistiqués. Aujourd’hui, on ne
voit plus de pool de secrétaires, mais il y a de plus en plus de
programmeurs et de designers web.
Pour les travailleurs, ce seront d’abord
les inconvénients de cette évolution qui se feront sentir. Même si elle
suscite la création de nouveaux emplois plus intéressants sur le long
terme, à court terme, la tornade technologique provoquera un
élargissement des écarts de salaires, et ce phénomène est susceptible de
créer des tensions sociales et peut-être même politiques. Or, aucun
gouvernement ne s’y est préparé.
Ce qui se passe actuellement n’est pas
sans rappeler la Révolution Industrielle. A cette époque, ce sont
essentiellement les détenteurs de capitaux qui ont profité des fruits de
la hausse de la productivité. Il se passe sensiblement la même chose
aujourd’hui : ce sont ceux qui possèdent les capitaux, et les salariés
les plus qualifiés, qui ont le plus profité de la révolution numérique.
Sur les 3 dernières décennies, les 1% les plus riches ont vu leur revenu
passer de 9% à 22% du PIB mondial, alors que le reste de la population a
vu le sien décroître de 64% à 59%.
Et ce n’est qu’un début, puisque
l’automatisation ne fait que commencer. Jusqu’à présent, les emplois
remplacés étaient des emplois impliquant des tâches routinières et
répétitives ; mais les ordinateurs
sont de plus en plus capables de prendre en charge des travaux plus
compliqués, de façon plus économique et plus effective
 que les humains. Les activités de services sont les premières visées.
Selon une
étude récente menée par des chercheurs de l’Université d’Oxford, 47% des
emplois d’aujourd’hui pourraient être automatisés au cours des deux
prochaines décennies.
Dans le même temps, des startups
numériques ont inventé de nouveaux produits et services qui améliorent
nos existences, mais elles créent très peu d’emplois. Lorsque Facebook a
racheté Instagram en 2012, cette dernière comptait déjà 30 millions de
clients, mais seulement 13 employés. Kodak, qui a récemment fait
faillite, avait un effectif de 145.000 personnes à sa meilleure époque.
Le problème, c’est qu’il y a un décalage entre le moment où ces
nouvelles activités détruisent des emplois, et celui où elles deviennent
elles-mêmes de gros employeurs. Google emploie maintenant 46.000
personnes, mais c’est maintenant qu’Airbnb, une startup plus récente qui
permet à des individus de louer leur logement à des touristes, menace
les milliers d’emplois du secteur de l’industrie hôtelière.
Les conséquences sociales de cette
automatisation sont énormes, parce que les emplois les plus vulnérables
sont les moins qualifiés, alors que les compétences qu’elle réclamera,
la créativité et l’expertise managériale, par exemple, sont les mieux
rémunérées. Les salaires médians vont donc stagner, et les inégalités
sociales vont donc encore s’accroître, et avec elles, les tensions
qu’elles suscitent.  
Les politiciens n’auront pas de réponse à
ce phénomène : il est impensable d’arrêter le progrès, et la mobilité
des capitaux et des cerveaux rendront impossible la mise en place de
toute taxation punitive.
Le seul aspect sur lequel ils pourront
agir est l’éducation. Les écoles doivent être modifiées pour favoriser
la créativité afin de permettre aux futurs adultes de proposer des compétences complémentaires à celles des ordinateurs.
Peut-être faut-il investir pour créer des écoles destinées à des
enfants plus jeunes pour développer les capacités cognitives qui seront
décisives pour leur potentiel futur. De même, il faudra mettre en place
de la formation continue pour les adultes.
Dans ce nouveau monde, il y aura
toujours des travailleurs qui se retrouveront écartés en termes d’emploi
ou de salaire, parce qu’ils n’auront pas de compétences très demandées.
Le mieux ne sera pas de décréter des augmentations de salaire minimum,
qui pousseront les entreprises à toujours plus d’automatisation, mais de
compléter leur salaire avec une allocation pour permettre à tous ceux
qui travaillent d’avoir un revenu décent. 
  1. François de Siebenthal: En Suisse, le peuple est le Souverain. Il a

    desiebenthal.blogspot.com/…/en-suisse-le-peuple-est-le-souverain-il.html‎

    7 mai 2012 – Les machines, robots, ordinateurs rendent le “travail humain rémunéré ” de plus en plus rare, c’est un fait. Promettre des emplois classiques est 

  2. François de Siebenthal: TAHRIR, PUERTA DEL SOL, BELLECOUR

    desiebenthal.blogspot.com/2011/05/tahrir-puerta-del-sol-bellecour.html‎

    25 mai 2011 – une solution qui est une révolution grâce aux robots, une lutte La robolution, une révolution-solution par les robots ou des guerres atroces .

  3. François de Siebenthal: 01/05/11

    desiebenthal.blogspot.com/2011_05_01_archive.html‎

    24 mai 2011 – une solution qui est une révolution grâce aux robots, une lutte La robolution, une révolution-solution par les robots ou des guerres atroces .

  4. François de Siebenthal: 01/12/11

    desiebenthal.blogspot.com/2011_12_01_archive.html‎

    9 déc. 2011 – François de Siebenthal: Tridel, 5 milliards de m3 de nano-particules . ….. La robolution, une révolution-solution par les robots ou des guerres 

  5. A government-guaranteed basic income – François de Siebenthal

    desiebenthal.blogspot.com/…/the-economist-government-guaranteed.htm…‎

    19 nov. 2013 – Switzerland is proud of the progress and adapt itself to new conditions, to robots, machinery, computers and automation. The new money 

  6. François de Siebenthal: François HOLLANDE renie son discours du

    desiebenthal.blogspot.com/…/francois-hollande-renie-son-discours-du.ht…‎

    13 nov. 2013 – François de Siebenthal La création monétaire n’est pas une dette mais un moyen de distribuer les produits faits par les robots, imaginez que 

  7. François de Siebenthal: DSK sur TF1: un système financier hors

    desiebenthal.blogspot.com/…/dsk-sur-tf1-un-systeme-financier-hors.html‎

    19 sept. 2011 – http://desiebenthal.blogspot.com/2010/07/dividende-universel-par-les-robots.html …. Kennedy’s robolution against banksters’ss debts at.

  8. François de Siebenthal: La vie de Lucie et Jean de Siebenthal

    desiebenthal.blogspot.com/…/la-vie-de-lucie-et-jean-de-siebenthal.html‎

    27 oct. 2013 – La vie de Lucie et Jean de Siebenthal leurs tâches 24h/24 et 365j/365 :-)) Que les robots et l’automation distribuée viennent à leur secours.

  9. François de Siebenthal: 125’000 signatures pour un dividende à

    desiebenthal.blogspot.com/…/125000-signatures-pour-un-dividende.htm…‎

    4 oct. 2013 – 15 oct. 2009 – Remarque liminaire: Les machines, robots, ordinateurs rendent le “travail humain rémunéré ” de plus en plus rare, c’est un fait.

  10. François de Siebenthal: Débat: un revenu de base de 2500 francs

    desiebenthal.blogspot.com/…/debat-un-revenu-de-base-de-2500-francs.h…‎

    7 mai 2012 – Le plein emploi classique est impossible vu les robots, machines et ordinateurs ! Comment distribuer cette abondance de produits ? Comment 

  11. Images correspondant à robots siebenthal 

    http://desiebenthal.blogspot.ch/2013/11/ecologie-et-creation-monetaire.html

SVP, allez voter oui à la vie. Merci

Même si vous avez perdu votre matériel de vote, allez voter oui à la vie ce matin dimanche 9 février avant 11h00, il y a du matériel de vote de réserve au bureau de vote.

Rappels de quelques arguments.

Un film du Dr Nathanson, ancien avorteur. C’est tout simplement
l’échographie d’un avortement, d’un bébé de onze semaines, soit une
semaine de moins que la limite autorisée en France. Que l’on soit pour
ou contre, il me paraît important de le regarder entièrement afin d’en
savoir davantage sur le processus d’un avortement.

Réalisé en
1984 par Bernard Nathanson ce documentaire est l’un des documentaires
les plus vus au monde, par des millions de téléspectateurs. Il a été vu
en particulier par le Sénat français ou la Chambre des Communes à
Londres, ainsi que le Sénat américain.

Ce fut le premier à montrer la réalité de l’avortement, et à montrer les réactions du fœtus grâce à l’échographie.

Bernard
Nathanson fut d’abord un activiste partisan de l’avortement,
responsable de milliers d’avortements. Il était directeur d’une des plus
grandes cliniques avorteuse de New-York et a co-fondé NARAL l’
institution américaine à l’origine de la légalisation de l’avortement
aux Etats-Unis, une institution qui procède à des milliers d’avortement
chaque année aux Etats Unis.

Attaqué, ce documentaire fut l’objet de procès en diffamation qui prouvèrent finalement son authenticité.

N’hésitez pas à faire circuler.

http://www.youtube.com/watch?v=toF8v8Cxd3E

https://plus.google.com/113389205764549829197/posts

http://choisirlavie.ch/

http://desiebenthal.blogspot.ch/2014/02/oui-la-vie-lenfant-n-est-pas-un-dechet.html

http://www.raphaelbaeriswyl.ch/pdf/Le-Pacte-des-Idoles.pdf

http://desiebenthal.blogspot.ch/2014/02/suisses-visez-la-pomme-et-pas-lenfant.html

http://desiebenthal.blogspot.ch/2014/02/votations-2014-fraudes-massives-trop.html

http://desiebenthal.blogspot.ch/2013/12/cathedrale-de-lausanne-pour-sauver-les.html

http://desiebenthal.blogspot.ch/2014/02/un-revenu-des-la-conception-la-suisse.html

et ouvrez les yeux sur les fraudes massives trop faciles:

  1. François de Siebenthal: Matériel de vote, fraudes faciles

    desiebenthal.blogspot.com/2013/10/materiel-de-vote-fraudes-faciles.html‎

    8 oct. 2013 – Matériel de vote,
    fraudes faciles. Exemple à Lausanne, on doit écrire oui ou non, les
    autres doivent faire des croix et ne pas plier leur bulletin.

  2. François de Siebenthal: Vaud: encore des fraudes démocratiques.

    desiebenthal.blogspot.com/…/vaud-encore-des-fraudes-democratiques.ht…‎

    26 nov. 2013 – La commune vaudoise n’a pas voté pour l’initiative, comme annoncé dimanche. François de Siebenthal: Matériel de vote, fraudes faciles.

  3. François de Siebenthal: Vote sous surveillance fédérale

    desiebenthal.blogspot.com/2013/11/vote-sous-surveillance-federale.html‎

    11 nov. 2013 – Le matériel de vote sera conservé par la préfecture du Jura bernois aussi longtemps que le résultat pourra être contesté. Ces mesures figurent 

  4. François de Siebenthal: Votes par correspondance et électroniques

    desiebenthal.blogspot.com/2013/11/votes-par-correspondance-et.html‎

    6 nov. 2013 – Les falsificateurs peuvent facilement et discrètement recevoir et/ou avoir accès au matériel de vote. Le risque de détection est minime, 

  5. François de Siebenthal: Fraudes électorales à Reconvillier ?

    desiebenthal.blogspot.com/2013/11/fraudes-electorales-reconvillier.html‎

    3 nov. 2013 – 2013 – Fraudes, ne pas plier le bulletin ! Pour mieux tricher… Dans le Canton de Vaud, en tous cas à Lausanne, le matériel de vote précité est 

  6. François de Siebenthal: Fraudes, ne pas plier le bulletin ! Pour

    desiebenthal.blogspot.com/…/fraudes-ne-pas-plier-le-bulletin-pour.html‎

    24 sept. 2013 – Auriez-vous ou pourriez-vous demander à votre commune le matériel de vote des dernières votations ? C’est pour vérifier si les enveloppes 

  7. François de Siebenthal: Votations 2014, fraudes massives trop faciles

    desiebenthal.blogspot.com/…/votations-2014-fraudes-massives-trop.html‎

    Il y a 5 jours – François de Siebenthal: Matériel de vote, fraudes faciles François de Siebenthal: Fraudes électorales à Reconvillier ?

  8. François de Siebenthal: Fraudes: lecteur optique autorisé…

    desiebenthal.blogspot.com/2013/11/fraudes-lecteur-optique-autorise.html‎

    8 nov. 2013 – Art. 23 Matériel officiel 1 Pour toutes les votations, l’autorité compétente fait imprimer le matériel de vote officiel qui comprend :

  9. François de Siebenthal: Votation du 24 novembre, tricheries faciles

    desiebenthal.blogspot.com/…/votation-du-24-novembre-tricheries.html‎

    30 oct. 2013 – Sur le bulletin de vote, il est indiqué ” ne pas plier, svp” en gras mais même si Le matériel de vote est assorti de rectangles noirs dont la seule 

  10. François de Siebenthal: Fraudes démocratiques en Suisse, de pire

    desiebenthal.blogspot.com/…/fraudes-democratiques-en-suisse-de-pire.ht…‎

    17 sept. 2013 – Selon les instructions imprimées sur le bulletin de vote dans le Canton de compétente fait imprimer le matériel de vote officiel qui comprend :

    Voter, mode d’emploi

    Réception du matériel de vote

    Entre deux et quatre
    semaines avant le scrutin, les électeurs et électrices reçoivent à
    domicile, par la poste, les documents permettant de voter. Ce délai vous
    permet de consulter attentivement le matériel reçu et de vous informer
    sur le-s objet-s du scrutin, avant de remplir votre bulletin de vote.

    Film

     

    Votre Ville, Votre Vie, Votre Voix

    Découvrez comment et pourquoi voter au travers d’exemples pratiques et de témoignages d’électeurs et électrices.
    Durée: 7’26” min.
     

    Ouvrir

    Ouvrir l’enveloppe de transmission
    (grise) par la languette. Ne pas déchirer l’enveloppe: elle est prévue
    pour renvoyer votre vote à la commune.
     

    Parcourir

    Cette enveloppe contient le matériel de vote officiel:

    • la documentation explicative
    • un bulletin de vote
    • une carte de vote
    • une enveloppe de vote (jaune)
     

    Lire

    Lire attentivement les documents reçus pour comprendre le-s objet-s du vote.
     

    Choisir

    Remplir le bulletin de vote en
    répondant à la question posée. Le bulletin de vote est le support sur
    lequel vous pouvez exprimer votre vote par un oui, un non ou une
    abstention (vote blanc). Si vous voulez voter oui ou non, vous cochez la
    case correspondante. Si vous voulez vous abstenir, vous ne cochez
    aucune case. Si vous cochez les deux cases, votre vote est nul.
     

    Insérer

    Glisser votre bulletin de vote dans l’enveloppe jaune.
    Fermer l’enveloppe pour protéger le secret du vote.
     

    Inscrire

    Détacher la carte de vote du volet de transmission.
    Compléter la carte en inscrivant votre date de naissance exacte et en la signant.
     

    Insérer

    Glisser l’enveloppe jaune fermée et la carte de vote dans l’enveloppe de transmission grise.
     

    Contrôler

    Vérifier que l’adresse du registre civique apparaît dans la fenêtre.
     

    Fermer

    Fermer l’enveloppe.
     

    Envoyer

    Affranchir l’enveloppe avec un timbre.
    Déposer l’enveloppe dans une boîte aux lettres jaune de la Poste, pour élire par correspondance.
    N.B.
    Vous pouvez aussi déposer l’enveloppe dans la boîte aux lettres
    communale ou élire le dimanche matin à l’un des bureaux de vote.

    Adresses pour voter/élire à Lausanne

    Attention!

    Dès le 1er janvier 2013, huit bureaux seront fermés. Restent ouverts:
    6 bureaux de vote

    Hôtel de Ville Annexe de l’Hôtel de Ville   Place de la Louve 1
    Gare Gare CFF   Salon 2 du Buffet de la Gare, 1er étage
    Beaulieu Bâtiment scolaire/salle de rythmique   Avenue des Bergières
    (entrée av. Gindroz 2)
    Chailly Bâtiment scolaire   Chemin de Rovéréaz 9
    Cour Bâtiment scolaire   Avenue de Cour 72
    Vers-chez-les-Blanc Bâtiment scolaire   Rte du Jorat 70

    Ouverts le dimanche du scrutin de 9h30 à 11h00
    On
    peut aussi voter 24h/24 à la boîte aux lettres communale: annexe de
    l’Hôtel de Ville, place de la Louve 1 (dernière levée: dimanche du
    scrutin à 11h00).

    En cas de problème et pour toute question d’ordre pratique relative au scrutin ou au matériel de vote:

    Le vote de chaque
    électeur ou électrice doit être impérativement envoyé ou déposé dans les
    délais fixés. Pour voter, il vous est possible de procéder de trois
    manières différentes:
    Boîte aux lettres postale
     

    1. La poste

    En envoyant l’enveloppe (affranchie avec un timbre)
    par courrier postal. Si vous votez la dernière semaine avant le
    scrutin, il faut poster votre enveloppe au plus tard: le mardi par
    courrier B, le jeudi par courrier A.
    Boîte aux lettres communale
     

    2. Boîte aux lettres communale

    En déposant l’enveloppe de
    transmission (sans timbre) dans la boîte aux lettres communale (annexe
    de l’Hôtel de Ville, place de la Louve 1). Dernière levée de la boîte
    aux lettres communale: le dimanche du scrutin à 11h00.
    Bureau de vote

     
     

    3. Bureaux de vote

    En vous rendant personnellement au
    bureau de vote, le dimanche matin, avec votre carte de vote,
    l’enveloppe de vote jaune ainsi que le-s bulletin-s de vote ou
    électoral-aux. Vous trouverez plus bas les adresses des bureaux centraux
    et dans les quartiers de Lausanne.
    Heure d’ouverture: dimanche du scrutin de 9h30 à 11h00
    N.B. Il est impératif de vous munir de votre carte de vote et des bulletins reçus par courrier!

    Alors, à quoi sert le matériel de vote de réserve imprimé en masse ?


et ouvrez les yeux sur les fraudes massives trop faciles:

  1. François de Siebenthal: Matériel de vote, fraudes faciles

    desiebenthal.blogspot.com/2013/10/materiel-de-vote-fraudes-faciles.html‎

    8 oct. 2013 – Matériel de vote,
    fraudes faciles. Exemple à Lausanne, on doit écrire oui ou non, les
    autres doivent faire des croix et ne pas plier leur bulletin.

  2. François de Siebenthal: Vaud: encore des fraudes démocratiques.

    desiebenthal.blogspot.com/…/vaud-encore-des-fraudes-democratiques.ht…‎

    26 nov. 2013 – La commune vaudoise n’a pas voté pour l’initiative, comme annoncé dimanche. François de Siebenthal: Matériel de vote, fraudes faciles.

  3. François de Siebenthal: Vote sous surveillance fédérale

    desiebenthal.blogspot.com/2013/11/vote-sous-surveillance-federale.html‎

    11 nov. 2013 – Le matériel de vote sera conservé par la préfecture du Jura bernois aussi longtemps que le résultat pourra être contesté. Ces mesures figurent 

  4. François de Siebenthal: Votes par correspondance et électroniques

    desiebenthal.blogspot.com/2013/11/votes-par-correspondance-et.html‎

    6 nov. 2013 – Les falsificateurs peuvent facilement et discrètement recevoir et/ou avoir accès au matériel de vote. Le risque de détection est minime, 

  5. François de Siebenthal: Fraudes électorales à Reconvillier ?

    desiebenthal.blogspot.com/2013/11/fraudes-electorales-reconvillier.html‎

    3 nov. 2013 – 2013 – Fraudes, ne pas plier le bulletin ! Pour mieux tricher… Dans le Canton de Vaud, en tous cas à Lausanne, le matériel de vote précité est 

  6. François de Siebenthal: Fraudes, ne pas plier le bulletin ! Pour

    desiebenthal.blogspot.com/…/fraudes-ne-pas-plier-le-bulletin-pour.html‎

    24 sept. 2013 – Auriez-vous ou pourriez-vous demander à votre commune le matériel de vote des dernières votations ? C’est pour vérifier si les enveloppes 

  7. François de Siebenthal: Votations 2014, fraudes massives trop faciles

    desiebenthal.blogspot.com/…/votations-2014-fraudes-massives-trop.html‎

    Il y a 5 jours – François de Siebenthal: Matériel de vote, fraudes faciles François de Siebenthal: Fraudes électorales à Reconvillier ?

  8. François de Siebenthal: Fraudes: lecteur optique autorisé…

    desiebenthal.blogspot.com/2013/11/fraudes-lecteur-optique-autorise.html‎

    8 nov. 2013 – Art. 23 Matériel officiel 1 Pour toutes les votations, l’autorité compétente fait imprimer le matériel de vote officiel qui comprend :

  9. François de Siebenthal: Votation du 24 novembre, tricheries faciles

    desiebenthal.blogspot.com/…/votation-du-24-novembre-tricheries.html‎

    30 oct. 2013 – Sur le bulletin de vote, il est indiqué ” ne pas plier, svp” en gras mais même si Le matériel de vote est assorti de rectangles noirs dont la seule 

  10. François de Siebenthal: Fraudes démocratiques en Suisse, de pire

    desiebenthal.blogspot.com/…/fraudes-democratiques-en-suisse-de-pire.ht…‎

    17 sept. 2013 – Selon les instructions imprimées sur le bulletin de vote dans le Canton de compétente fait imprimer le matériel de vote officiel qui comprend :


Un revenu dès la conception. La Suisse ouvre une nouvelle civilisation.

Logo

Innovation

vendredi 07
février 2014

Plus de robots, moins de travail

Par Julie Conti
Une des conférences les plus attendues de Lift s’est penchée sur
l’avenir du travail. Les progrès de l’intelligence artificielle et
l’accès à de larges bases de données rendent les robots efficaces dans
un nombre croissant de domaines. Déjà largement implantées dans le
secteur de l’industrie, les machines pourraient conquérir celui des
services d’ici à vingt ans

«Dans ce monde que nous créons si rapidement, nous verrons de plus
en plus de choses qui ressemblent à de la science-fiction, et de moins
en moins de choses qui ressemblent à des postes de travail.» Cette
phrase de l’économiste et expert de l’ère digitale Andrew McAfee est
provocante, mais reflète une inquiétude partagée par un nombre croissant
de chercheurs. Les robots construisent déjà des murs et des voitures,
mais demain, ils conduiront des camions et feront de la comptabilité ou
du droit. Même du journalisme. La seule question sur laquelle les
chercheurs se disputent encore est: que deviendront les humains?
Occuperont-ils de nouveaux emplois, seront-ils en vacances perpétuelles
ou sombreront-ils dans la précarité?

Le progrès technologique a déjà déstabilisé le monde du travail lors
de l’industrialisation et de l’avènement des chaînes de montage. Les
économistes, cependant, étaient restés confiants. Après une douloureuse
phase d’adaptation, le bien-être global allait croître. C’est ce qui
s’est produit. Grâce à l’augmentation de la productivité, les revenus
ont pris l’ascenseur et ont entraîné une demande pour de nouveaux biens
de consommation, créant ainsi de nouvelles places de travail. La vision
de Keynes, qui supposait que chacun serait plus riche en 2030 qu’en
1930, s’est largement réalisée. Mais aujourd’hui, de nombreux
économistes regardent d’un œil plus craintif l’accélération du progrès
technologique et la stagnation du niveau de vie.

Des ordinateurs à la place des comptables

Depuis qu’un ordinateur a battu les maîtres des échecs, on se doutait
que leur intelligence était capable d’une subtilité nouvelle. Les
logiciels sont plus complexes et plus puissants, mais surtout, ils ont
accès à un nombre hallucinant de données, ce qui leur permet de
rivaliser avec l’homme dans un nombre croissant de domaines. Prenons la
culture générale, illustrée par un jeu toujours très populaire aux
Etats-Unis, le «Jeopardy» – on vous donne la réponse, vous formulez la
question. Une machine construite par IBM a battu, début 2011, les plus
grands champions américains. Pendant toute la durée du jeu, «Watson» a
seul écouté les questions, cherché la réponse, actionné le buzzer et
répondu grâce à un logiciel de synthèse vocale. Il a ensuite choisi le
thème et le montant de la prochaine question, comme l’exigent les
règles.

Les petits-enfants de «Watson» pourront occuper une large palette
d’emplois. Pas seulement ceux de la classe ouvrière, déjà remplacés sur
les chantiers et les chaînes de montage par des robots. Ils
s’orienteront vers le secteur des services, le pourvoyeur de deux tiers
des places de travail dans les pays industrialisés. Selon une étude
publiée en 2013 par deux chercheurs de l’Université d’Oxford, Carl
Benedikt Frey et Michael Osborne, 47% des professions du secteur des
services pourront être exercées par des robots dans les vingt prochaines
années. Les plus touchés seront les télédémarcheurs, mais aussi les
comptables, les juristes, les agents immobiliers ou les journalistes. A
partir des résultats d’une entreprise ou des statistiques d’un match,
des programmes produisent déjà des articles plus que lisibles. Quant aux
chauffeurs routiers et aux taxis, comment pourront-ils résister à la
concurrence de la Google Car, dont les premiers prototypes sillonnent
déjà les routes de Californie?

Des robots constructeurs

Fabio Gramazio, architecte et professeur à l’Ecole polytechnique
fédérale de Zurich, a créé avec un collègue le premier laboratoire de
robotique appliquée à l’architecture. Il utilise des robots industriels
relativement basiques pour usiner des pièces uniques et assembler des
éléments. «Il est important d’explorer la complémentarité entre l’homme
et les machines», a-t-il déclaré lors sa conférence donnée à Lift.
«C’est l’être humain qui dicte les règles, mais le robot peut faire des
choses dont l’homme n’est pas capable, comme empiler des éléments avec
une précision extrême.»

Fabio Gramazio estime que le tournant technologique va laisser sur le
carreau les travailleurs les moins qualifiés, mais qu’après une
transition douloureuse, de nouvelles opportunités émergeront. «Je ne
vois pas comment un ordinateur pourrait gérer la complexité d’un
chantier», dit-il. «Les machines ne vont pas remplacer les humains,
elles vont les aider, devenir complémentaires.»

Des drones à la placedes paysans

José Achache est du même avis. Le directeur d’AP-Swiss et spécialiste
des drones montre comment la technologie spatiale peut remplacer le
travail d’un paysan. «Les satellites et les drones permettent d’observer
les champs, et de déterminer avec précision quelle zone a besoin d’eau,
d’engrais ou de pesticide», dit-il. «Les images sont envoyées à des
logiciels d’analyse, qui les transmettent à l’agriculteur. Comme tous
les tracteurs sont aujourd’hui équipés d’un GPS, la machine peut très
bien être envoyée dans les champs pour répandre toute seule les
substances là où elles sont nécessaires. Aujourd’hui, il est déjà
possible pour un paysan de gérer ses récoltes depuis son bureau, mais
demain, la communication pourrait s’effectuer directement de machine à
machine, et on n’aura plus besoin de paysans.»

Selon José Achache, cependant, la formation et la maîtrise des
nouvelles technologies offriront d’autres emplois, et il estime que la
Suisse peut devenir un des leaders du secteur des drones.

Tous entrepreneurs

Développer des compétences complémentaires à celles des machines sera
nécessaire. Mais il faudra aussi s’adapter à un monde du travail plus
mouvant et plus flexible. «La plupart des gens ne gardent déjà plus
toute leur vie un même emploi dans une même entreprise», assène Narkis
Alon, jeune Israélienne spécialisée dans l’encadrement des start-up. «Et
cette tendance à un marché du travail toujours plus flexible va se
poursuivre.» Les indépendants et le travail à la demande, pour de
courtes missions, devraient se développer, selon elle, de même que les
micro-entreprises rassemblant moins de dix personnes.

Cette évolution implique que les travailleurs apprennent à se vendre
en recensant leurs compétences et en développant leur image, notamment
sur Internet. «Un écosystème propice à la naissance des start-up est
aussi nécessaire, poursuit Narkis Alon. Il faut former les gens pour
qu’ils puissent développer leurs idées, et les mettre en contact avec
des fonds d’investissement.»

Un revenu universelpour tous

Et si une part croissante de travailleurs ne trouvait pas sa place
dans la nouvelle économie? Bien sûr, nous aurons sans doute besoin
encore longtemps de dentistes, de physiothérapeutes ou de
puéricultrices, mais entre la concurrence des ordinateurs et celle des
pays en voie de développement, qui continueront encore quelques années à
offrir une main-d’œuvre bon marché, une part croissante de la
population n’aura sans doute plus rien à faire. C’est la thèse d’Andrew
­McAfee, directeur associé du centre de business digital du MIT Sloan
School of Management et ancien professeur à Harvard.

Selon Andrew McAfee, les robots vont prendre notre travail. Cela
prendra peut-être vingt ou trente ans, mais c’est inévitable.
«Fantastique», a d’abord pensé le chercheur. «Nous aurons enfin le temps
de nous adonner à nos loisirs et de réfléchir aux multiples façons de
rendre le monde meilleur.» Mais force est de constater que les chômeurs
d’aujourd’hui ne sont pas aussi satisfaits de leur condition. Dans une
conférence TED
donnée en février 2013 en Californie, Andrew McAfee souligne que les
Américains sans emploi sont moins heureux en ménage, divorcent
davantage, votent moins et sont plus régulièrement envoyés en prison.
Conclusion, dit-il, le chômage, tel qu’il existe aujourd’hui, crée une
multitude de problèmes, que ce soit au niveau personnel ou au niveau
sociétal. Pour cette éminence grise américaine, qu’on peut difficilement
comparer à un hippie ou à un communiste, la solution est d’adopter le
revenu universel.

Moins de travailpour plus de projets

C’est le concept qu’est venu présenter à Lift Che Wagner, jeune
universitaire militant qui tente de faire adopter le principe du revenu
universel en Suisse. Selon lui, la productivité du travail rend déjà son
adoption possible. Chaque citoyen toucherait mensuellement une certaine
somme d’argent sans aucune condition. Le montant ne serait pas très
élevé, mais suffirait à vivre décemment. En Suisse, par exemple, il se
monterait aujourd’hui à 2500 francs. «Si les gens n’ont plus besoin de
gagner leur vie, ils pourront se consacrer aux projets qui leur tiennent
à cœur», décrit Che Wagner. «Ils auront le temps de songer à la
contribution qu’ils pourraient apporter à la société et qui correspond à
leurs capacités. Ils deviendraient ainsi plus productifs et créatifs.»

Ce ne sera sans doute pas un problème si certaines personnes décident
de ne plus travailler. Il n’y aura pas assez à faire pour tout le
monde. Mais si plus personne ne veut mettre la main à la pâte? «Beaucoup
de gens voudront travailler, parce que ça les intéresse et qu’ils
voudront augmenter leur revenu», rétorque Che Wagner. «Quand nous avons
récolté les signatures pour notre initiative, nous avons conduit un
petit sondage. A la question de savoir si la personne souhaiterait
continuer à travailler, 80% des interrogés ont dit oui. Mais si on leur
demande s’ils pensent que les autres vont continuer à travailler, 80%
répondent non. Notre société n’a pas un problème de force de travail,
elle a un problème de confiance.».
 http://www.letemps.ch/Facet/print/Uuid/97e413b2-8f62-11e3-90e5-c97667edb48d/Plus_de_robots_moins_de_travail

  1. Le revenu de base est possible grâce aux

    desiebenthal.blogspot.com/…/le-revenu-de-base-est-possible-grace.html‎

    12 oct. 2013 – Dividende universel par les robots libérateurs. Certaines définitions de l’allocation universelle sont plus restreintes et nécessitent par exemple 

  2. 300 000 robots ont déjà été introduits.

    desiebenthal.blogspot.com/…/300-000-robots-ont-deja-ete-introduits.htm…‎

    13 déc. 2012 – 26 nov. 2012 – … en bonne santé ? La seule solution, taxer les robots et en distribuer les revenus. François de Siebenthal: Le courage de taxer 

  3. Les robots peuvent nous libérer !

    desiebenthal.blogspot.com/2012/12/les-robots-peuvent-nous-liberer.html‎

    10 déc. 2012 – Les robots
    peuvent nous libérer ! Un juste retour sur investissement. Quelle
    ironie ! Nous travaillons dans l’objectif de nous libérer des 

  4. Si les robots font tout le boulot, que va faire l

    desiebenthal.blogspot.com/…/si-les-robots-font-tout-le-boulot-que.html‎

    24 nov. 2012 – Taxer les robots, la vraie solution. Non aux enfers fiscaux, oui aux paradis fiscaux, comme au Brésil. François de Siebenthal: Brésil, enfer ou 

  5. Le revenu de bas… – Scoop.it

    www.scoop.it/…/francois-de-siebenthal-le-revenu-de-base-est-possible-gr…‎

    14 oct. 2013 – François de Siebenthal: Le revenu de base est possible grâce aux robots. François de Siebenthal: Le revenu de base est possible grâce aux 

Oui à la Vie, l’enfant n’ est pas un déchet.

Edito: Dire oui à l’enfant

patriceLes
troupes sont squelettiques: les militants anti-avortement, une poignée
de politiciens évangéliques et quelques ténors de l’UDC comme Oskar
Freysinger ou Fabienne Despot. En face, toute la Suisse officielle ou
presque.
Déjà rejetée par les Eglises
protestantes, l’initiative qui veut interdire le remboursement de
l’avortement par les caisses-maladie n’a pas reçu le soutien des
évêques. Sur le site cath.ch, le philosophe François-Xavier Putallaz
parle d’une démarche «irréfléchie et déloyale» et les chroniqueurs et
lecteurs de l’Echo sont du même avis (voir en pages 9 et 46).
Les faiblesses de ce texte sont connues
et je ne vais pas les rappeler ici. Mais je ne me joindrai pas à la
curée. Parce que les opposants à l’initiative n’ont pas besoin de ma
voix. Et parce qu’un «non» le 9 février ne règlera rien. Dix mille
embryons sont éliminés chaque année en Suisse. La mort de ces petits
êtres ne peut pas nous laisser tranquilles comme s’ils étaient un déchet
inévitable de la sexualité humaine. L’avortement n’est pas un droit,
comme le disent les tracts féministes distribués ces jours-ci dans les
rues: c’est l’abandon du plus petit d’entre nous, de celui qui a le plus
besoin de notre aide..

“On n’avorte pas seulement par manque d’argent.”

Disant cela, je ne montre pas du doigt
celles qui renoncent à poursuivre leur grossesse, parfois bien malgré
elles. Je ne crois pas non plus – à la différence de mes jeunes années –
qu’une politique plus sociale suffirait à réduire leur nombre. La
France est généreuse avec les familles, mais les interruptions de
grossesse y sont proportionnellement plus nombreuses qu’en Suisse. On
n’avorte pas seulement par manque d’argent.
Le refus de la vie est complexe et
mystérieux. Dans la longue histoire des hommes, aucune société n’a été
aussi riche – globalement parlant – que la nôtre. Aucune n’a disposé
d’un tel pouvoir sur la nature, aucune n’a été aussi désireuse
d’épanouissement personnel. Mais les familles n’ont plus d’enfants.
Comme si la femme et le couple ne pouvaient plus accepter des bébés qui
sont toujours un souci avant d’être un cadeau. Par manque de confiance
en l’avenir? Par volonté de tout maîtriser, en particulier la
contraception? Par solitude? Il y a un peu de tout cela, sans doute, et
aussi l’incertitude sur ce qui fait que toute vie vaut la peine d’être
vécue.
L’initiative sera balayée le 9 février
prochain, c’est probable. Mais je rêve que chacun, quelle que soit son
opinion, profite de ce débat pour dire l’immense bonheur que donne un
enfant. Même quand il arrive au mauvais moment. Et qu’on retrousse ses
manches pour redonner à ce pays la joie de vivre qu’il a perdue.

 http://www.echomagazine.ch/index.php?option=com_content&view=article&id=571:dire-oui-a-lenfant&catid=18:edito&Itemid=81

Pour une initiative réaliste contre les dérives de l’avortement

Olivier Dehaudt, président de
l’association Choisir La Vie parle de l’initiative sur le financement de
l’avortement, des qualités qu’il lui trouve, et de son combat pour la
vie.

<p>Olivier Dehaudt (Photo: Pascal Fessard)</p>
Olivier Dehaudt (Photo: Pascal Fessard)

L’initiative pose un problème économique, mais ne sert pas la cause à défendre en abandonnant la question à la sphère privée.
Olivier Dehaudt: Je comprends la critique. Mais aujourd’hui difficile
de remettre en cause l’avortement en lui-même. Je suis profondément
pour la vie et je considère que chaque avortement est la suppression
d’une vie humaine. C’est un drame pour la famille, pour la société
entière. En même temps, c’est quelque chose qui existe et qui a toujours
existé, comme la prostitution. Essayez de l’interdire, les personnes
auront recours à des réseaux parallèles. Il vaut mieux le cadrer.
En 2002, un régime des délais a été voté, non pas avec un droit comme
disent les opposants, mais une dépénalisation de l’avortement dans des
situations très strictes et très précises. Simone Veil, quand elle a
promu la loi française sur l’avortement, disait qu’il doit rester
l’exception, l’ultime recours pour des situations sans issue. Selon le
code pénal suisse, l’avortement reste un crime, il est punissable sous
certaines conditions, mais pas dans des situations de danger pour la
femme ou de profonde détresse.
Or, aujourd’hui, en dix ou onze ans, on observe un glissement vers un
droit à l’avortement, une liberté, une autodétermination face à la
grossesse. La majorité des avortements se pratique pour des motifs de
grossesse non désirée. L’initiative attaque sur le point de vue
financier, elle aurait pu attaquer sur d’autres sujets. Je n’ai pas
participé à sa rédaction, mais je la soutiens. Au moins rappelle-t-elle
l’esprit du régime des délais, conçu pour des exceptions. En 2010, le
message du Conseil Fédéral face à Doris Stump, qui demandait la gratuité
de la contraception, était de dire qu’il est de la propre
responsabilité des assurés d’éviter les grossesse non désirées. La vie
sexuelle des gens relève de la vie privée. J’ai entendu un certain
président le dire. Aujourd’hui, sur les 11’000 grossesses avortées par
année, il y en a au moins 10’000 conçues entre des adultes consentants,
dans une relation d’amour ou de désir. Des adultes tout de même
responsables, majeurs, il y a quand même une responsabilité à assumer.
Pourquoi la collectivité devrait-elle prendre en charge ce qui relève de
la responsabilité des individus. Voilà finalement la question.

En suivant l’initiative, on pourrait se retrouver avec des
complémentaires assurant contre la fertilité féminine. N’est-ce pas
abandonner la femme ?

Ca relève toujours de la responsabilité de la femme. Le discours est
biaisé. Aujourd’hui la femme peut demander l’avortement sans consulter
l’autre géniteur. J’ai rencontré des hommes qui pleuraient parce que
leur copine avait choisi d’avorter alors qu’eux-mêmes voulaient garder
l’enfant. D’un côté ils n’ont rien à dire et de l’autre ils se
déchargent en disant: «C’est pas mon problème, tu n’as qu’à avorter. De
toute façon c’est gratuit. Tu choisis, c’est le gosse ou moi.» Il y a
une pression faite par les hommes. Et je suis surpris du discours des
féministes qui proclament là une liberté. Mais les hommes peuvent se
désolidariser totalement alors que si l’avortement n’était pas pris en
charge, la femme pourrait exiger du géniteur qu’il aligne le poignon.
[rires]

Combien coûte un avortement ?
Les chiffres oscillent entre 600 et 3000 francs. Normalement, toutes
les prestations remboursées par la LaMal doivent faire l’objet d’études
scientifiques pour valider si le remboursement est nécessaire et
rentable. Or, en 11 ans, on ne dispose d’aucune étude scientifique et
économique sur le sujet de l’avortement. Alain Berset était parti, il y a
2 ans, en articulant un coût de 20 millions; avant l’initiative, comme
par hasard, on ne parlait plus que de 8 millions. Tous les frais
annexes, les consultations qui suivent l’avortement, les arrêts de
travail, les problèmes de dépressions, toutes les complications ne sont
pas prises en compte dans ces calculs. On se retrouve face à une
estimation faire par Alain Berset, pas une véritable étude. Cette
absence est contraire à la loi fédérale sur l’assurance maladie.

Et comment expliquer qu’on occulte, qu’on ne veuille pas connaître les faits ?
J’observe que, chaque année, des politiques de gauche proposent des
motions au parlement pour demander la gratuité des contraceptions, la
gratuité des pilules du lendemain et bientôt pour la gratuité de
l’avortement. C’est ce qui s’est passé en France avec le gouvernement
socialiste. Il a instauré depuis janvier 2013 la gratuité pour tout.
L’initiative est prophétique car elle veut mettre un frein à cette pente
glissante.

Est-ce que notre pays risque de suivre la pente française, qui a érigé la liberté d’avorter en paradigme ?
Les Suisses diffère des Français. La démocratie y est plus forte. Je
suis plus optimiste, mais je reste vigilant sur ces sujets. Il faut
relancer le débat.
Je trouvais très bien le témoignage sur Infrarouge d’une mère de trois
enfants, qui avait avorté du quatrième en le regrettant aujourd’hui,
disant: «Si ce n’était pas aussi facilité, si j’avais dû payer de ma
poche, j’aurais réfléchi et cet enfant je l’aurais gardé.» Moi-même, je
suis responsable d’un avortement et je pense que si j’avais dû payer
1000 francs, on l’aurait peut-être gardé. Si tout est gratuit, il n’y a
plus de conscientisation, de responsabilisation de l’individu.

1000 francs, est-ce déjà un chiffre permettant de prendre conscience d’un tel acte ?
Quelle que soit la somme, à partir du moment où il faut payer, nous
sommes interpelés. On réfléchit. Difficile de trouver d’autres moyens,
avec l’état d’esprit de notre société de consommation, pour interpeler
les gens. Je me situe dans un débat très réaliste, pas au niveau
éthique.

De plus en plus, on penche pour la liberté contre la vie.
On dérive vers la considération qu’un enfant est un bien de
consommation. Quand il doit venir, si ce  n’est pas le bon moment, on
l’élimine. Si on ne peut pas en avoir, on recourt à la procréation
médicalement assistée ou à la gestation pour autrui. S’il risque d’être
malade, on va manipuler l’embryon, les cellules. Comme si l’on voulait
construire un monde parfait, par nous-mêmes, avec nos propres forces et
notre propre intelligence, on risque de se planter assez gravement.
A long terme, dans 20 ans, plus personne peut-être ne pensera avorter.
On nous prendra pour des fous; toute époque a ses travers.

L’accueil d’un enfant c’est toujours un bouleversement dans une vie,
que ce soit pour la femme, pour la famille, pour la société. Il faut
apprendre à se laisser bouleverser. Aujourd’hui, on veut tout maîtriser.
La vie est là pour nous montrer que l’on ne maîtrise pas tout. L’enfant
ne se programme pas, il se reçoit. Si je veux offrir un cadeau à
quelqu’un, rien ne m’oblige d’attendre son anniversaire. Après la
personne peut me le reprocher. «Ce n’était pas le bon moment». Ou alors
elle peut simplement dire «merci beaucoup, c’est gentil». [rires]
On est amené à rencontrer des femmes, des jeunes filles de 17 ans qui
accueillent la vie dans des situations pas faciles, mais qui veulent
garder leur bébé: «Ce bébé c’est toute ma vie, mon bonheur, mon rayon de
soleil.» Je me dis voilà le bouleversement de la vie!

Est-ce que l’intérêt de l’association Choisir La Vie serait
d’offrir à des jeunes femmes que tout pousse à avorter de pouvoir garder
cette vie malgré tout?

Il existe le rôle institutionnel, par exemple le planning familial en
France, d’informer sur la contraception et l’avortement. Il devait y
avoir séparément une autre institution qui s’occupe de la famille, de la
promotion de la vie. On ne peut pas faire les deux sans ambivalence. On
ne peut pas, dans la même maison, annoncer qu’ici on va avorter, mais
«qu’éventuellement vous pouvez gardes votre enfant». Dans les années
quatre-vingt, il y avait plus de 1000 adoptions d’enfants suisses,
aujourd’hui il reste 180 adoptions par an pour 1000 avortements. Et
plein de gens ne pouvant avoir d’enfant attendent pour l’adoption et
finissent par recourir à la procréation médicalement assistée ou la
gestation pour autrui. On est dans un paradoxe. Alors qu’il y a tant
d’enfants qui pourraient faire le bonheur d’une autre famille. Ma femme
est une orpheline, je suis bien heureux qu’elle n’ait pas été avortée.

Qui est Olivier Dehaudt?

A l’âge de 14 ans, j’ai tout envoyé balader, le bon Dieu et l’Eglise.
Après, j’ai vécu ma période anarchiste, gauchiste, Marijuana, enfin
tout ce qu’on veut. [rires] J’ai bouffé du curé, j’aurais bouffé le pape
si je l’avais rencontré. Et il y a eu cet avortement. Une année plus
tard, j’ai sombré dans une grosse dépression avec une seule question,
quel est le sens de ma vie?
Je n’avais pas fait le lien tout de suite, mais après-coup, je crois
que ces deux évènements étaient profondément liés. J’ai commencé à
chercher, par instinct de survie, dans le New-Age, dans l’Islam,
jusqu’au jour où dans mon coeur il y a eu une parole très forte: «Tu as
reçu une éducation chrétienne, tu as été baptisé, tu n’as peut-être pas
besoin de tout recommencer ailleurs pour te découvrir.»
Pour moi, c’était Dieu qui me parlait. Enfin, c’est une expérience
difficile à expliquer. Du jour au lendemain je ne suis plus allé à la
mosquée. Il a encore fallu quelque temps avant que je m’asseye dans une
église. Ce jour-là, d’autres personnes sont venues, un prêtre aussi, qui
a célébré la messe. C’était la messe du mercredi des cendres. J’ai reçu
des cendres sur le front et puis c’était… voilà… «Convertis-toi et
crois à la bonne nouvelle!» Ce fut le début d’une redécouverte de
l’Eglise.
Du coup, j’ai rencontré les capucins, les évangéliques, des groupes de
prières, des jeunes qui chantaient. J’avais jamais vu ça. Je suis arrivé
en Suisse avec les capucins, à St-Maurice. Là, j’ai rencontré la
Fraternité Eucharistein. J’y ai passé sept années formatrices. Plus la
communauté se structurait en communauté religieuse, plus je me rendait
compte que ce n’était pas ma place. Je suis parti, j’ai trouvé un
travail, rencontré ma femme que j’avais déjà croisée à Eucharistein,
sans jamais penser qu’un jour elle serait mon épouse. Nous avons cinq
enfants aujourd’hui.
Je connaissais déjà Choisir La Vie. Son ancien président, Patrick
Progin m’a demandé de participer au comité. Au début j’hésitais à y
aller, je ne voulais pas remuer les choses du passé. Finalement, j’ai
été, je suis devenu vice-président, puis président et maintenant
directeur. Un jour, dans la prière, la réponse du Seigneur était: «Tu
n’as pas besoin de faire tout cela pour racheter ce que tu as fait,
parce que c’est pardonné par ma mort sur la croix [profond soupir]
fais-le par amour.» Voilà.
http://www.cath.ch/detail/pour-une-initiative-r%C3%A9aliste-contre-les-d%C3%A9rives-de-lavortement

Avortement : le pape dit son «horreur» et dénonce la «culture du déchet».

 «La seule pensée que des
enfants ne pourront jamais voir la lumière, victimes de l’avortement,
nous fait horreur», a-t-il lancé dans un passage où il critiquait la
«culture du déchet» qui ne s’applique «pas seulement à la nourriture ou
aux biens superflus qui sont objets de déchet, mais souvent aux êtres
humains eux-mêmes, qui sont “jetés” comme s’ils étaient des “choses non
nécessaires”».

Mais la mise au point la plus forte – et
sans aucune ambiguïté de sa part -, le Pape l’a donnée de façon plus
argumentée dans une exhortation apostolique, donc un document très
officiel, publié le 24 novembre 2013 et intitulé «La Joie de
l’Évangile». Dans un passage où François disserte sur la défense des
plus «faibles», il écrit: «Parmi ces faibles, dont l’Église veut prendre
soin avec prédilection, il y a aussi les enfants à naître, qui sont les
plus sans défense et innocents de tous, auxquels on veut nier
aujourd’hui la dignité humaine afin de pouvoir en faire ce que l’on
veut, en leur retirant la vie et en promouvant des législations qui font
que personne ne peut l’empêcher.»

Comme le disait et l’écrivait M. Dominique Giroud:
«Chaque civilisation a l’ordure qu’elle mérite.»

http://www.raphaelbaeriswyl.ch/pdf/Le-Pacte-des-Idoles.pdf

http://www.barruel.com/avortement-doc.html

.

copie de http://webhome.infonie.fr/saura/crime.html
L’AVORTEMENT EST UN
INFANTICIDE

en voici l’horrible preuve !!!

Sommaire : IntroductionLe début de la vie – La
loi Veil – Les
methodes d’avortement
Que deviennent les
foetus et les bébés avortés
Les risques de
l’avortement
Conclusion.

Début de l’article, cliquez ICI

LES METHODES
D’AVORTEMENT

Il est prouvé dans le chapitre “le début de la vie”
que l’enfant, dès sa conception, est un être humain qui se développe de façon
naturelle dans l’enveloppe maternelle. C’est donc une personne qui est tuée,
comme le montre très bien la vidéo “le cri silencieux” (ou en commandant la vidéo à
la DFT)
.
Les réactions de l’enfant dans le ventre de sa mère y sont filmé. On peut voir
comment l’enfant tente de résister à cette horrible agression extérieure. Comme
un adulte sous la torture, il ouvre la bouche comme pour pousser un hurlement de
douleur; l’enfant tente de fuir l’instrument chirurgical qui va le tuer et
cherche à se réfugier dans une autre partie du ventre de sa maman. Je vous
recommande particulièrement cette vidéo et de la présenter aux mamans avant que
l’irréparable ne soit accompli.

Les téchniques
employées

Les méthodes employées pour pratiquer un avortement sont les suivantes:
Le curtage : Un instrument coupant est introduit dans l’utérus afin de
détacher l’enfant de la matrice. Cette intervention découpe l’enfant par morceau
et l’arrache de la cavité utérine !!

L’aspiration : C’est la méthode la plus répendue
pour les avortements jusqu’à 10 semaines. Le col de l’ut’érus est dilaté,
puis à l’aide d’un aspirateur dix fois plus puissant qu’un aspirateur
ordinaire, l’enfant est littéralement déchiqueté, broyé et aspiré. Son
corps n’est plus qu’un amas informe. Les morceaux sont recueillis dans un
bocal relié à la canule.
photo 1

La pilule RU 486 : Cette pilule est une substance chimique qui stoppe
la survie de l’oeuf; l’enfant n’étant plus alimenté, il meurt de faim.
La
cible principale de ce produit était destiné à tuer des millions d’enfants du
Tiers-Monde; mais les puissants groupes de pression, dont le planning
familial
, ont tout fait pour autoriser cette pilule dans le monde
entier.

L’injection de sel : Cette méthode abortive est
sans aucun doute la plus barbare de toute. Elle est utilisé après la
16ème semaine lorsqu’il y a suffisamment de liquide
amniotique autour du bébé. On retire une certaine quantité de ce liquide
et on le remplace par une quantité équivalente d’une solution saline très
concentrée. Le bébé avale ce liquide qui va alors lui provoquer pendant de
nombreuses heures des convulsions extrèmement violentes qui vont le brûler
vif. La mère est sous anesthésie car cette torture embryonnaire la ferait
souffrir à elle aussi, et elle ressentirait très fortement les mouvements
de son enfant agonisant. Dans les 24 heures qui suivent, elle expulsera un
enfant mort dont la peau est complètement carbonisée.
enfant carbonnisé par injection de sel
Poubelle d'une clinique d'avortement  Injection de prostaglandines : Les
prostaglandines sont des hormones qui, injectées, vont provoquer des
contractions de l’utérus d’une extrème violence; à tel point que l’enfant
est éjecté dans les 48 heures. Il arrive parfois que la tête du bébé se
détache de son corps. Pire encore: parfois, le bébé survie à ce choc, et
dans ce cas il est tué, puis jeté à la poubelle.
(Les prostaglandines utilisées pour provoquer un avortement sont
toujours chimiques et administrées à très fortes doses. Avant la
législation réglementant cette tuerie, les produits utilisés étaient le
permanganate de potassium, le plomb, le mercure, l’arsenic, le phosphore
blanc, la quinine… ce qui bien sur provoquaient parfois aussi la mort de
la femme.
La législation n’a fait que légaliser ce qui existait déjà;
la science a fait le reste…)

Bébé laissé sans soin, jusqu'à sa mort! L’hystérotomie :Cette méthode est utilisée pour les
avortements tardifs et est identique à une césarienne. L’enfant nait
vivant, mais est tué par le médecin ou laissé sans aucun soin jusqu’à ce qu’il
meurt. L’agonie peut alors durer des heures…
L’hystérotomie est le prélude
à l’euthanasie, grand rève de Hitler! De l’aveu même d’un médecin
avorteur néo-nazi, celui-ci déclara déjà en 1974: “Nous envisageons le temps
où une mère aura le droit de faire tuer son enfant jusqu’à quelques heures après
sa naissance. Quand un bébé est né, sa mère devrait pouvoir l’examiner,
s’assurer de sa conformité à des normes, et décider s’il doit vivre ou non; mais
il reste bien du chemin à parcourir avant que cela soit admis par la société
dans son ensemble… Il faut avancer pas à pas. Ce qui vient ensuite sur
l’agenda, c’est l’euthanasie
. Nous essayons de comprimer la vie, de la
télescoper, de façon que l’existence de tous s’achève au soixantième
anniversaire et que le gros de la population soit entre vingt et cinquante ans.
Tout cela entre dans le cadre de la puissance nécessaire pour remodeler le
monde.”
(extrait du livre “babies for burning” (bébés au feu), publié
en 1974).
Dans le même registre, Jacques Attali, ancien conseiller économique de
François Mitterrand, a déclaré lors d’une interview, en 1980: “L’homme vit
plus longtemps que par le passé. Dès qu’il dépasse 60/65 ans, il ne produit plus
et il coûte cher à la société… L’euthanasie sera donc, dans tous les cas de
figure, un des instruments essentiels de nos sociétés futures. Des machines à
tuer permettront d’éliminer la vie lorsqu’elle sera trop insupportable, ou
économiquement trop coûteuse.”
(publié dans le livre de Michel
Salomon: “l’avenir de la vie”, ed. Seghers – ISBN: 2-221-50237-X). Le mot
est lâché!… Face à la dénatalité, aux nombres de chômeurs qui sont autant de
cotisants en moins pour payer les soins des malades et les pensions des
retraités qui vivent “plus longtemps que par le passé”, la solution la
moins “coûteuse” serait donc l’euthanasie!. Une société qui inscrit la
mort dans son idéal, court inéluctablement à sa perte
!.

Que deviennent les
foetus et les bébés ?

Les foetus sont incinéré ou jeté aux ordures… tout du moins c’est la
réponse officielle. Pourtant, en pratique, un véritable marché du foetus s’est
développé, rapportant des sommes d’argent considérables aux cliniques et
hôpitaux pratiquant des avortements.
Des médecins ex-avorteurs confient que lorsque les foetus peuvent être
mis de côté, ils sont vendu aux laboratoires de produits chimiques qui les
utilisent pour en faire des cosmétiques. Là encore, nous sommes en plein dans
des pratiques nazis puisque les SS fabriquaient eux aussi du savon avec la
graisse des juifs!…
Aux Etats-Unis, dont l’avortement est pratiqué jusqu’au 9ème mois de grossesse, les bébés sont vendu à la recherche pour
des expérimentations scientifiques (exposition à des radiations nucléaires et
autres…)
ou à la recherche médicales!.
En Belgique, des femmes sont payées pour porter leur enfant indésirable
jusqu’au sixième ou septième mois afin de le céder ensuite, bien vivant, à la
médecine ou à l’industrie cosmétique comme matière première.

En France, des embryons humains sont actuellement en congélation à
Jouy-en-Josas, et rien n’interdit de penser qu’ils pourraient être réimplantés
dans une ou plusieurs décénies dans la matrice de leur arrière petite-fille
génétique.
Enfin, pour clore ce chapitre, il est à noter qu’il existe une coïncidence
assez troublante entre ceux qui fournissaient à Hitler le gaz de la mort et ceux
qui fabriquent aujourd’hui la pilule abortive RU 486. Ceci nous ramène au procès
de Nüremberg: les dirigeants du cartel IG Farben y ont été inculpés pour
crimes de guerre, car ayant fourni à travers leur filiale Degesch le tristement
célèbre Zyklon B, gaz de la mort, utilisé pour l’extermination des juifs dans
les chambres d’Auschwitz. Ces livraisons du gaz mortel étaient parfaitement
légales car la loi allemande de l’époque autorisait la liquidation des juifs.
Comme IG Farben, Roussel-Uclaf fabrique légalement un poison mortel.
Curieusement, IG Farben n’a pas été démantelée après la seconde guerre mondiale;
mais a été simplement divisée en trois groupes:

  • Le groupe BASF
  • Le groupe Bayer
  • Le groupe Hoechst

Hors, Roussel-Uclaf est entièrement contrôlée (à 54% du
capital)
par le groupe Hoechst, issu de IG Farben!!.

Les risques de
l’avortement

Les chiffres de l’Organisations Mondiale pour la santé sont clairs: 180.000
femmes dans le monde meurent chaque année des suites d’un avortement légal, soit
1 décès pour 300 avortements. Il est donc prouvé que l’avortement a deux fois
plus de risques de tuer la femme qu’un accouchement normal.
Sur le plan médical, la femme multiplie par deux le risque d’un cancer du
sein en raison du bouleversement hormonal causé par l’arrêt brutal et prématuré
de la grossesse.
Il y a également risque pour les accouchements qui suivent un avortement: la
femme peut donner naissance à un enfant mort-né car le sang de la mère aura
fabriqué des anticorps.
Enfin, il est prouvé que 50% des stérilités sont consécutives à un ou
plusieurs avortements.

CONCLUSION
La femme peut, bien sur, décider en toute liberté si elle veut avoir une vie
sexuelle; mais par respect de sa personne elle doit exercer la maîtrise de son
corps avant la conception, car une fois que l’enfant est conçu, même s’il est
encore au stade de zygote, la décision de tuer ou de laisser vivre l’enfant ne
concerne plus la femme seule: elle concerne d’abord l’enfant, dont l’avis, et
pour cause, ne peut être demandé. En effet, si la femme a parfaitement le droit
de disposer de son propre corps, l’enfant dispose lui aussi d’un droit
absolu.
bébé de 21 semaines sauvé par les médecinsDu
point de vu biologique, le foetus n’est pas un appendice du corps maternel. Bien
que nourri et logé par lui, il est totalement distinct. Son patrimoine génétique
est différent et il fabrique son propre sang qui n’entre jamais en contact
direct avec celui de sa mère. Il lui arrive d’être malade, de mourrir, alors que
la mère est en bonne santé. Inversement, la mère peut-être malade sans que le
foetus s’en ressente. Bien des fois, on a retiré un foetus vivant du ventre de
sa mère qui venait de mourir, et on arrive même à maintenir parfois une femme
enceinte décédée en survie biologique artificielle afin de permettre au foetus
de pouvoir se développer in utero jusqu’au seuil de viabilité et le
retirer ensuite vivant pour qu’il achève sa gestation en couveuse.
Il y aurait encore beaucoup à dire sur l’avortement, aussi je vous conseille
de lire deux exellents livres et de regarder une vidéo sur ce sujet
(disponibles à la DFT):
– “Bébés au feu“, de Michael Litchfield et Susan Kentish – Ed.
apostolat des éditions, 1978, 243 pages. (ISBN France: 2-7122-0050-0): 50 F; ou
Ed. Paulines ( ISBN Canada: 0-88840-469-7)
– “L’avortement, la tragédie
cachée d’une société qui s’effondre
“, de Daniel Rivaud et Alexandre Lukasik
– Ed. Nouvelle alliance, 1994, 280 pages. (ISBN: 2-940054-02-9): 60 F
-Vidéo
le cri silencieux“, du Dr. Nathanson – Ref: TVP 993, 30 mn. – 150
F.

Où vont les âmes des enfants
avortés ?

Il vient donc d’être prouvé que l’embryon est un enfant au stade de
développement et que l’avortement tue ce bébé. A partir de là, il est légitime
de se poser la question où vont les âmes de ces petits êtres.
Nous le savons,
personne ne peut entrer dans le Royaume de Dieu s’il n’a pas été régénéré par
l’eau et par l’esprit (Bible: Jean III-5), c’est ce qu’on appele le
baptème
. Les bébés avortés n’échappent pas à cette règle dictée par Dieu.
Toutefois, beaucoup de grands saints, tel saint Augustin et les nombreux
docteurs de l’Eglise s’accordent à dire que les âmes de ces bébés sont dans un
lieu appelé “les limbes” où ils ne peuvent voir Dieu, mais où ils ne souffrent
pas non plus. Ils sont toutefois privé du bonheur du paradis. C’est pourquoi il
est nécessaire de baptiser l’embryon car, sans celà, en lui volant la vie
temporelle on le priverait également de la vie éternelle. Là encore, son sort
dépend complètement de la volonté des autres, et sutout des membres de la
famille.
Beaucoup de catholiques ne le savent pas, mais toute personne (même non baptisée) a le droit de baptiser en cas
d’extrême urgence. En conséquence, savoir donner ce sacrement est primordial
lorsqu’on se trouve face à un bébé non baptisé en danger de mort. L’absence de
parrains n’est pas, en soi, une nécessité dans ce cas là.
Dans le cas où l’embryon séparé de sa mère vit encore, il faut le baptiser
sans délai par trois aspersions d’eau en disant:
N, Je te baptise
au Nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit”.

(N étant un
prénom chrétien ; exemple: Joseph ou Marie)

S’il y a doute, il devra être baptisé conditionnellement:
N, Si
tu vis, ou si tu es capable d’être baptisé, je te baptise “au Nom du Père, et du Fils, et du
Saint-Esprit”.

Si l’embryon est encore enveloppé dans l’amnios, il faut ouvrir cette
membrane et donner le baptême par aspersions, toujours “Au Nom du Père, et du Fils, et du
Saint-Esprit”
, sans oublier de citer le prénom.
Enfin, si l’enfant vit encore après avoir été avorté, il devra être de
nouveau baptisé (pour être certain que les trois aspersions ont été faites
correctement)
.
C’est, bien entendu, un très grand malheur pour ces bébés avortés d’être à
jamais privé du royaume des Cieux parce que personne ne les baptisent. Si la
société leur refuse le droit à la vie dans ce bas-monde, ne les privons pas de
la vie dans l’au-delà auprès de Notre Seigneur Jésus-Christ… Faisons-nous un
très grave devoir de conscience de refuser l’avortement!.

Terminons simplement par une petite devinette:
Au XVIIIème siècle vivait une famille dont le père était
synphilitique et la mère tuberculeuse. Un an et demi après leur mariage ils
eurent un enfant, mais celui-ci, né aveugle et malade, mourut six jours
seulement après sa naissance. L’année suivante, la mère se trouve de nouveau
enceinte.

Question: Conseillez-vous l’avortement de cette seconde
grossesse?

OUI  . NON

Le
début de la vie
informations
complémentaires
Accueil
Accueil

Histoire du Portugal |
Les voyants | Les apparitions | Prières | Info | Forum | Librairie | Links | Guide

Site protègé par le Copyright © E-mail :
saura@infonie.fr

Suisses, visez la pomme et pas l’enfant. Oui à la vie.

Suisses, tirez sur la pomme, pas sur l’enfant. 


Prof. Jérôme Lejeune




http://fr.wikipedia.org/wiki/J%C3%A9r%C3%B4me_Lejeune

La Suisse et l’Europe s’écroulent démographiquement vu le manque de bébés:

[Europe-hiver.jpg]

page 240 du livre: ” Europe: l’hiver démographique” qui en parlait déjà en 1989. ( Édition l’ âge d’ Homme, Lausanne et Paris )

Les courbes de population utilisées qui y étaient utilisées était notamment celles de Jean Bourgeois Pichat.

Ces
graphiques mis en conclusion du livre démontrait que si aucune réaction
sérieuse n’intervenait, nous aurions un maximum de population vers 8
milliards autour de 2040 puis l’effondrement très rapide d’une
population vieillie retombant déjà en 2100 bien en dessous du niveau
actuel. En vérité nous devons faire face aux deux problèmes à la fois
et, sur le plan écologique, aboutir à de vrais efforts en matière de
respect de la nature, de lutte contre les gaspillages, d’éducation des
populations.

SVP, laissez-nous exercer notre objection de conscience à toute participation, même financière, au crime horrible de l’avortement. 



Que
ton oui soit oui et ton non soit non, tout le reste vient du
mauvais…



Le texte juridique de l’initiative va dans le bon sens et le Pape Jean-Paul II
a écrit que si une loi va dans le bon sens contre l’abomination du meurtre et de l’infanticide par avortement, un catholique doit la
soutenir … 



Le reste n’est
qu’arguties trop subtiles et vaines… ce qui restera ne sera que le
texte, pas les titres et publicités… 



Le Peuple dira que c’est un oui
ou un non à l’avortement. 



Mgr Vitus Huonder recommande de voter
«oui» à l’initiative sur le financement de l’avortement, selon la «NZZ
am Sonntag» du 19 janvier 2014. Dans une lettre envoyée à ses quelque
900 collaborateurs, il qualifie l’avortement de «meurtre». Mais avec
beaucoup de miséricorde pour les personnes



L’excommunication
frappe également tous ceux qui contribuent à l’avortement (et ce, même
dans le cas de prescription de médicament abortif — par exemple la «
pilule du lendemain ») ou les hommes politiques qui défendent
l’avortement, en tant que participants à cette très grave structure de
pêché. Voir l’encyclique de Jean-Paul II L’évangile de la vie , Chapitre
3 § 59. Les sacrements (en particulier la communion, le mariage et
l’extrême-onction) leur sont donc interdits, ainsi qu’en principe
l’enterrement en terre consacrée.



http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_councils/family/documents/rc_pc_family_doc_20051007_trujillo-synod_fr.html


Extrait
du texte en référence ci-dessus…La Parole de Dieu vaut pour tous !
Politiciens, Législateurs également : « Quiconque mange le pain ou boit
la coupe du Seigneur indignement …, mange et boit sa propre condamnation
» (1 Cor 11, 27.29). Pour les prêtres indignes aussi. ..Dieu vomit les
tièdes…à temps et à contre-temps… mais en toute miséricorde pour les
pécheurs qui regrettent l’abomination dont ils sont responsables. http://desiebenthal.blogspot.ch/…/monde-lhiver…



www.vatican.va


Il s agit d un problème brûlant dans non peu de nations et de parlements.  Aujourd hui,
les projets de loi et les choix faits ou à faire mettent en grave
danger « la merveilleuse nouvelle », c est-à-dire l évangile de la
famille et de la vie, qui forment une unité indissoluble.[1] 





Jean-Paul
II s’adressait dans notamment l’encyclique Evangelium vitae aux hommes
politiques pour qu’ils ne se “résignent” pas et fassent des “choix
courageux” en faveur de la vie . Ils auront à répondre, prévient
Jean-Paul II, “devant Dieu, devant (leur) conscience et devant la
société tout entière de choix éventuellement contraires au bien commun
authentique” (N° 90).

Pour
lui, c’est bien d’un profond “tournant culturel” dont il s’agit: “Il
est urgent de se livrer à une mobilisation générale des consciences et à
un effort d’ordre éthique, pour mettre en oeuvre une grande stratégie
pour le service de la vie, écrit-il en conclusion. Nous devons
construire tous ensemble une culture de la vie.” http://www.vatican.va/…/hf_jp-ii_enc_25031995…


Ce qui restera juridiquement: I. La constitution fédérale est modifiée comme suit:
Art. 117, al. 3 (nouveau)
Sous
réserve de rares exceptions concernant la mère, l’interruption de
grossesse et la réduction embryonnaire ne sont pas couvertes par
l’assurance obligatoire.

II. Les dispositions transitoires de la constitution fédérale sont complétées comme suit:
Art. 197, ch. 8 (nouveau)
Disposition transitoire ad art. 117, al. 3 (Assurance-maladie et assurance-accidents).
Au
terme d’une période transitoire de neuf mois suivant I’acceptation de
I’initiative par le peuple et les cantons et jusqu’à ce que les
modifications législatives qu’elle induit soient entrées en vigueur,
toute disposition aux termes de laquelle I’interruption de grossesse ou
la réduction embryonnaire sont couvertes par l’assurance obligatoire est
remplacée par la règle prévue à I’art. 117, al. 3 de la constitution
fédérale.

Mgr Eleganti: prise de position sur l’initiative

source

Le 24 janvier 2014. Dans FINANCEMENT DE L’AVORTEMENT
marian-eleganti

Si
on regarde l’initiative de plus près, il s’agit plus d’une opposition
contre la normalité institutionnalisée de l’avortement que d’une
question d’argent. De même, l’initiative ne fait pas de l’avortement une
affaire privée, mais parle bien de son financement.
Je vois
en elle une nouvelle expression d’une volonté politique contre la
pratique établie de l’avortement, réglementée par la solution du délai
qui, pour moi et pour beaucoup d’autres, n’est pas une solution
acceptable pour répondre au problème des grossesses non désirées.
Le
co-financement de l’avortement est imposé implicitement à tous les
citoyens par le système de solidarité , même à ceux qui y sont opposés
en leur âme et conscience pour des raisons éthiques.
Ainsi,
on est ici face à un dilemme. Et des situations semblables se posent
également dans beaucoup d’autres domaines de la politique. Selon moi il
s’agit de trouver des mesures dans chacun des cas pour que l’objection
de conscience puisse être respectée..
Bien
sûr, en payant nos primes aux caisses maladie, nous ne sommes pas
directement co-responsables pour les cas individuels d’avortement. Nous
soutenons en premier lieu avec nos participations un système de
solidarité, souhaitable et qui a fait ses preuves. Mais, ce que fait
exactement cet organisme de l’argent nous concerne. C’est pour cette
raison que je soutiens cette initiative, parce qu’elle remet le sujet à
l’agenda politique.
Dans le
contexte actuel, le reproche du manque de solidarité ne reflète pas la
réalité et la situation de détresse éthique dans la laquelle se trouvent
beaucoup de citoyens et citoyennes.
Ainsi,
j’arrive de plus en plus à la conclusion que le « juste » (financement
de l’avortement par le système de la caisse maladie) ne peut exister
dans le « faux » (solution du délai, injustice contre les enfants à
naître qui perdent leur vie).
Même si
la mise à mort des enfants jusqu’au troisième mois est certes
dépénalisée, elle reste néanmoins anticonstitutionnelle. L’état et la
société se trouvent ici dans une auto-contradiction.
Sur le plan moral, l’avortement est pour beaucoup un profond malaise.
Les femmes concernées traversent elles-mêmes de grands conflits de conscience qu’on voudrait bien pouvoir leur épargner.
Cependant,
la responsabilité pour la situation d’urgence ne commence pas seulement
à ce stade mais beaucoup plus tôt notamment dans le comportement sexuel
de chaque personne.
On ne
peut pas se limiter à présenter la question de l’avortement uniquement
sous l’angle du droit de la femme en ignorant totalement le droit de
l’enfant à la vie, ainsi que le rôle, les droits et la coresponsabilité
des pères.
En tant
qu’évêque catholique et donc au nom de ma foi, je suis parfaitement
opposé à l’avortement. Mais, des arguments non religieux me conduisent
également à la même opposition. Comme je l’ai déjà dit en d’autres
occasions, je considère l’avortement comme un mal qui nuit profondément
et durablement à la société.
Les
conséquences apparaissent déjà au grand jour. La pyramide des âges
inversée avec toutes ses conséquences en est une. La mise à mort massive
des enfants à naître dans le but de réaliser « son propre bonheur »
n’est pas une solution, mais une lourde hypothèque et constitue pour
beaucoup de femmes une profonde blessure dans leur vie qui quelques
fois, recommence à se faire sentir d’une manière insoutenable des années
plus tard. Je le sais après avoir eu des entretiens personnels avec des
femmes à ce sujet.
L’église
catholique se bat pour tous les enfants à naître et voudrait également
aider les femmes en détresse afin que l’avortement ne soit plus une
option pour elles. Les efforts de la société devraient également aller
dans ce sens.
L’évêque des Jeunes
+ Marian Eleganti

Voir encore…

Un film du Dr Nathanson, ancien avorteur. C’est tout simplement
l’échographie d’un avortement, d’un bébé de onze semaines, soit une
semaine de moins que la limite autorisée en France. Que l’on soit pour
ou contre, il me paraît important de le regarder entièrement afin d’en
savoir davantage sur le processus d’un avortement.

Réalisé en
1984 par Bernard Nathanson ce documentaire est l’un des documentaires
les plus vus au monde, par des millions de téléspectateurs. Il a été vu
en particulier par le Sénat français ou la Chambre des Communes à
Londres, ainsi que le Sénat américain.

Ce fut le premier à montrer la réalité de l’avortement, et à montrer les réactions du fœtus grâce à l’échographie.

Bernard
Nathanson fut d’abord un activiste partisan de l’avortement,
responsable de milliers d’avortements. Il était directeur d’une des plus
grandes cliniques avorteuse de New-York et a co-fondé NARAL l’
institution américaine à l’origine de la légalisation de l’avortement
aux Etats-Unis, une institution qui procède à des milliers d’avortement
chaque année aux Etats Unis.

Attaqué, ce documentaire fut l’objet de procès en diffamation qui prouvèrent finalement son authenticité.

N’hésitez pas à faire circuler.

http://www.youtube.com/watch?v=toF8v8Cxd3E

Le pape François a dit lundi «l’horreur» que
lui inspirent l’avortement, l’utilisation des enfants comme soldats ou
les formes de traites d’êtres humains dont ces derniers sont victimes.
«Souvent
les êtres humains sont jetés comme s’ils étaient des choses non
nécessaires. Par exemple, la seule pensée que des enfants ne pourront
jamais voir la lumière, victimes de l’avortement, me fait horreur»
, a-t-il martelé.
Dans ses vœux devant le corps diplomatique réuni dans la salle Clémentine au Vatican, le pape a aussi exprimé «l’horreur» qu’inspirent «les
enfants utilisés comme soldats, violentés ou tués dans les conflits
armés, ou ceux qui sont objet de marché dans cette terrible forme
d’esclavage moderne qu’est la traite des êtres humains, qui est un crime
contre l’humanité».

Le pape a aussi dénoncé le drame de la faim dont souffrent les enfants, «si l’on pense à tant de nourriture gaspillée chaque jour en de nombreux endroits dans le monde».

L’avortement provoque automatiquement l’excommunication de toutes les personnes impliquées et ne peut être confessé qu’à un évêque, vu sa gravité…

 L’excommunication
frappe également tous ceux qui contribuent à l’avortement (et ce, même
dans le cas de prescription de médicament abortif — par exemple la «
pilule du lendemain ») ou les hommes politiques qui défendent
l’avortement, en tant que partic
ipants
à cette très grave structure de pêché. Voir l’encyclique de Jean-Paul
II L’évangile de la vie , Chapitre 3 § 59. Les sacrements (en
particulier la communion, le mariage et l’extrême-onction) leur sont
donc interdits, ainsi qu’en principe l’enterrement en terre consacrée.

http://desiebenthal.blogspot.ch/2013/12/cathedrale-de-lausanne-pour-sauver-les.html

Prochaines étapes:

Un revenu de base dès la conception:

  1. François de Siebenthal: Revenu de base inconditionnel. Réponses

    desiebenthal.blogspot.com/…/revenu-de-base-inconditionnel-reponses.ht…‎

    23 avr. 2013 – Donnons un revenu à tous dès la conception et jusqu’à la mort naturelle, François de Siebenthal: Khadhafi fait mieux qu’Obama, il distribue .

  2. François de Siebenthal: L’initiative pour un revenu de base à la TV

    desiebenthal.blogspot.com/…/linitiative-pour-un-revenu-de-base-la-tv_1…‎

    12 nov. 2013 – La Question: Quel serait le montant du revenu de base universel? Donnons un revenu à tous dès la conception et jusqu’à la mort naturelle, 

  3. François de Siebenthal: Points pour un revenu de base inconditionnel

    desiebenthal.blogspot.com/2013/10/points-pour-un-revenu-de-base.html‎

    10 oct. 2013 – Ce dividende sera versé à chaque personne, de leur conception à leur mort naturelle, qu’elle aie ou non des sources de revenus. VI.

  4. initiative suisse en faveur d’un revenu de base inconditionnel, base

    https://groups.google.com/d/topic/rdb-paris/gwXfVuaNKc0‎

    initiative suisse en faveur d’un revenu de base inconditionnel, base de réflexions. François de Siebenthal, 5/8/12 10:08 AM …. versé à chaque personne, de leur conception à leur mort naturelle, qu’elle aie ou non des sources de revenus.

  5. ECHO DES MONTAGNES: FRANCOIS DE SIEBENTHAL, MONNAIE

    echosdesmontagnes.blogspot.com/…/francois-de-siebenthal-monnaie-suis…‎

    15 avr. 2012 – Ce dividende sera versé à chaque personne, de leur conception à leur …. Car selon lui, le revenu de base créerait «des incitations réelles»: 

  6. Joseph & Michel Ferraye pour Sa Justice: février 2011

    ferraye.blogspot.com/2011_02_01_archive.html‎

    25 févr. 2011 – François de Siebenthal: Revenu de base ou assassins financiers ? Il serait d’un montant suffisant pour permettre l’acquisition des biens de première ….. W. Bush lui même, qui a reconnu son rôle dans la conception du 

  7. Revenu de Base Inconditionnel – Contributions francophones, Page

    www.scoop.it/…/revenu-de-base-inconditionnel-contributions-francopho…‎

    Documents et études: http://www.scoop.it/t/revenu-de-base-inconditionnel [Page 5] Une proposition centrale des objecteurs de Croissance est l’instauration d’une ….. devront être conçus de manière radicale, et cette conception devra être mise en …. François de Siebenthal: Dividende inconditionnel en Suisse – 16.5.12.

Supprimons l’obligation de la Lamal.

  1. François de Siebenthal: Des évêques catholiques ? Oui au piso d

    desiebenthal.blogspot.com/…/des-eveques-catholiques-oui-au-piso.html‎

    23 nov. 2012 – Oui au piso d’une mafia de meurtriers ou oui à l’objection de conscience une enveloppe PLEINE D’ARGENT dit piso et repart GOGUENARD.

  2. François de Siebenthal: Démographie du Japon

    desiebenthal.blogspot.com/2012/11/demographie-du-japon.html‎

    26 nov. 2012 – François de Siebenthal: Le courage de taxer les robots. desiebenthal.blogspot.com/. …… Des évêques catholiques ? Oui au piso d’une mafia .

  3. François de Siebenthal: Si les robots font tout le boulot, que va faire l

    desiebenthal.blogspot.com/…/si-les-robots-font-tout-le-boulot-que.html‎

    François de Siebenthal: Brésil, enfer ou paradis fiscal ? Comment . …. de solidarité. Posted by François de Siebenthal at 10:10:00 Oui au piso d’une mafia

  4. François de Siebenthal: Invitation St Nicolas de Flüe

    archive.is/ytzRv‎

    6 nov. 2013 – Posted by François de Siebenthal at 11:41:00 Oui au piso d’une mafia . François de Siebenthal, Lausanne, Pays de Vaud, Switzerland.

Évêques:

Les évêques en campagne contre l’initiative contre le remboursement?

Avortement: climat de guerre au sein de l’Eglise catholique

France: les évêques engagés pour la vie

Mgr Huonder: « Le fidèle veut une déclaration claire »



Initiative:

Dominique Baettig: IVG, « les masques tombent »

Valérie Kasteler-Budde: « J’entendais les questions de la gauche »

RTS: un bébé vaut-il moins qu’un condamné à mort ?

Infrarouge: un débat avorté ?

Avortement: le reportage qui a fait changer l’Espagne

Avortement: la RTS redécouvre l’eau chaude

De l’IVG à l’avortement : les sensibilités ont changé

La grossesse, une maladie. L’avortement, une sécurité…

Avortement: négation de la dignité humaine des embryons humains

Amnesty – avortement: cherchez la logique

RTS: « la grossesse, une souffrance, une détresse »

Financement de l’avortement: « des économies négligeables »

Avortement: les regrets de l’Unicef

Financer l’avortement: le débat parlementaire


Oui à la Vie
case 65
1001 LAUSANNE
021 616 88 88

http://choisirlavie.ch/ 

Le comité se compose notamment des personnalités suivantes:

  • 11 sont membres de l’UDC : les conseillers nationaux Föhn, Baettig, Bortoluzzi,
    Estermann, Flückiger, Freysinger, Geissbühler; les députés Despot
    (VD) et Legrix (NE) ainsi que Victor Gullien (ASIN, association “Mamma”)
    et Marc Meyer (Riehen)
  • 7 du PDC :
    les conseillers nationaux
    E. Bader, Büchler, Segmüller, Nussbaumer
    (anc.CN, “Oui à la vie”) ainsi que D. Albietz (fondation “Pour la mère et l’enfant”), M. Helfenberger et M. Moor
  • 3 du PEV :
    l’ex-conseiller national Donzé, la CN Streiff (BE, membre en 1998 du
    comité d’initiative “pour la mère et l’enfant”)
    et V. Kasteler-Budde (GE)
  • 3 de l’UDF :
    les conseillers nationaux
    Brönnimann et Wäfler (anc.CN) ainsi
    que D. Beutler (ex-secrétaire général de l’Association de médecins évangeliques
    suisses AMES)
  • 2 du PLR: les conseillers nationaux Messmer et Engelberger
  • De plus, l’organisation “Mamma” est représentée par son
    président Dominik Müggler qui préside aussi la fondation ASME.


Invitation. Comment réaliser une banque afin d’avoir une vraie monnaie ?


Comment réaliser une banque afin d’avoir une vraie monnaie ?

Mardi 4 février 2014, à Monthey, dès 20h00,
École de Commerce et de Culture générale à la salle polyvalente.




La «Darwinisation» de l’économie
Suisse ou
la sélection naturelle des êtres
humains
et son extension aux immigrés par la soi-disante libre circulation des marchandises,
des hommes et du capital.

Entrée libre
présenté par les membres
de l’association de consommateurs 
Alposophia CP 506 1870 Monthey

 Lieu:

École de Commerce et de Culture générale
avenue de France 4

1870 Monthey/VS

Tél. 024 471 21 46 *
Fax 024 471 21 52

 

Votations 2014, fraudes massives trop faciles

Avec un simple spot ou une simple lampe de poche , par exemple à Leds, dans tous les greffes de toutes les communes de la Suisse. Presque partout, ils ouvrent les premières enveloppes avant le dépouillement officiel et peuvent ainsi savoir ce que vous avez voter et changer les enveloppes internes afin de modifier ce que vous avez voté.

Ces tricheries sont beaucoup trop faciles.

https://www.facebook.com/groups/votations/

  1. François de Siebenthal: Matériel de vote, fraudes faciles

    desiebenthal.blogspot.com/2013/10/materiel-de-vote-fraudes-faciles.html‎

    8 oct. 2013 – Matériel de vote, fraudes faciles. Exemple à Lausanne, on doit écrire oui ou non, les autres doivent faire des croix et ne pas plier leur bulletin.

  2. François de Siebenthal: Fraudes électorales à Reconvillier ?

    desiebenthal.blogspot.com/2013/11/fraudes-electorales-reconvillier.html‎

    3 nov. 2013 – D’autres fraudes en Suisse. Le système est fait pour favoriser les fraudes, sic. François de Siebenthal: Porrentruy, fraudes démocratiques .

  3. François de Siebenthal: Rappel de fraudes démocratiques à

    desiebenthal.blogspot.com/…/rappel-de-fraudes-democratiques-lausanne….‎

    31 oct. 2013 – Tout
    d’abord, je vous remercie sincèrement de m’avoir reçu et écouté
    attentivement lors de notre dernière entrevue. A titre d’observateur 

  4. François de Siebenthal: Fraudes démocratiques si faciles…

    desiebenthal.blogspot.com/2013/10/fraudes-democratiques-si-faciles.html‎

    12 oct. 2013 – Fraudes
    démocratiques si faciles… C’est un gaspillage scandaleux pour les
    contribuables vaudois que de faire imprimer près de 100’000, 

  5. François de Siebenthal: Porrentruy, fraudes démocratiques

    desiebenthal.blogspot.com/2013/…/porrentruy-fraudes-democratiques.ht…‎

    24 oct. 2013 – Porrentruy, fraudes démocratiques généralisées. Les urnes sont-elles transparentes ? alors que les enveloppes le sont ! à rebours du bon 

  6. François de Siebenthal: Fraudes: lecteur optique autorisé…

    desiebenthal.blogspot.com/2013/11/fraudes-lecteur-optique-autorise.html‎

    8 nov. 2013 – Fraudes:
    lecteur optique autorisé… Dans les communes autorisées à utiliser un
    lecteur optique pour le dépouillement des bulletins de vote, 

  7. François de Siebenthal: Fraudes électorales. Secret du vote ? Une

    desiebenthal.blogspot.com/…/fraudes-electorales-secret-du-vote-une.html‎

    11 nov. 2011 – Il suffit d’un spot ikea sous une couverture opaque et de plaquer l’enveloppe jaune contre la vitre du spot. Fraudes électorales. Quel secret de 

  8. François de Siebenthal: Fraudes; passes-partout pour les boîtes

    desiebenthal.blogspot.com/…/fraudes-passes-partout-pour-les-boites.html‎

    8 nov. 2013 – Ces derniers temps, les clients des banques et de PostFinance sont de plus en plus souvent victimes de fraudes ou de tentatives d’escroquerie 

  9. François de Siebenthal: Vaud: encore des fraudes démocratiques.

    desiebenthal.blogspot.com/…/vaud-encore-des-fraudes-democratiques.ht…‎

    26 nov. 2013 – 3 nov. 2013 – Il y a 3 jours – Rappel de fraudes démocratiques à Lausanne. François de Siebenthal 14, chemin des Roches 1010 Lausanne LSI 

  10. François de Siebenthal: Fraudes démocratiques genevoises

    desiebenthal.blogspot.com/2013/…/fraudes-democratiques-genevoises.ht…‎

    6 oct. 2013 – Fraudes démocratiques genevoises, nouveau refus. Nouveau refus du procureur genevois Posted by François de Siebenthal at 13:41:00 

Un revenu de base dès la conception:

  1. François de Siebenthal: Revenu de base inconditionnel. Réponses

    desiebenthal.blogspot.com/…/revenu-de-base-inconditionnel-reponses.ht…‎

    23 avr. 2013 – Donnons un revenu à tous dès la conception et jusqu’à la mort naturelle, François de Siebenthal: Khadhafi fait mieux qu’Obama, il distribue .

  2. François de Siebenthal: L’initiative pour un revenu de base à la TV

    desiebenthal.blogspot.com/…/linitiative-pour-un-revenu-de-base-la-tv_1…‎

    12 nov. 2013 – La Question: Quel serait le montant du revenu de base universel? Donnons un revenu à tous dès la conception et jusqu’à la mort naturelle, 

  3. François de Siebenthal: Points pour un revenu de base inconditionnel

    desiebenthal.blogspot.com/2013/10/points-pour-un-revenu-de-base.html‎

    10 oct. 2013 – Ce dividende sera versé à chaque personne, de leur conception à leur mort naturelle, qu’elle aie ou non des sources de revenus. VI.

  4. initiative suisse en faveur d’un revenu de base inconditionnel, base

    https://groups.google.com/d/topic/rdb-paris/gwXfVuaNKc0‎

    initiative suisse en faveur d’un revenu de base inconditionnel, base de réflexions. François de Siebenthal, 5/8/12 10:08 AM …. versé à chaque personne, de leur conception à leur mort naturelle, qu’elle aie ou non des sources de revenus.

  5. ECHO DES MONTAGNES: FRANCOIS DE SIEBENTHAL, MONNAIE

    echosdesmontagnes.blogspot.com/…/francois-de-siebenthal-monnaie-suis…‎

    15 avr. 2012 – Ce dividende sera versé à chaque personne, de leur conception à leur …. Car selon lui, le revenu de base créerait «des incitations réelles»: 

  6. Joseph & Michel Ferraye pour Sa Justice: février 2011

    ferraye.blogspot.com/2011_02_01_archive.html‎

    25 févr. 2011 – François de Siebenthal: Revenu de base ou assassins financiers ? Il serait d’un montant suffisant pour permettre l’acquisition des biens de première ….. W. Bush lui même, qui a reconnu son rôle dans la conception du 

  7. Revenu de Base Inconditionnel – Contributions francophones, Page

    www.scoop.it/…/revenu-de-base-inconditionnel-contributions-francopho…‎

    Documents et études: http://www.scoop.it/t/revenu-de-base-inconditionnel [Page 5] Une proposition centrale des objecteurs de Croissance est l’instauration d’une ….. devront être conçus de manière radicale, et cette conception devra être mise en …. François de Siebenthal: Dividende inconditionnel en Suisse – 16.5.12.

http://desiebenthal.blogspot.ch/2014/02/suisses-visez-la-pomme-et-pas-lenfant.html

Traduction »